Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

samedi 21 septembre 2013

Roller derby: ma vie de steak cru. Part 1, organisation de la ligue, les patins, les pistes.

J'ai fêté ma première année sur roulettes fin juillet. Et avec ce passage venait la peur de passer en fresh meat, passage obligatoire dans n'importe quelle ligue qui se respecte.
Après quelques semaines de stress et beaucoup de gens pour me rassurer, le jour J arrive. Et donc le 28 juillet, j'apprends que je suis parmi les 10 sélectionnées pour intégrer les Fresh Meat (le groupe est toujours composé de 30 patineuses, et l'examen de passage sert à remplacer celles qui sont parties du groupe). Je connais déjà quelques unes de mes copines de boucherie donc on est très contentes de composer la nouvelle génération.
D'ailleurs, ça doit arriver systématiquement, mais le jour de l'examen, je vois plusieurs filles arriver, sans patins ni protections ni rien. Des petites nouvelles qui n'avaient vraiment jamais fait de patin et qui ont abandonné au bout de 30 minutes. Mais c'est cool d'essayer!

Donc voilà, je me dis que le plus dur ne sera pas d'entrer en fresh meat, mais d'y rester. Et bien j'ai vite été surprise car je m'attendais à pire! J'ai eu des cours bien plus difficiles que ça avant, donc au final j'arrive à bien suivre, et même si je vois mes lacunes, j'apprends plus en un mois qu'en 6 mois. (mais je passe de 2-3 heures par semaine à 4-6 heures).
En fresh meat chez les Derby Dolls, on est obligées de venir à 12 heures de cours par mois minimum et de faire trois boulots (un crédit par boulot) à chaque match (nettoyer, accueillir les gens, filmer, s'occuper des VIP etc...). En gros, si vous voulez juste faire ça de temps en temps et que vous n'avez pas envie de passer vos soirées avec vos copines à bosser, sur patins ou pas, ce n'est pas la peine. On paye toujours 10 dollars par cours.
L'examen suivant (que j'ai raté 2 fois déjà, mais il parait qu'il faut le passer 3 ou 4 fois avant d'être acceptée) c'est le track clearance. On vous regarde et on vérifie que vous savez tomber et que vous n'êtes pas un danger pour vous-mêmes ou les copines ( et votre comportement en général ). Une fois ce sésame en poche, vous pouvez choisir votre nom de derby (étape cruciale car on le garde à vie normalement), et les heures d'entraînement passent de 12 à 16h par mois mais on a accès à beaucoup plus de cours dans l'emploi du temps de la ligue. On est sous contrat, et on paye 80 dollars par mois, fixe.
L'entrepôt est ouvert de 6h à 11h quasiment tous les jours (fermé le vendredi, ouvert toute la journée le samedi et le dimanche matin), et il y a deux pistes: une plate et une penchée. C'est le plus grand bâtiment exclusivement dédié au roller derby au monde (je ne connais pas la superficie exacte, mais on a des bureaux et une salle de maquillage entre autres...).

Les "secrets": une bonne paire de patins, parfaitement tunée car on est toutes différentes et les patins doivent être réglés pour convenir à la façon de patiner, le type de piste, le poids, la taille, les effets désirés, et puis surtout, les goûts et les couleurs ( que ce soit en matière de confort, comme en matière de look. On est des filles, et ça reste des sortes de chaussures, sûrement les plus chères qu'on a jamais eu d'ailleurs! ).
Je dirai que je me suis améliorée à 25% avec ma nouvelle paire. Parce que je peux faire confiance à mes patins, mes coussins vont suivre le mouvement que je veux, ils ne vont pas déraper au pire moment, mes freins peuvent supporter mes 50 kilos et m'arrêter net en pleine vitesse (enfin, MA pleine vitesse, qui n'est pas super élevée).

En gros, on a des petits bouts de mécanique au bout des petons. Donc pas vraiment de secret en fait: les patins doivent être légers, ils doivent être extrêmement serrés (je chausse du 38 en chaussures normales, mes patins sont du 35!!). Les roues doivent correspondre à ce que vous en faite: la taille, la dureté sont les deux éléments importants. Si une vendeuse spécialisée en derby vous demande de quelle couleur vous voulez vos patins ou vos roues, elle est en train de vous tester. J'ai 4 sets de roues: des bullet 59 mm 93 aa (j'en ai deux paires), des roues roses pourries de base, et des roues d'extérieur très grosses car j'aime toujours mon petit confort et ne pas avoir des masses de vibrations sous les pieds quand je vais dehors. Mes bullets vont probablement rester avec moi pour un moment. Je manque juste de vitesse, mais ce n'est probablement la faute aux roues. Ne cherchez pas à prendre des roues pour plus tard, ou pour des situations qui n'arriveront peut etre jamais. Par exemple, oui, les roues les plus dures sont pour les filles les plus avancées, mais votre corps n'est peut-être pas encore prêt pour ça. Ce n'est aussi pas l'idéal si vous faites du banked. Il y a des roues super vraiment prévues pour le plat. Généralement, si vous regardez dans votre groupe, plusieurs filles devraient avoir les mêmes roues que vous.
Ensuite, les détails qui peuvent changer vos vies: les coussins (je les aime mous, avec l''avant du pied gauche super mou, parce que j'ai un centre de gravité à la con et ça m'aide à compenser apparemment...Mais je devrai peut-être bosser sur ma posture au lieu de tricher) et les réglages des trucks qui va avec (les coussins ne doivent jamais ressembler à des oreo et être bombés, sinon ils peuvent se fissurer, ce qui n'est pas super grave, mais ça peut faire péter le reste aussi, ce qui est plus chiant et cher à changer. Si ils sont trop mous, changez-les. Ils sont généralement trop durs de base, donc passez à des mediums sans trop desserrer les trucks, etc). Les roulements à billes ensuite, en dernier, parce que même des pas chers qu'on ne peut pas ouvrir pour nettoyer feront l'affaire. Il faut juste vérifier qu'ils roulent parfaitement et que le boulon ne touche pas trop la roue. Normalement, ce n'est pas un peu de jeu dans la roue qui doit vous gêner. L'inverse par contre...
Le frein, en dernier aussi, parce que déjà on ne commence à s'en servir qu'après avoir atteint un certain niveau, et aussi parce que là encore c'est complètement une question de goût. Tout ce qu'il faut c'est qu'ils soient ronds et que Hulk vous les serre toutes les semaines. Normalement, pour régler ses toe stops à la bonne hauteur, il faut pouvoir caser 4 doigts de la main sous la roue arrière quand le patin est sur le toe stop. Généralement le gauche est un peu plus haut, mais comme on l'utilise plus, il fond rapidement et on doit le baisser en attendant de le changer. Certaines les échangent pour gagner encore un peu de temps avant de les changer. J'en ai 4 paires: la paire pourrie que j'ai eu sur mes premiers patins (j'ai un tas de matos pourri que je finirai par donner), une seconde paire beaucoup trop glissante, et là j'aime les internationalement reconnus gum ball et les moonwalker que j'adore aussi.



Voilà, vous êtes rencardés sur le vocabulaire technique des patins!

Plus généralement, niveau protection, on n'est pas loin de l'armure. De base, c'est obligatoire: casque, protège genoux, protège coudes, protège poignets, protège dents (et pas des trucs fisher price). Ensuite on peut ajouter des shorts rembourrés, des protège tibias... Quasi essentiel sur le banked, mais probablement sur le flat aussi: avoir les jambes couvertes pour éviter le rink rash: la brûlure. C'est bien pire qu'un bleu. Un leggings ne protège pas super bien, je préfère un collant épais, du genre les collants pour danseuses classiques. Sinon caleçon de sport près du corps, et grandes chaussettes, parce que c'est cool, mais surtout ça protège votre peau et ça éponge la transpiration. Pour l'hiver, je porte des legs warmer en guise de manches. J'achète tout ça au 99 cents, donc ce n'est pas la ruine.

Ensuite les pistes, donc trois types de roller derby: le classique, sur une piste plate ovale. C'est l'officiel et celui qui permet de concourir internationalement (Los Angeles est 5ème pour le moment. New York est indétrônable. L'une des seules équipes européennes est Londres). J'ai beaucoup de mal à patiner sur du plat, et je ne comprends pas les règles.
Ensuite, le banked track,  c'est à dire celui sur piste penchée. C'est l'original, celui qui passait à la télé il y a bien longtemps. Malheureusement, c'est cher, ça demande de la place et de l'entretien (Bibi a déjà peint les jolies petites lignes deux fois, et pleure au bout de deux semaines quand c'est déjà effacé). Les règles sont assez facile à comprendre puisque personne ne sort de la piste au milieu du jam... Ca va plus vite, mais c'est plus court. Ce sont des pistes en bois souple, donc on préfère tomber sur la piste qu'au milieu sur du béton... Encore une raison qui m'handicap sur du plat...
Et puis le petit dernier, le vilain petit canard: le renegade. C'est du roller derby sur du flat, sauf que comme je viens de le dire, les règles sont frustrantes et compliquées, donc des équipes ont simplement décidé de jouer sans règles du tout. Donc ça se tire les cheveux, ça se tabasse... Et au final, ça ne patine pas super bien (il y a des exceptions mais elles repassent au derby classique rapidement j'ai l'impression), mais c'est très probablement celui qui se rapproche le plus du derby original, où les filles ne portaient même pas de casques et se frittaient. Mais tout était orchestré et s'apparentait à du catch. C'est aussi  super drôle à regarder mais je ne pense pas que ça va se démocratiser, sauf pour les petites équipes qui veulent attirer du public sans trop se prendre la tête.

Si vous vivez à Los Angeles et que vous voulez rejoindre une équipe, vous n'aurez pas de mal. Los Angeles possède le plus grand nombre de joueuses, il y a des dizaines d'équipes partout, et plein de places pour pratiquer! En plus il fait beau toute l'année, donc même pour les équipes sans salles, les extérieurs sont une  solution idéale.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Tes chaussures sont du 35 ! Mais tes pieds sont encore vivants quand tu les enlèves ?!
    Je ne sens presque plus mes pieds quand j'enlève mes rollers qui sont un tout petit peu plus grands que ma pointure, alors j'imagine même pas si je portais une pointure inférieure !

    RépondreSupprimer
  2. Ah non ils vont bien! Ca m'a même changé la vie en fait. La paire que j'avais avant été à ma taille et c'était l'horreur, je mettait plusieurs paires de chaussettes car je glissais dedans (comme dans des baskets en fait). Là, la vendeuse trouvait que c'était encore un petit peu grand mais sinon je devais commander la paire (c'était des antiks, donc c'est un peu spécial, je préfère essayer... ). Du coup là, elles sont déjà un peu détendues, j'acheterai surement des chaussettes ez fit pour compenser le cuir qui se relache... Mais oui, c'est du 35 :) Je n'arrive toujours pas a faire des transitions avec, ca va me prendre du temps pour ne plus tomber en avant -_-

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...