Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

lundi 31 mars 2014

Stupeur et tremblement

C'est passé aux infos en France : on a connu un bon paquet de tremblements de terre à Los Angeles ces derniers temps dony deux gros dans deux quartiers de Los Angeles. Un 4.4 a frappé Westwood le 17 mars et un 5.1 a frappé La Habra le 28 mars. Ils ont tous les deux été suivis d'un paquet de répliques (aftershocks en anglais, c'est tellement plus cool) dont quelques uns de magnitude 3.

En direct sur KTLA 5

C'est un sujet pratique pour les médias aussi bien français qu'américains : on montre des caméras de surveillance qui tremblent, on interroge trois clampins qui disent que les meubles ont bougé puis on parle en vain de Big One. Alors des petits tremblements de terre vont-il en provoquer un gros ? Mais un tremblement de terre, c'est quoi en fait ? Toutes ces questions ont trouvé réponse dans un excellent article d'io9 mais comme on est sympa, on va en faire un petit résumé en français sur notre blog.

La lithosphère, la couche externe de la Terre, n'est pas homogène. Elle est composée de plusieurs plaques qui bougent. C'est ce qu'on appelle la tectonique des plaques. A l'intersection de ces plaques, le sous-sol est mis à rude épreuve et se retrouve criblé de failles qui peuvent s'étendre sur des kilomètres de profondeur. C'est le cas du sous-sol de Los Angeles dont la faille la plus célèbre, celle de San Andreas, affleure à ciel ouvert. Les plaques continuant de bouger, ces failles accumulent de l'énergie jusqu'au moment où la déformation devient trop forte : une partie de la faille va alors se briser et libérer l'énergie accumulé sous formes d'ondes sismiques. C'est un tremblement de terre.



Quand une faille lâche, les failles avoisinantes se bouffent aussi les ondes sismiques et certaines craquent à leur tour provoquant de nouveaux séismes : ce sont les fameuses répliques. Par contre d'autres vont encaisser l'énergie et vont l'emmagasiner histoire de faire encore plus mal quand elles vont casser.  En clair, si un tremblement de terre libère la pression sur une zone donnée, il va probablement aussi l'augmenter dans d'autres secteurs. Parfois comme ce fut le cas pour La Habra, certains petits tremblements de terre sont suivis par un tremblement de terre majeur. On parle alors de foreshock. Mais il n'est pas vraiment possible de savoir qu'un foreshock est un foreshock avant que le gros tremblement de terre n'arrive.

On en arrive donc au fameux Big One. La prédiction générale est qu'un jour un tremblement de terre vraiment violent (genre de force 9) va frapper le bassin de Los Angeles. Le problème est qu'on ne sait pas quand ni où. Il peut aussi bien arriver demain que dans plus de cent ans. La sismologie est une science encore jeune et on est loin de pouvoir prédire les tremblements de terre. L'United States Geological Survey en partenariat avec de nombreuses universités travaille sur un système permettant de détecter un tremblement de terre quelques secondes voire quelques dizaines de secondes avant qu'il arrive..

Tremblement de terre de Northridge, en 1994. 6.7 sur l'échelle de Richter. C'est une échelle logarithmique donc en gros un séisme de force 7 tremble 10 fois plus qu'un séisme de force 6.

Cela parait très peu mais c'est largement suffisant pour de nombreuses choses : sortir les camions des casernes de pompiers pour éviter qu'ils ne soient bloqués, bloquer au sol les avions qui sont sur le tarmac, couper l'accès aux ponts et aux tunnels, lancer la procédure d'arrêt des machines ou tout simplement dire aux gens de plonger sous les tables. Mais donc on ne vit pas dans la peur du Big One et il ne faut pas quitter le pays dès qu'un tremblement de terre un peu plus costaud que la normale se produit.

Ceci étant dit, il faut être prêt. Cela signifie avoir quelques gallons de flotte en réserve, de la bouffe en conserve pour tenir un siège et une batte de baseball avec des clous. Ah non ça c'est pour l'invasion de zombies. Quand la terre tremble, la pire chose à faire est de sortir de chez vous. Vous risquez de vous bouffer un arbre, une tuile, un poteau ou du verre brisé sur la tronche. Planquez vous sous une table solide et attendez que cela passe.

En général les animaux sentent les tremblements de terre bien mieux que nous. Par exemple le chien du dessus aboie avant qu'on ne comprenne ce qui se passe.  Notre lapin par contre reste impassible. On la comprend : elle est déjà protégée par sa cage qui est sous une table et elle a à manger dans sa gamelle.


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Du coup, acheter un appart a los-angeles c'est risqué non ? Enfin j'imagine qu'il y a des assurances, mais elles risquent de faire faillites ? Peut-t-on tout perdre avec un tremblement de terre (si on est propriétaire) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune idée mais j'imagine que les assurances doivent couvrir les séismes jusqu'à un certain seuil. On peut tout perdre oui. Le plus gros risque n'est pas tellement que sa maison s'écroule mais plutôt qu'elle brûle dans les incendies qui suivent les séismes.

      Supprimer
  2. les tremblements de terre, une des experiences les plus difficilement explicable qu'il soit.
    Quand j'etais à Christchurch on finissait par parier sur l'intensité des aftershocks.
    Je vous souhaite de ne pas connaitre le Big One.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...