Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

dimanche 2 décembre 2012

Chicago; le Sud, the University of Chicago

Pour les derniers jours à Chicago, je déménage chez d'autres hôtes (conseillés par des couch surfers que j'ai reçu chez moi et qui revenaient de Chicago). La situation géographique n'est pas trop mal ( j'avais un autre contact à Oak Park que j'aurai adoré voir aussi). On est dans un grand appartement avec trois colocataires étudiants, sur le campus de la fac. Quelques clichés sont au rendez-vous: l'appart est dans un état de saleté et de désordre assez impressionant, envahi de hippies/hipsters rebelles, un peu les même qu'on a en France. Même si on a sensiblement le même âge, je me sens quand même assez éloignée d'eux. La porte n'est jamais fermée. Comme partout en banlieue, il y a une porte d'entrée du bâtiment classique, et une à l'arrière avec toujours cet échaufaudage en bois. On est relativement bien reçues. Il y a des couch surfers tous les jours, c'est donc plus une auberge de jeunesse qu'autre chose, mais on se débrouille. Tout le monde est très gentil de toute manière.
Le Sud donc, est vraiment un endroit à ne pas louper si vous passez à Chicago.


Tout d'abord, the museum of Science and Industry, que nous n'avons pas visité mais qui est apparemment génial. En contournant le musée, vous trouverez le Jackson Park, est une vue sur l'arrière du musée.
Seul bâtiment survivant de l'exposition universelle de 1893, le musée avait ses 270 colonnes grecques recouvertes de plâtre. Il se détériore jusqu'à la moitié des années 20 où Julius Rosenwald fonde le musée.
28 000 tonnes de roche calcaire remplacent le plâtre après 11 ans de travaux qui s'achèvent en 1933, à temps pour le Century of Progress World's Exposition.


Depuis le Osaka garden, construit en 1893. L'endroit est idéal pour le bird watching. Et le jogging student watching aussi.























La faculté ensuite. Ici les fac sont multi disciplinaires, ce qui permet aux étudiants de suivre des cursus totalement différent les uns des autres, comme par exemple, zoologie et littérature. Elle ouvrit en 1892 ses portes aux hommes, aux femmes, aux Noirs et aux Blancs. Elle est la meilleure en Economie et Physique.


A côté de la bibliothèque-dôme, vous trouverez la bibliothèque Regenstein. C'est celle-ci il me semble qui contient des robots souterrains qui vont chercher pour vous les livres et manuscrits donc vous avez besoin. Très puissants et rapides, ils vous écraseraient sans pitié si vous vous trouviez sur leur chemin.


La statue d'Henry Moore à l'extérieur du Smart museum marque l'emplacement de la pile 1, le lieu de la première réaction nucléaire le 2 décembre 1942.

La fac est infestée de lapins. Du coup ils sont comme les pigeons et n'ont peur de rien.

La Cobb gate, offerte par Henry Ives Cobb, l'architecte principal du campus qui dessina 18 des bâtiments. Au total aujourd'hui, plus de 70 architectes ont travaillé sur cette université.





Et puis enfin, même si je ne la visite pas non plus cette fois-ci car la nuit tombe déjà, la Robbie house! L'une des maisons les plus connues de Lloyd Wright ( vous ne croyiez pas que j'en avais fini avec lui quand même? ). Une chef d'oeuvre de la Prairie House, Lloyd Wright quitta femme et enfant et vie sociale pendant deux ans pour travailler exclusivement sur sa commande. Dommage, j'aurai tué l'un des lapins gambadant dans la rue pour voir la salle à manger. Oui, il a aussi designé les meubles.




Dernière balade à Chicago, où on peut se rendre compte des différences flagrantes entre deux quartiers accolés, l'un très chic, et l'autre très pauvre.



























Et puis dans un coin mal fréquenté:
























Le lendemain, après une lessive, il pleut et c'est l'heure de quitter les pulls et le bonnet pour embarquer pour la chaleur de la Nouvelle-Orléans.
Malgré le système de transport hors du commun (ça m'a rappellé les trains de banlieue de Paris, sauf que là, ça marche et c'est propre), on arrive tout juste à attraper notre avion.
J'avoue que le personnel de United Airlines est assez cynique dans l'ensemble, mais tout se passe bien.




Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...