Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mercredi 28 novembre 2012

Exposition Kubrick au LACMA

Jusqu'au 30 juin 2013, le LACMA abrite une exposition complète sur l'oeuvre de Stanley Kubrick. De ses débuts en tant que photographe pour Look, jusqu'à ses deux gros projets avortés ( the Aryan Papers et Napoleon ), et de sa collection d'objectifs d'appareil photo modifiés pour la caméra jusqu'aux props, l'exposition est classée par film pour mieux se plonger dans chacun des univers uniques ( projection en direct du film incluse, mais tous les films repassent à la cinémathèque ).
L'exposition sur le Caravage dont l'entrée est comprise dans le prix est quelque peu décevante (Là, mes beaux-parents ont fait une attaque cardiaque, du coup je file leur acheter le catalogue de l'expo). Les quelques toiles intéressantes sont de toute façon en exposition permanente au LACMA. Vous y trouverez 8 pièces du Caravage, le reste abordant ses élèves ou son héritage en peinture. Beaucoup plus de Français chez le Caravage que chez Kubrick!
L'entrée est de 20 dollars, avec une admission générale. A prendre en ligne si vous voulez éviter la queue.



Spartacus

Lolita, photo couleur du film en noir et blanc.

Maquette pour Dr Strangelove

2001, l'odyssée de l'espace


La centrifugeuse à 300 000 dollars.


Une autre maquette, plus grande.

L'objectif géant pour créer l'oeil de Hal.

Orange Mécanique 

Alex et une punkette, pas d'origine.

Pas de moloko des familles



The Shining

Les polaroïds de continuité; c'est comme ça qu'on fait les bons films, les gens.

The Overlook hotel, en partie vrai, en partie reproduit en studio. Toujours pareil, c'est ce qu'on appelle un maniaque.








Full Metal Jacket






Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 novembre 2012

Au septième ciel à Chicago

Au 95ème étage du John Hancock building, vous trouverez un lounge et un restaurant avec une vue imprenable sur la ville.
Alors voici un article avec mes photos de Chicago vu du ciel depuis la Hancock Tower, le soir puis le lendemain midi pour le brunch.
La plupart des buildings sont éclairés en rose car Octobre est le mois du cancer du sein.










Le pier

La plage, vers le Nord
























L'un des endroits fameux est la vue depuis les toilettes des femmes (il ne vaut mieux pas avoir le vertige). Comme tout le monde n'a pas le cran de deux jeunes femmes françaises (enfin de notre point de vue, c'est surtout les Américains qui sont un peu trop polis et mous pour avoir ce qu'ils veulent) pour obtenir une table tout près de la fenêtre, il y a une file non seulement pour faire pipi mais aussi pour se prendre en photo devant la baie vitrée.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 25 novembre 2012

Chicago, Millenium Park et croisière sur la Chicago River

Encore quelques articles sur Chicago avant de faire la transition avec les Nouvelle Orléans!
Dernier jour sur le Loop, et donc retour à Millenium Park mais en plein jour cette fois-ci.

The Jay Pritzker Pavilion:




The Cloud Gate, surnommé le gros haricot ( the Giant Bean ) par les habitants. Les artistes ne donnent plus de nom à leurs oeuvres à Chicago car les habitants leur trouvent de nouveaux noms mieux adaptés. The Bean est donc visible dans plusieurs films, notamment Source Code, the Vow, the Break-up.


L'idéal pour tromper un grand angle et un oeil humain.


Pour notre croisière sur la Chicago River, nous faisons un tour sur le pier.



Et puis c'est parti pour la croisière, avec un temps superbe ( on a eu un soir de pluie, c'est tout ).
Evidemment, outre le fait que la rivière coule au milieu des majestueux buildings, parmi les plus beaux du pays, elle possède le plus grand nombre de ponts à bascule du monde ( 18 à Downtown ). Si vous ne voulez pas louper ça, soyez précis! Ils ne se lèvent que le samedi à 9h du matin, et le mercredi à 9h30 du matin. Ce sera pour une autre fois pour moi!

Toujours ma chouchoute

The Wrigley Building



The Daily News building ( par vous savez qui )

Le second bâtiment rouge: Reid, Murdoch and Co. building.



Tout à gauche, le 35 East Wacker drive: abritant dans son dôme pendant la prohibition le Stratosphère club, appartenant à Al Capone. A l'époque, chacun des 22 étages avait son parking privé: les habitants soucieux de leur sécurité conduisaient leur voiture dans un ascenseur jusqu'à leur appartement.


Puis on se dirige vers le Magnificient Mile ( North Michigan Avenue ), qui n'a d'intéressant que ses boutiques Ghirardelli et Hershey's, où je n'ai d'ailleurs toujours pas trouvé de liqueur au chocolat... Pendant la croisière sur la rivière, on pouvait très distinctement sentir une odeur de chocolat ( venant de l'usine Hershey's? ). La guide nous explique que si la ville se trouve sous le vent, c'est comme si Dieu cuisinait du brownie.


Et la Water Tower, qui contrairement à ce que l'ont dit n'a pas été le seul bâtiment à survivre au grand feu de 1871 (mais l'un des rares, il est vrai), continue aujourd'hui à pomper 946 millions de litres d'eau par jour.
Ne ratez pas le presbytère et sa cour intérieure à l'abri des bruits de la rue.


Ni Oak street beach, car oui, Chicago possède également des plages!

Et arrive le moment où l'on doit quitter nos hôtes fantastiques pour changer totalement de décor et aller au Sud de la ville, sur le campus de la faculté. Evidemment, on va se retrouver chez des étudiants bien crados, rien à voir avec notre gentil couple et leur bel appartement!
Typique de la banlieue Nord de la ville ( on en reparlera dans l'article sur Batman ), leur building est en briques rouges avec une extension en bois à l'arrière, qui constitue la plupart du temps l'entrée principale, donnant sur la cuisine. 

L'arrière du building


L'avant, donnant sur la rue.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...