Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mercredi 29 mai 2013

Les insultes et autres expressions que personne ne devrait connaître

On a développé un goût particulier pour l'anglais et ses expressions. Effectivement, bien que le français soit une langue très riche et compliquée, les anglo-saxons semblent avoir une imagination débordante pour tout ce qui est dégueu. Apprendre l'anglais, c'est notamment regarder beaucoup de films et séries télé et donc y apprendre parfois des mots qu'on ne devrait pas connaître.
Librement inspiré par Louie C.K., It's always sunny in Philadelphia, the IT Crowd (pour le côté britannique), Breaking Bad et plein d'autres, l'article ne répertorie pas les insultes ou expressions ma foi assez classiques, mais bien les pires que la boîte à connerie nous a appris.

Si vous avez du retard sur les expressions vulgaires du quotidien, allez voir l'article récent de Mathilde.
En attendant, en voici certaines un peu plus rares et peut-être aussi plus graphiques.


Dumb as a bag of hammers/bag of hair, "con comme un sac de marteaux ou de poils". Effectivement, c'est con et ça sert à rien.

Flip, pour remplacer "fuck", flip off, motherflipping etc... Trop connoté pour être utilisé par les enfants, pas trop vulgaire pour le laisser sortir en public. C'est surtout utilisé dans les séries pour développer le côté pudibond d'un personnage.

Ce sont les deux seuls utilisables dans le lot, surtout pour des non-anglophones. Ensuite on a:

It sucks ass, "ça craint". Mais bon du coup, c'est encore une fois bien graphique.

Tout ce qui est lié aux efforts naturels du corps humain: you scared the shit out of me ("tu m'as fais peur, au point de me chier dessus donc".), you piss me off ("tu me fais chier", en français on utilise d'autres matières. Piss off est un peu moins vulgaire que fuck off), screw you...

Shit-eating behaviour, "se comporter comme un con" ( un con à bouffer de la merde, on retrouve un peu de l'expression française)

Shit-for-brains. Pas besoin d'expliquer.

Pussy-dicking around, "perdre du temps".

Balls from Hell, "nom de Dieu"

Go suck a bag of dicks, un grand classique du quotidien largement sous-utilisé et graphique.




Kick a Jesus in the face, l'équivalent insortable en société du "kill me now" (quelque chose est tellement bon/génial, que vous pouvez mourir maintenant. Ou high-kicker Jésus.) Variante: Sweet babies with AIDS.

Et tous les électrons libres qu'on peut encastrer ensemble comme des legos: scumbag, dickhead,  dicknose, fuckface, assface, cocksucker, shit twin...

Toujours dans l'organique, mais il n'y a pas que l'appendice masculin qui sert d'insulte, bloody cunt, twat...



Donc en gros, comme dans toutes les langues, ça tourne beaucoup autour du caca, des zizis, du pipi...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...