Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mardi 9 juillet 2013

Los Angeles et les stéréotypes

J'ai déjà fait plusieurs articles à ce sujet ou j'en ai même juste parler autour de moi, et c'est vrai que le sujet se finit parfois en pugilat.
Mais voilà, à force, j'ai pu entendre énormément de chose et la partie intéressante est que c'est souvent très contradictoire! Il faut aussi dire que la plupart d'entre eux sont véhiculés par des gens qui n'ont jamais foutu les pieds ici. CA c'est du contradictoire de compèt'!
Mais je tiens à préciser qu'ils ne viennent pas tous de France, et que même des Américains (les principaux touristes de la ville) font aussi circuler ce genre de choses, et d'autres encore!

Voilà mes préférés:

Los Angeles est sale/ Los Angeles est superficielle ou bling-bling.

Du coup j'imagine des top-models tirés à 4 épingles qui circulent dans des rues recouvertes d'immondices.
Je vois pas trop :)

La vérité: Los Angeles est sale par endroit, comme toutes les villes du monde. Mais en fait avec le temps, je me dis que les gens s'imaginent le Los Angeles de Blade Runner quand ils pensent à celui d'aujourd'hui. Ca me fait assez rire du coup!

Ca ressemble pas plutôt à New York ça?
New York, parlons-en, les deux villes sont soit disant rivales. A Los Angeles, on ne se compare à aucune ville, alors que New York est en perpétuel bashing de Los Angeles ( "on a plus d'habitants, on est la plus grande ville des Etats Unis, Los Angeles ne vient qu'ensuite..."). Los Angeles est appelé Lalaland de ce côté de la côte, comprendre, la petite ville bling-bling inutile où rien ne se passe vraiment. C'est un petit peu une relation Paris/province ( avec New York dans le rôle de Paris ).

Au niveau superficialité, New York se pose là. On peut encore une fois la comparer à Paris, avec ses habitants tirés à quatre épingles impeccablement coiffés et stylés, les belles chaussures, les ongles faits... On a tous en tête une image à peu près similaire de la Parisienne et de la New Yorkaise.
Et Los Angeles à côté? Et bien elle à beau être la capitale de la chirurgie esthétique, les faux seins ( même si très fréquents ) sont difficiles à repérer. Les gens font le voyage jusqu'à Los Angeles pour se faire opérer, se ne sont pas forcément des locaux qui passent sous le bistouri... Ben à été impressionné par le nombre de faux seins énormes ( quitte à y passer!! ) en Géorgie!
A Los Angeles, les filles sont coquettes comme partout, mais beaucoup plus relaxées par rapport à ça. Se faire une pédicure OK, mais seulement si il y a un massage aux pierres chaudes et du vernis bio. Après tout, on est en tongs 6 mois de l'année. Les cheveux? Il faut être honnête, on n'a pas de bons coiffeurs ici, et c'est hors de prix, donc l'explication des cheveux non-soignés de Los Angeles se traduit sûrement par autre chose que du simple hipsterisme.

Vous voulez du vrai stéréotype?
A quoi ressemble la Californienne typique?


Elle ressemble au stars dans les magazines. Elle porte des Uggs ou des tongs, ou des Converse (qu'on peut appeler des Chuck -Chuck Taylor-). Elle porte des shorts 90% du temps, ou des jeans. Elle porte soit un beanie ( vous savez, les bonnets larges ) soit un chignon en fouillis sur le haut de la tête qui veut dire: hey, je suis pas en date/ je bosse pas aujourd'hui, je peux sortir en pyjama.
Elle n'est pas forcément bronzée, juste le hâle naturel qu'on attrape rapidement quand on vit ici. Elle est blonde ou brune, mais rarement de couleurs extravagantes, jamais de mèches. Généralement elle est très naturelle. Elle ne sort jamais sans son gobelet de café ou de smoothie, elle a très souvent son petit chien en laisse ( énormément de célibataires dans la ville et aux US en général, d'où la baisse démographique ).



Et le californien alors? On a  du bol, parce que le californien typique est beau gosse. La ville amasse une quantité impressionnante de gens beaux, et peut-être vient-on de percer le secret de son éventuelle superficialité là, mais la raison est qu'énormément de jeunes gens viennent ici pour devenir acteurs ( des vieux moches aussi vous me direz, la beauté n'est plus vraiment ce qui compte à Hollywood, c'était plutôt le cas dans les années 90 ). Autrement musclé, le californien typique s'éloigne rarement de son mode de transport. Au choix: sa longboard, son skate board ( mais passé 17 ans, ils passent à la long board ) ou sa voiture vintage. Il a un chien aussi, chien qui fait du dit skate ou tire la longboard.


Ils peuvent rester classique, ou être de parfait hipsters, avec barbe, lunettes, et iPhone à la main.
Du coup, Los Angeles, c'est plutôt une ville hypercool, où tout le monde se fout de ce que vous portez ou de ce qui est à la mode ( mais vous aurez des compliments sincères sur des frusques qui vous vaudrez des regards ou des mots déplacés en France... Qui est superficiel au juste? ), où le brushing est très loin d'être obligatoire. Evidemment, on comprend le relâchement de la journée une fois la nuit tombée, quand les minirobes et les talons de douze étages font leur apparition! C'est bizarre la première fois, mais croyez-moi, on se sent tellement à l'aise dans nos corps ici qu'on s'y met vite! Vous ne serez jamais trop habillé en soirée ici, et au pire, vous ne risquez que des compliments. Alors le jour comme la nuit, c'est l'occasion de se lâcher, la honte n'existe pas.

L'autre stéréotype répandu, c'est que Los Angeles est grise et urbaine.

Certes on héberge pas 18 millions de personnes dans des cabanes dans les arbres, mais bien dans des bâtiments. Là encore, c'est loin de ressembler à New York. Los Angeles est plate et étendue, ce qui la rend difficile à visiter et très agréable à vivre. Car oui, qui dit ville immense dis diversité, et vous trouverez forcément chaussure à votre pied dans l'un de ses nombreux quartiers et villes annexes. C'est quelqu'un qui a vécu toute sa vie dans un petit village à l'orée d'un bois sans internet et avec deux chaînes de télé qui vous parle. Je n'ai pas l'impression de vivre en ville. C'est pour ça que lorsqu'on vit ici, les gens vont vous demander où vous vivez. Ne répondez pas "Los Angeles", au moins de vouloir passer pour un idiot! Généralement, comme les noms précis des quartiers ne sont pas tous super connus, vous dites le croisement le plus important. C'est un peu comme à Paris, lorsqu'on dit sa station de métro la plus proche pour se situer. Ici les stations de bus et métro portent les noms des croisements, donc blanc bonnet/bonnet blanc!
Du coup si effectivement vous restez sur les grosses avenues, ou PIRE, les autoroutes, ne venez pas vous plaindre que vous avez trouvé ça moche. Vous trouvez ça chouette le périph'?
Soyez un peu aventureux, prenez les petites rues, circulez... Ca ne se fait effectivement pas à pied dans 80% des cas, donc profitez-en pour vous balader. Grâce au plan hippodamien, vous n'avez pas beaucoup de chances de vous paumer.
Los Angeles, c'est aussi une forêt, le plus grand parc urbain des Etats Unis ( le Griffith Park ), des fleurs et plantes de partout, qui fond que les rues changent de couleurs à chaque saison. Ce sont des jardins botaniques immenses (le Getty center, la Huntington Library, l'arboretum... ), c'est la plage et la montagne (on est près soit de l'un soit de l'autre).


Il n'y a rien à voir à Los Angeles, Hollywood boulevard c'est pourri, Venice ça craint.

http://www.maviealosangeles.com/p/a-voir-los-angeles.html
Faites au moins 6 choses dans cette liste.
Et lisez mon article pour être sûr de bien rater vos vacances ici!

En parlant de craignos:

Los Angeles est dangereuse.

Vous avez peut-être trop vu The Shield ou Drive, ou vu de reportages sur la 6 sur les gangs. Oui, ça craint par endroit, encore une fois COMME PARTOUT. La Nouvelle Orléans est l'une des villes les plus dangereuses des Etats Unis (elle est seconde cette année!), et elle n'a pourtant pas cette réputation. Ne vous fiez ni aux apparences, ni aux réputations.
Vous devez être méfiant dans toutes les villes que vous visitez, dans n'importe quel pays. Los Angeles n'est pas plus dangereuse qu'une autre grande ville, à condition que vous ne soyez pas totalement inconscient non plus.
Les gangsters ne sont pas à comparer à la racaille française. Les petites frappes sont bien plus dangereuses au final, les gangs ont mieux (pire) à faire que de détrousser des touristes.


Les gens conduisent mal/super bien.

Celle-là, je l'adore! Je ne peux pas en parler car je n'ai jamais conduit en France. J'ai appris à conduire ici, et après deux ans de permis, pas un seul accrochage ni accident. Ben m'a appris à conduire, car ici on est en conduite accompagnée dés qu'on a la code ( un ridicule QCM ). Le tout m'a coûté environ 60 dollars ( je n'ai pas oublié un zéro ) et je l'ai eu au troisième coup ( je crois qu'on repaye 12 dollars à chaque essai ).
Du coup, quand les gens me disent que les Californiens conduisent super bien et son cools au volant, je dis OK. Quand on me dit que c'est l'horreur et que tout le monde conduit comme des manches, je dis OK aussi. Je n'en sais rien. J'adore conduire "ici" pour ma part. Peut-être que je trouverai ça mieux en France, peut-être que je m'arracherai les cheveux. Je pense honnêtement que c'est pareil partout et que l'enfer c'est les autres!
Je me sens quand même un peu visée dans les deux cas, car je fais partie de ces Californiens qui conduisent mal ou bien, puisque j'ai appris ici. Du coup je peux lancer un " oh oui, ça aussi ça m'énerve quand ils font ça!". Dites-vous que ça veut sûrement dire que je fais la même chose et que je ne vois pas où est le soucis!



Bon voilà, j'ai passé en revue les plus fréquents! Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas. Pour les insultes, c'est toujours par mail hein, ça passera pas, c'est modéré. Mais c'est bien d'essayer.
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Coucou, tout d'abord super ton article.
    C'est la première fois que je lis que des personnes pensent que LA est une ville sale.
    J'y pars dans moins de 2 mois mais j'ai jamais eu ce stéréotype d'une ville sale! Comme tu le dis, c'est comme partout, il y a des endroits moins propres que d'autres, mais c'est partout pareil!
    Pareil pour Venise en italie, j'avais eu bp d'écho comme quoi c'était vraiment sale, bein pas du tout -_-
    En tout cas j'adore ton article et la description d'un californien ou d'une californienne =)
    bises
    Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on nous avait aussi dit que Venise était sale et puait, mais pas du tout...
      En fait même avant de venir ici, les gens me faisaient peur avec toutes les horreurs qu'ils racontaient sur Los Angeles, et je n'ai jamais vraiment retrouvé ce qu'ils disaient.

      Supprimer
  2. Après 7 ans passés à LA je peux te l'accorder les angelinos conduisent super bien :) Le permis en France est un énorme scandale et une énormisssime mascarade, manque de chance le permis de Los Angeles ne peut être transféré. Quelques états ont des accords de réciprocité (Floride, Colorado, etc.), cela vaut le coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crains! Surtout la boîte de vitesse en fait, et les rue étroites avec seulement deux voies, haaaa!!
      Mais aussi la priorité a droite, ne pas doubler par la droite... Tout ce qui m'échappe en fait. J'ai aussi l'habitude de payer tout le temps pour le parking parfois cher, donc quand en France on cherche une place gratuite alors que c'est 25 cents d'euro de l'heure, ca me rend dingue. Surtout au prix de l'essence en France, on an'a pas envie de tourner en rond!

      Supprimer
  3. L'image de Los Angeles que j'ai c'est celle de la série Californication ! Où les filles sont sublimes et bien trop facile pour être la réalité ^^ !

    Toi qui vis là bas, tu en penses quoi ?

    RépondreSupprimer
  4. Intéressant cet article ! Ton blog me donne envie de venir dans cette ville en tout cas ;) C'est vrai que cette perpétuelle "glorification" de New-York est fatigante... et il y a des endroits bien sales ici aussi...

    Petite question au niveau des gens à LA : sont-ils plus relax ? Ici je trouve les New-Yorkais ultra speed et stressés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les gens qui viennent de la campagne américaines, les angelinos sont hyper stressés et speed. Du coup on se dit qu'à la campagne ils doivent etre VRAIMENT TRES mous!

      Supprimer
  5. en parlant de faire peur... nous sommes partis mon mari et notre fille au Brésil.
    Elle allait avoir 1 an pendant le séjour. J'ai eu droit à tout : du style ils enlèvent les enfants t'as pas peur, fait attention à toi.... bref je suis partie avec une boule au ventre... On n'est resté que qq jours à Sao Paulo pour partir du Salvador de Bahia et franchement j'ai adoré ce pays et les gens. On a rencontré des gens adorables comme il y en a partout.
    Merde aux stéréotypes et bien souvent les personnes qui te racontent tout cela ne sont jamais allés plus loin qu'au bout de leur rue !!!
    Merci pour cet article fallait le dire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Je pense que beaucoup de gens devraient éteindre leur télé.
      Je vois aussi la nécessité des blogs dans ces cas-là, pour raconter comment ça se passe vraiment (même si honnêtement, comme je l'ai déjà dit cent fois, rien ne change radicalement quand on s'expatrie, à moins qu'on gagne au Loto entre temps).

      Supprimer
  6. Ah, la tv !
    La première fois que je suis allée aux USA, il y a... hum... 27 ans (putois, que le temps passe vite !), mon père m'a collée dans l'avion à coup de pompes tellement je ne voulais pas y aller.
    Les USA, pour moi, c'était Dallas. Une belle bande de pourris puant. Ou NY, une ville de fous. Ou tout autre stéréotype tiré des séries et autre films.
    Ce qui est curieux, c'est que tous ces à priori me venaient de ce que les américains exportent sur leur pays et finalement, il faut reconnaitre qu'ils n'y vont pas de main morte pour donner une image déformée.
    Bref...
    J'ai rencontré des gens adorables (mais la connerie est propre au genre humain, il y a des cons partout) qui m'ont montré des trucs fabuleux (pas besoin d'avoir 2000 ans de culture à étaler pour faire son intéressant^^).
    Et j'ai appris un principe que je n'ai jamais oublié depuis : pour savoir comment et où ca se passe, c'est aux autochtones qu'il faut s'adresser et voir par soi-même. Tout le reste n'est que blabla sans intérêt. :)

    Ceci dit : merci de partager via ce blog. LA n'était pas dans ma liste "à visiter" et maintenant, oui ! :D
    Steph

    RépondreSupprimer
  7. Salut,
    Je lis de temps temps votre Blog. J'ai passé 3 mois à L.A.

    Comme précisé plus haut, conduire là-bas est plutôt reposant. Rien à voir avec la France. Les gens sont courtois, roulent au pas, sans à-coups et pédale écrasée entre 2 feux.
    2 exemples le démontrant:
    - A chaque croisement: C'est le premier arrivé au "Stop" d'un croisement qui a la priorité.
    - A feu tricolore, on peut le "griller" si l'on tourne à droite.
    Imaginez cela en France :)

    Un autre chose qui m'a épatée:
    Lorsque je sortais à pied de chez moi (North Hollywood ), les gens (inconnus) me disaient bonjour !

    Bonne continuation :)

    Lolo de Toulouz

    RépondreSupprimer
  8. Super ton article! Comme toi, j'ai appris a conduire ici. Cela fait presque 20 ans que que je vis ici et quand je vais en France, je n'y conduit pas. Je ne m'y sent pas a l'aise. Cela ne me fait rien de conduire ailleurs qu'en Europe. J'ai conduit en traversant plusieurs pays d'Amerique Centrale et pendant un an au Mexique mais je ne me vois pas conduire en France.
    Comme toi, je ne supportes pas que les gens se basent sur des reportages completement biaises et orientes ou sur des series de fiction pour donner la lecon sur les Etats Unis ou ils n'ont jamais mis les pieds. En ce qui concerne la securite, je me sens plus en securite ici qu'en France. J'annonce au passage que je suis flic a Washington,DC dans un quartier plutot difficile. Je dis ca, parce qu'ici j'ai le droit de me defendre si je suis attaque, alors qu'en France...j'aurais peur de me retrouver en prison pour ne pas m'etre laisse faire et avoit foutu une raclee a un criminel et lui avoir fait du mal.
    Best wishes

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...