Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

jeudi 27 décembre 2012

Les plantations de Lousisiane

On enchaîne avec les plantations, au Nord de la Nouvelle Orléans. Difficile d'aller au Sud de toute façon!
Les plantations fleurissent le long du Mississippi, pour des raisons pratiques: le transport évidemment, mais aussi pour rafraîchir l'atmosphère étouffante qui règne une grande partie de l'année. D'ailleurs, la majeure partie du temps, les familles restaient à la Nouvelle Orléans dans leur maison de ville.
Le niveau du Mississippi a énormément augmenté, pour voir la rivière, il faut maintenant gravir une belle levée. A l'époque, les maisons étaient surélevées pour affronter les innondations. Je n'ai pas tout retenu sur l'architecture des maisons de maître, mais il y avait des différences entre les maisons de maître françaises et américaines. Les maisons de maître françaises notamment, étaient inspirées du style créole ( du nom de ces familles françaises expatriées ) et donc très colorées. Tandis que les maisons américaines étaient strictement blanches, puritaines.

On commence par la plus proche, la Laura plantation.
Ravagée par le feu récemment ( en 2004 ), elle a été rebâtie à l'identique (construite en 1820 ), sauf pour le cellier de la cuisine qui a subit peu de dégâts, pour montrer une pièce dans l'état originel.  En revanche, la grande cuisine extérieure fût détruite, ainsi que les deux ailes arrières de la maison.
La plantation porte le nom de Laura Locoul Gore, la dernière héritière de la plantation, qui la vendra en 1891 pour suivre son mari: le premier américain de la famille, dont les femmes ont présidé la plantation pendant 5 générations.

L'avant de la maison, qui fait face au Mississippi.




La nursery. Il y aussi une chambre d'accouchement, ils n'étaient pourtant pas très prolifiques dans la famille.

Les photos de Laura, qui vécu 102 ans ( 1861- 1963 ).


Feue la cuisine (hahaha)
 La plantation comprend 6 maisons d'esclaves. Chaque maisonnée était cloisonnée en deux parties pour abriter deux familles. Il y avait une cheminée commune aux deux parties, un jardin de la volaille et du bétail, et tout le monde avait accès aux cuisines.




La Laura plantation est l'une des plus connue grâce non seulement à son état de préservation remarquable, mais aussi parce que les historiens qui ont travaillé sur la maison ont retrouvé des écrit complets, une autobiographie en fait, de Laura Locoul Gore.

Ensuite on suit nos amis pour déjeuner pas très loin. Habituée, surtout en Louisiane, à manger de la salade maintenant, j'apprécie avec les yeux ( mais je ne suis pas tentée ).



Plantation suivante, Oak Alley plantation:

Le spanish moss a été retiré des chênes ( malheureusement selon moi ) car l'une des propriétaire trouvait que cela faisait vulgaire. Vous la verrez notamment dans entretien avec un vampire, l'adaptation ciné du roman d'Anne Rice.

Puis San Francisco. Au fil du temps, le nom de la plantation est devenue celui d'aujourd'hui. A l'origine, elle était surnommée sans fruscins ( sans le sous ), à cause de sa restauration qui coûtat un bras aux propriétaires en 1860. J'aurai aimé visiter l'intérieur, qui apparemment contient comme à la Laura, des meubles originaux et d'époque, derrière ses façades de style Steamboat Gothique. Mais lorsque je prends les photos de l'extérieur, une dame en habit d'époque sort et m'agresse en m'expliquant qu'on ne peut pas prendre de photo si on n'a pas payé le droit à l'entrée. Je n'étais déjà pas emballée par le paysage. La plantation est entièrement grillagée, personne ne nous accueille, le parking est désert, et comme la plantation a été rachetée par une compagnie pétrolière, l'arrière ressemble à une raffinerie. Il y a des restes d'un grand pique nique, on dirait qu'une attaque de zombies vient d'avoir lieu. Une rose sur un tas de fumier en sorte. Je continue mes photos malgré l'interdiction radicale, et on se casse.




Ensuite, arrivée à Nottoway. Avec ses 64 chambres, la maison de maître a été bâtie pour accueillir une famille de 11 enfants. 7 des filles de la famille ont célébré leur mariage dans la salle de bal, qui fait 22 mètres de long. On arrive trop tard pour la visite ( toutes les plantations ferment à 16 heures, c'est pratique ).


 Le cimetière de la famille m'a enchantée ( j'avais prévenu que vous boufferiez du cimetière )






La fin des vacances approche, mais on termine avec la visite du lac Martin en français, avec un vrai Cajun, ancien chasseur d'alligators. Autre chose que les attrapes touristes hors de prix, vous verrez!

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. J'avais bien aimé la visite de la Laura Plantation, on avait eu une guide vraiment motivée et très intéressante.

    Mais même constat les plantations ferment hyper tôt et du coup il est difficile d'en visiter plusieurs dans la même journée!

    RépondreSupprimer
  2. Un grand Bonjour depuis Tunis , How can i find you on couchsurfing ?

    RépondreSupprimer
  3. La dernière plantation est superbe, dommage que tu n'ais pas pu la visiter car de l'extérieur ça donne envie ! tu as une prétexte pour y retourner comme ça :-) (le cimetière familial, je le visualise bien un soir d'halloween tiens :p )

    RépondreSupprimer
  4. On n'a pas vu la dernière mais on a visité Houmas : notre préférée : l'avez vous visité ?

    RépondreSupprimer
  5. Tres joli post.Ca donne quand meme quelques frissons

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...