Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

lundi 27 février 2012

New York partie 3, Manhattan et Ground Zero

Suite du voyage à New York, avec une balade dans Manhattan, avec Greenwich Village, Little Italy, Little China, Wall Street et Ground Zero ( le nouveau monument dédié aux attentats du World Trade Center ).




Le cimetière de la chapelle Saint Paul de Wall street, et le nouveau bâtiment qui "remplacera" les twin towers.

File d'attente pour Ground Zero

Ground Zero et la nouvelle tour




Le parc de Ground Zero



Wall street

Saint Paul's chapel


Brooklyn



The Flat Iron Building


La 5th avenue

Deux New Yorkaises. Je pense qu'ils distribuent les écharpes burberry gratuitement... :)

Dans l'ensemble, évidemment, nous avons trouvé New York grandiose est très sûre. La ville est très hétérogène, ce qui permet d'en avoir plein la vue juste en se baladant ( ce qui semble beaucoup manquer aux visiteurs de Los Angeles ). On est par contre bien obligés de dire que c'est vraiment invivable, et que l'on a du mal à comprendre pourquoi Los Angeles a cette réputation de ville stressante et inhumaine, alors que New York est la chouchoute du monde entier ( enfin sauf de certaines personnes vivant dans des grottes ). On trouve New York plutôt monstrueusement peuplée ( il y a 4 millions d'habitants en plus que dans la ville de Los Angeles! ), étouffante, stressante, déstabilisante...
Elle est le négatif parfait de Los Angeles: géniale à visiter, inimaginable à vivre. ( quoique pour beaucoup de monde, Los Angeles serait impossible à vivre, chose que je ne comprendrai jamais )

Les habitants, bien que très européanisés ( peut-être la raison de son succès outre Atlantique, même si l'Européen ne l'avouera pas ), restent américains dans l'âme, et s'excusent lors des contacts physiques. J'ai même eu le droit à beaucoup de sourires! Je ne parle pas du métro le jour de la Saint Valentin, avec les ballons et les fleurs qui égayaient sérieusement l'épreuve.
Evidemment, la ville était hantée par deux types de touristes: les Britanniques et nos chers amis les Français. Ben a déjà eu un mini-choc, qui lui a déjà sûrement fait regretter ses billets pour la France en mai ( on compte les jours, perdus entre plusieurs sentiments... ).

Pour Ground Zero, l'impression est la même que pour Pearl Harbor: tout en simplicité, pas de pathos. On sent tout de même une chape de plombs, une ambiance glauque et triste, qui fait qu'on n'a pas envie de traîner trop longtemps...
Pour visiter, vous devez prendre les billets au 20 Vesey street ( deux blocks plus haut, à la gauche de la chapelle ). Ils sont gratuits mais nous vous conseillons de donner 10 dollars par personne. Vous pouvez réserver les billets en ligne, mais je ne le conseille pas car vous aurez un horaire précis pour entrer sur le site ( vous ne pourrez pas y aller n'importe quand ). C'est donc beaucoup plus facile de les prendre sur place, plutôt que de risquer de louper l'horaire. Ensuite vous aurez une bonne heure de queue ( hors saison ) avec fouille de type aéroports par des policiers de la ville.


Il reste encore une ou deux parties :)  ( Central Park, la Statue de la Liberté, le Rockefeller plaza et l'Empire State Building. Et j'ajouterai celles du MET quelque part )


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 24 février 2012

New York pratique


Quand on dit qu'on visite New York, en réalité on visite surtout Manhattan, l'un des 5 "boroughs". Non pas que les autres (Bronx, Queens, Brooklyn et Staten Island) soient inintéressants mais il y a déjà tellement à faire à Manhattan que vous n'aurez probablement pas le temps de voir le reste. Comme d'habitude avec les villes américaines, le plan hippodamien permet de se repérer facilement. Les rues vont d'ouest en est et se comptent du sud vers le nord et les avenues vont du nord au sud et se comptent de l'est vers l'ouest. Concrètement si vous remontez les rues, vous allez au sud et su vous remontez les avenues vous allez à l'est. N'oubliez pas de demander un plan de la ville à votre hôtel. Ils sont très bien conçus. Vous pouvez aussi jouer à GTA IV pour vous entraîner à circuler dans la ville. La version GTA IV est bien plus petite mais les différents endroits emportant sont aux mêmes endroits.

Manhattan est une presqu’île qui se divise en trois parties.
-Uptown : s'étend au nord de la 59ème rue. C'est là où vous trouverez Central Park, la majorité des musées (MET, Guggenheim, American Museum of Natural History...), les quartiers chics (le fameux Upper West Side). Attention par contre au delà de Central Park vous vous retrouvez à Harlem et c'est nettement moins chic
-Midtown : entre la 34ème et la 59ème rue. C'est le quartier le plus touristique de la ville. On y trouve Time Square, le Rockfeller Center, les nombreux théatres de Broadway... C'est rempli de boutiques pour touristes, de sex shop et de fast food.
-Downtown : en dessous de la 34ème. C'est la partie la plus ancienne de New York. On y trouve le quartier chinois, ce qui reste du quartier italien. les quartiers bobo de SoHo et West Village (là où se passent toutes les séries genre Friends ou How I Met Your Mother). Plus au sud, on tombe sur le Civic Center (l'administration) et le Financial Distric avec Wall Street et ses nombreuses tours de bureau. Tout en bas on arrive à Battery Park, là où on prend des ferrys pour Staten Island et la Statue de la Liberté.



Wall Street

Le choix le plus judicieux pour se loger est à Times Square. Non seulement il y a des nombreux hôtels bon marché mais en plus vous serez vraiment au centre de la ville. Vous pourrez vous rendre à pieds au Rockfeller Center, au MoMa, à Grand Central Station et même à Central Park. Comptez 150$ la nuit pour un hôtel classique. L'abondances de petits restos et de superettes font qu'on peut se nourrir pour pas cher et la zone est traversée par toutes les lignes de métro.

Comment se déplace-t-on à New York ? Beaucoup à pieds. Ne vous laissez pas impressionner par les gratte-ciel et les rues qui semblent sans fin : en fait Manhattan est tout petit et se fait très bien à pieds. Le métro est quand même très pratique même si c'est assez cher. Regardez bien les plans et les indications dans les stations. Plusieurs lignes passent sur les mêmes rails mais ne s’arrêtent pas forcément à tous les arrêts. Le métro est plus propre que son homologue parisien. Même les clodos sont l'air plus clean. Anecdote : on était dans le métro et je déclare "On se croirait à Paris. Ils ne manquent plus que les péruviens." Pile à ce moment un groupe mexicain entre dans la rame avec accordéon et petite guitare.

La station de métro du American Museum of Natural History

Les bus fonctionnent plutôt bien même si on n'a pas eu l'occasion d'essayer. Si vous êtes fatigué/perdu, il reste le taxi. Les yellow cab font la loi dans la ville. Ils roulent comme des tarés, manquent d'écraser les passants et ont un sens de l'accueil très approximatif. En atterrissant à JFK (l'un des aéroports de la ville), vous serez probablement abordés par des chauffeurs vous proposant leur taxi. Ne les prenez. Prenez uniquement les Yellow Cab officiels en faisant la queue comme tout le monde. Il y a un tarif fixe depuis JFK vers Manhattan (50$ sans le pourboire) et vous serez sur de financer un truc légal.

Au niveau des visites, l'idéal est d'acheter un CityPass soit en ligne soit dans une boutique officielle. Pour 79$ vous avez :
-la visite de l'Empire State Building et de son observatoire au 86ème étage
-le American Museum of Natural History
-le MET
-le MoMA
-le Guggenheim ou le Top Of The Rock (un observatoire au sommet du Rockfeller Center)
-la visite de la Statue de la Liberté et d'Ellis Island, transport en bateau compris
Bien sur si l'art vous passe par dessus la tête c'est nettement moins intéressant.
A noter que la visite du memorial pour le 11 Septembre est gratuite même s'il est recommandé de faire une donation. Si vous voulez faire un show sur Broadway, prenez-vous y à l'avance. Non seulement les places sont chères mais elles partent très vite surtout pour les shows les plus populaires.

On espère que vous passerez dans la grosse pomme des vacances aussi chouettes que les nôtres et que ces conseils seront utiles. Tout cela mérite bien d'écouter du rap juif new-yorkais.



Voir aussi:
Rendez-vous sur Hellocoton !

New York, partie 2






Pour la suite des aventures ( pas dans l'ordre ), nous sommes allés au très réputé museum of natural history. C'était très bien, mais est-ce essentiel quand on a vu celui de Paris et sa galerie de l'évolution?
On va visiter celui-ci pour la collection de squelettes de dinosaures, mais voilà tout. Ca peut occuper les enfants pendant une journée pluvieuse. Sinon le planétarium est super, quand on aime les ado en sortie scolaire.




Central park

Nous avons passé la fin de journée sur Times Square, notre QG.

Le toys'R us et sa grande roue


Le rockefeller center en légo, dans la boutique légo ( très décevante... Où sont les légo Batman? )



Voir aussi:

http://maviealosangeles.blogspot.com/2012/02/new-york-premiere-journee.html
http://maviealosangeles.blogspot.com/2012/02/new-york-partie-3-manhattan-et-ground.html
http://maviealosangeles.blogspot.com/2012/02/new-york-pratique.html
http://maviealosangeles.blogspot.com/2012/03/new-york-derniere-partie.html

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 21 février 2012

New York, première journée

Retour de notre semaine dans la grosse pomme pour cette semaine de saint Valentin ( ce n'était pas vraiment prévu, c'était un déplacement professionnel ).

L'hôtel ( The Time à Times Square )

Se réchauffant dans un pub irlandais, le choc est rude.

Petit déjeuner de champion


Le boulot


La même de nuit



Times Square en semaine et en journée est assez vide, et donc praticable. On supporte le froid comme on peut ( j'ai une super technique: rentrer dans les boutiques et claquer les économies ).

J'ai croisé un foodtruck " the Dark Knight ". Ils donnaient des posters. On n'est pas à Gotham city pour rien!

Au revoir les Chuck, bonjour les Salomon ( et merci pour tout )



Les autres articles sur New York:



Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 11 février 2012

Marché de Santa Monica ( ou comment c'est difficile de ne pas se sentir hipsters parfois )

Le temps n'est pas très clément ce week-end ( ça nous habitue pour New York ) donc les photos ne seront pas très ensoleillées. Ce samedi nous avions un petit programme ( autre que sieste ): emmener notre lapin chez une amie dans la Vallée pendant notre séjour, faire notre valise et aider pour un déménagement. Du coup, on a prit une petite pause Santa Moniqueste. Pour vous montrer que si, on a aussi des marchés traditionnels:

Dégustation de pistaches bio ( spécialités californienne )

Stand de fruits secs

Un petit handroll à manger en flânant


Sélection d'avocats ( la prochaine fois, on en prend un de chaque, pour goûter, spécialité californienne )

Et les agrumes aussi, spécialité évidemment! ( qu'on goûtera également )


Extrait de la carte de chez Monsieur Marcel, pour donner un exemple de ce qu'on sert dans les brasseries françaises.

Mais on ne prend qu'un thé ( alors OUI on est totalement hipsters/bobos. On va s'acheter des lunettes et des bonnets. Et une prius )


Mais en attendant, on s'est acheté des chaussures. Des trucs discrets et passe partout.


Mais sinon, en bons vieux nerds, on est allés voir Star Wars 3D, et j'ai acheté ça en attendant le début du film:


Pour contrebalancer le boboisme de l'article.



Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...