Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mercredi 14 novembre 2012

Chicago, the Loop part 2

Chicago tient son nom d'un mot amérindien à l'orthographe originale incertaine qui désigne un gros oignon qui poussait là. L'ensemble du territoire était infesté de marécages et l'odeur du tout devait être pestilentielle.
Aujourd'hui, plutôt peu d'odeurs, sauf des odeurs de gaz probablement dues aux chauffages.
Seconde journée de visite du Loop, accompagnée de Swayer, un volontaire de Chicago Greeter. On a rendez-vous dans le très luxueux Chicago Cultural Center, l'ancienne bibliothèque municipale. Il y a tant à faire dans cette ville! Des concerts gratuits, et ce week-end là, des portes ouvertes dans les bâtiments habituellement fermés au public. On aura déjà bien assez avec les extérieurs!

Le James R. Thompson Center:
Le bâtiment civique de Chicago ( DMV, etc... 70 bureaux en tout, mais aussi des commerces et restaurants ), aussi appelé the state of Illinois building date de 1985. L'architecte Helmut Jahn voulait représenté un gouvernement ouvert et démocratique, il fallait donc un bâtiment rond, transparent et sans barrière. La rotonde qui domine le tout s'élève à 23 mètres au-dessus du dernier étage ( il y en a 17 et la rotonde fait 49m de diamètre ), et sa structure en métal pèse à elle seule 9 525 tonnes. Le système de climatisation est ce qui coûte le plus cher dans le bâtiment. Au sous-sol, et non visible par le public, se trouve 8 "patinoires" de 12m de long du 3.5m et 4 mètres de haut. En été, 360 tonnes de glace sont produits chaque nuit pour refroidir le bâtiment dans la journée.



L'intérieur est ouvert, toujours pour faire passer le message politique de l'architecte.
Si vous avez suivi les élection américaines, vous avez forcément vu ce bâtiment lorsque les habitants de Chicago étaient montrés à la télé. Ça, et la sculpture du Français Jean Dubuffet à l'extérieur. Pas mal d'oeuvres d'art sont disposés à l'intérieur, dont 14 spécialement commandés pour le bâtiment et représentant l'état de l'Illinois.

Ensuite, le fameux quartiers de théâtres:


Et puis la découverte d'un petit marchand de donuts, qui propose DEUX GOUTS gluten free! Incroyable. Surtout qu'ils sont bons.


J'avais le choix entre bacon-maple syrup et cinnamon. Pas besoin de vous dire lequel j'ai choisi.




L'intérieur est directement inspiré de la chapelle du château de Versailles.



La Trump tower, ma préférée j'avoue. D'où qu'on soit elle est toujours parfaite dans son écrin. Elle a été terminée en 2009, l'une des mes années préférées, et j'en reparlerai dans mon article sur the Dark Knight, car c'est dans cette tour en construction qu'à lieu le combat entre Batman et le Joker. Avec ses 92 étages, elle abrite un hôtel, des magasins et des appartements.

Saurez-vous trouver le petit oiseau?



Ce n'est pas quelqu'un qui porte un obus au premier plan, mais bien une dame.


Récemment encore appelée la Sears Tower, la Willis Tower était le plus haut bâtiment du monde de 1973 à 1997 quand les Petronas Twin Towers furent construites à Kuala Lumpur. Évidemment les antennes comptent bien souvent dans ce genre de record, mais la Willis tower reste le plus grand building de l'Ouest.
L'architecte principal, Bruce Graham ( de chez Owings et Merrill, Skidmore ) et son assistant ingénieur Fazlur Khan planchaient sur une idée pour ce nouveau building, quand l'un d'eux renverse son paquet de cigarettes. Quelques cigarettes sortent en partie du paquet: ils tiennent un schéma. La Willis tower est composé de 9 tubes, indépendants les uns des autres.

Vous en verrez d'autres photos dans le prochain article!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...