Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

vendredi 22 mars 2013

Effets Secondaires

Après avoir passé trois ans en prison pour délit d'initié, Martin Taylor sort de prison et retrouve sa femme Emilie. Malgré ces retrouvailles, cette dernière est dépressive et tente de mettre fin à ses jours. Elle consulte alors le docteur Jonathan Banks, un psychiatre. Il lui prescrit un anti-dépresseur efficace mais non dépourvu d'effets secondaires... Si vous comptez aller voir le film, ne regardez pas de bandes-annonces ou ne lisez pas de résumés. Les événements du film vous surprendront bien plus.



Effets Secondaires est le nouveau film de Steven Soderbergh qui est à mes yeux un des cinéastes les plus doués actuellement. Hors D'Atteinte, Traffic, Ocean's Eleven, Contagion... Il possède un style bien à lui, très analytique et très posé sans pour autant être chiant (bon OK Solaris était un tunnel...). Il laisse le temps aux spectateurs de profiter des plans qu'il compose et du jeu des acteurs. Non seulement il sait tenir une caméra mais en plus il a une excellente direction d'acteurs. Ce n'est pas pour rien que ses films comportent toujours des pléthores de stars : elles adorent bosser pour lui. Pour Effets Secondaires il a réuni un casting qui plaira aussi bien à ces mesdames (Jude Law et Channing Tatum) qu'à ces messieurs (Rooney Mara, Catherine Zeta-Jones). Tout ce beau monde joue merveilleusement bien.



Effets Secondaires est aussi sa troisième collaboration avec Scott Z. Burns qui avait déjà écrit les scénarios des excellents Contagion et The Informant!. Pour Effets Secondaires, il nous prend par surprise. Ce qui débute comme un film sur la dépression et l'abus de médicaments tourne en un thriller psychologique de haute volée où les rôles basculent. On passe du point de vue du patient à celui du psychiatre, de l'analyse à l’enquête et du drame au polar. Aucun des personnages n'est manichéen et ils sont tous terriblement humains dans le sens où ils laissent plus parler leurs motivations que leur morale. On regrettera juste une fin un peu molle. Sortie le 3 avril.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...