Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

jeudi 4 octobre 2012

Conduire en Californie et à Los Angeles

Je passerai sur les conditions d'obtention du permis en Californie, vous trouverez des tas d'articles là-dessus en cherchant sur google ( ou Bing, tout le monde a ses défauts ).

Donc je vais plutôt parler de la conduite en elle-même, quand vous venez ici en tant que visiteur, ou que vous devez repasser le permis ici. J'ai appris à conduire ici, le permis français ayant toujours été trop cher pour ma bourse, et très difficile d'après mes amis qui l'ont passé sur le tard (à croire que si on attend d'avoir passé le bac, le permis devient soudainement très compliqué à obtenir...). Je vais me baser donc sur ce que j'ai pu voir ou entendre, les choses qui ont choqué des gens qui viennent de France, ou au contraire qu'ils ont trouvé génial et voudrait voir en France. Bien sûr, les avis diffèrent, comme toujours.

Tout d'abord, les différences évidentes pour n'importe quel Français qui débarquent en Californie et plus précisément à Los Angeles.

Les feux tricolores:

- les feux tricolores ne se situent pas de votre côté de la route ( sauf situation exceptionnelle, comme manque de place ou visibilité réduite ), mais de l'autre côté. Ca peut surprendre la première fois, au pire, les passage piétons sont très larges, vous pourrez reculer si vous vous arrêtez trop tard.
- le feu orange s'appelle "yellow ".
- le feu orange est long ici. Si vous êtes lancé à pleine vitesse, passez-le, sinon arrêtez-vous. On ne le grille pas comme en France pour plusieurs raisons, la principale étant que le feu orange sert très souvent à laisser passer les voiture d'en face qui tournent à gauche. Il peut donc être dangereux d'accèlerer pour griller le feu orange, car les voiture en face pensent que vous allez vous arrêter et commencent à passer en jugeant votre vitesse. Si vous accélerez en pensant qu'ils peuvent bien attendre pendant la durée d'un second feu rouge, ce sera l'accident. Et ce sera votre faute, car leur feu sera vert et le vôtre orange!
Autre chose, à certaines intersections ( La Cienega, les entrées de Beverly Hills... ), il y a des appareils photos aux feux pour vous prendre en flagrant déli de grillage d'orange bien mûr/rouge.
En gros: le feu passe à l'orange, freinez. Sauf si vous ne le pouvez vraiment pas.

Si vous passez à l'orange et voyez le rouge du coin et l'oeil puis un flash, vous avez été pris...

- le feu rouge vous oblige évidemment à vous arrêter. Mais vous pouvez la plupart du temps tourner à droite! Si il n'y a personne, et si aucun panneau de signalisation ne vous en empêche. Vérifiez bien avant de tourner. Arrêtez vous au rouge quoiqu'il arrive! Il peut y avoir des piètons. Ils constituent la plupart des morts sur la route. Je râle énormément sur les conducteurs qui ne font pas attention quand je m'apprête a traverser et qu'ils me passent devant. Souvent ils s'excusent ( majoritairement les hommes ) mais sinon ils regardent de l'autre côté en faisant semblant de ne pas vous avoir vue ( les p*tasses friquées de Beverly Hills ).
Donc feu rouge: je m'arrête dans tous les cas, je vérifie qu'il n'y a pas de piètons ni voiture arrivant et qu'aucun panneau ne m'interdit de tourner à droite, je peux tourner à droite.

Panneau et écran lumineux vous interdisant de tourner à droite au feu rouge.
- le feu rouge qui clignote signifie STOP. Vous devez vous arrêter, vérifier qu'il n'y a pas de voiture ou piétons ( généralement c'est pour les piétons ), puis redémarrer après 3 secondes, comme un stop classique.
- le feu orange qui clignote signifie ATTENTION. Ralentissez.
- les flèches de couleur, rien de particulier, à part qu'elles peuvent être décallées par rapport au feu principal! Faites donc attention si vous allez tout droit, que la flèche vers la gauche passe au vert et que la file à côté avance, vérifiez que votre feu est vert aussi! Ca peut paraître stupide, mais j'ai vu des gens griller et se retrouver au milieu du trafic sans comprendre ce qui leur arrivait. Vous trouverez ce cas-là sur la 6th street en déboulant sur Crescent Heights.
Yield signifie cédez le passage. Du coup arrêtez-vous au passage piéton et assurez-vous qu'aucune voiture n'arrive de la droite ou la gauche. Si la flèche est verte, vous pouvez passer sans problème.

Flèche et feu décalés, même si je cherchais une image avec la flèche verte et le feu rouge
- le feu vert vous autorise a vous engager, même si vous tournez à gauche ( et qu'il n'y a pas de flèche pour réguler ). Deux choses: la première, soyez ATTENTIFS!!! Pour réguler le trafic, très souvent, il est interdit de tourner à gauche ( parfois à droite ) sur les axes fréquentés, le plus souvent aux heures de pointe, donc la plupart du temps de 7am to 9am et 5pm to 7pm, sauf les week-end. Si vous vous êtes engagés pour tourner à gauche et que vous vous faites klaxonner, c'est probablement que vous n'avez pas vu le panneau... Continuez tout droit et tounez à la prochaine pour faire le tour du blog. Si vous voyez un panneau avec une flèche vers la gauche barré mais que vous ne pouvez pas lire les horaires, abstenez vous dans le doute et tournez à la prochaine. Les axes les plus bouchés ont installés des panneaux lumineux. Lorsqu'une flèche barrée apparaît, vous n'avez pas le droit de tourner. Si c'est éteint, vous pouvez. Le panneau peut aussi indiquer: NO LEFT TURN.


Seconde chose: une fois engagé sur la route au feu vert pour tourner à gauche, vous êtes prioritaire! Faites attention toujours aux piétons, qui sont encore plus prioritaires que vous ( ils doivent avoir franchi la ligne jaune du milieu ). Ce qui veut dire que si vous ne pouvez pas passer et que votre feu tourne au rouge, pas de panique, c'est à vous de passer. C'est à ce moment-là que vous comprendrez l'importance de ne pas griller le feu orange! C'est là aussi que vous repérerez les bât*rds qui vous voient mais foncent comme des tarés en grillant presque le rouge. Merci de ne pas en être un.
N'oubliez pas qu'il n'y a pas de rond point imaginaire au carrefour comme en France, vous n'utilisez pas la technique dite du 69 ( comment ça, c'est pas le vrai nom? ), mais chacun va de son côté. Les rues sont très larges, donc ce serait rapidement n'importe quoi.
- et enfin, last but not least car c'est là que vous vous apercevrez du savoir vivre et de la discipline américaine: on ne bloque pas les rues comme des porcs! Votre feu est vert, mais il n'y a pas la place en face pour vous engager? Vous restez de votre côté comme si votre feu était rouge, et vous attendez que ça se dégage. Tant pis si votre feu passe au rouge, ça veut de toute façon dire que vous êtes en heure de pointe, donc soyez patient car vous en aurez plusieurs d'affilé.
Sachez que si vous vous engagez malgré tout et que vous bloquez la route aux autres usagers, l'amende peut aller jusqu'à 500 dollars dans les carrefours les plus fréquentés. Sinon c'est 250.
Je tiens à dire que Jérôme, lorsqu'il est rentré en France l'année dernière pour Noël, a tenté le "non-blocage de rue comme un porc". Il s'est fait klaxonner comme un malpropre.





Autre évidence,
Les panneaux avec les noms des rues

Là encore, ça peut surprendre. Les panneaux indiquant les rues sont alignés avec la rue qu'ils indiquent. C'est surtout bon à savoir à pied! Donc si vous voyez par exemple un grand panneau sous le feu tricolore où vous attendez indiquant Wilshire Boulevard, ça veut dire que vous n'êtes PAS sur Wilshire, mais qu'il vous faudra tourner à droite ou à gauche pour être dessus.

Vous n'êtes pas sur Normandie, vous passez dessus. Pour prendre Normandie, il faut tourner à droite ou à gauche.
Pour les plus petites rues, vous avez plus de détails pour vous repérer. Déjà, le type de rue, avenue, street, drive, grove, boulevard etc... Puis le point cardinal, très important pour les très longues rues de Los Angeles. Et un numéro, différent pour chaque bloc. C'est pour ça qu'on a des longs numéros, même pour une petite rue. Il y a le nom de la rue, éventuellement le point cardinal ( on n'en a pas, car très petite rue ), le numéro du bloc, et enfin le numéro de l'entrée, si vous avez une entrée qui donne sur la rue. Sinon il faut aussi ajouter le numéro de votre appartement.

Vous trouverez la maison où Michael Jackson est mort à ce croisement.

Les noms des rues sont parfois écrites dans la langue principale du quartier, là, Chinatown. Il y a des quartiers entiers où l'anglais ne vous servira à rien.
 Les panneaux sont de couleurs différentes selon les villes que vous traversez. Pour ceux de Beverly Hills, il vous suffit de regarder l'image de fond du blog! ( ils sont généralement blancs ou verts pour les grands axes ). Quand ils redeviennent bleus nuit, vous êtes de retour à Los Angeles.


Le parking

Je dirai bien que c'est une casse tête, mais après notre séjour en France en mai où nous avons dû conduire dans Paris ( 18 euros pour 40 minutes de RER? Faut pas trop se foutre de nous non plus ). On a quand même eu du bol pour trouver des places, car la plupart du temps nous y allions dans l'après-midi et en semaine.

En bref, Los Angeles et ses nombreux parkings nous a manqué. Tout de même, ça peut être un cauchemar pour le visiteur occasionnel. Tout d'abord, faites gaffe aux arnaques. Il arrive très souvent que vous ayez un parking à 10 dollars facile d'accès juste en face d'un parking gratuit 2 heures mais moins évident a trouver et peut-être plus effrayant. Ca, c'est dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, vous allez donner 10 ou 15 dollars a un gardien de parking, qui est ou n'en est pas un ( difficile à savoir, mais si vous le pouvez, ne donnez votre argent qu'à un gars avec un gilet fluo ou un minimum d'uniforme ), mais qui peut vous dépouiller votre voiture. C'est un peu au petit bonheur la chance, donc il vaut mieux parfois prendre directement le valet du restaurant ou du bar où vous allez. Toujours pareil: vous laissez vos clefs à un gars que vous ne connaissez pas et vous acceptez qu'il n'y ait aucune conséquences pour lui en cas d'accident ou de dégâts. Généralement, ils ne veulent pas perdre leur job.

Donc il y a beaucoup de solution pour se garer facilement à Los Angeles, les prix variant de gratuit pendant 3h au mieux a 30 dollars ( mon maximum pour le moment. Evidemment, ce n'était pas voulu ) pour la soirée ou journée. Attendez vous à cracher 20 dollars à Hollywood un samedi soir par exemple. N'oubliez pas que dans les parcs d'attractions, comme universal, disneyland, 6 flags, etc... le parking n'est pas compris, et est généralement à 15 dollars. Quand vous commencez à bien maîtriser, vous connaissez les parkings gratuits, et ceux où on peut valider sans n'avoir rien à acheter pour faire baisser le prix de moitié.
Prenez tous les panneaux au sérieux, surtout les tow away.

Pour le parking dans la rue, attachez vos ceintures. Vous aurez de tout et n'importe quoi. Les amendes sont en général de 65 dollars, si on ne vous retire pas carrément votre voiture. Donc ne faites pas n'importe quoi et lisez bien les panneaux! Je prends l'exemple de ma rue: du côté où j'habite, il est interdit tout simplement de se garer la journée sans avoir de permis spécifique. De l'autre côté de la rue, vous pouvez vous garer deux heures en journée de 9h du matin à 7h du soir. Si le trottoir est rouge, interdit de s'arrêter et de se garer. Trottoir blanc, 10 à 20 minutes seulement, pour un chargement ou déchargement ( donc ne laissez pas la voiture toute seule, si vous tombez mal, vous aurez une amende ). Trottoir bleu, handicapés seulement.
Pour toutes les voir, c'est ici.

Ensuite il faut apprendre les panneaux. Ce qui est généralement long, mais pas compliqué, sauf si vous avez un parcmètre! Dans ce cas ca devient assez casse-tête, mais comme ce n'est pas cher, je préfère mettre quelques pièces dans le doute. Vous pouvez aussi payer par carte bancaire, si comme moi vous n'avez jamais de monnaie. Les parcmètres sont assez sophistiqués pour faciliter le travail du Parking Enforcement, donc ne vous dites pas que vous avez 10 minutes de battement. Ils débarquent à la minute près.
Egalement, si vous voulez déplacer votre voiture au bout des 2 heures limites ( un exemple, car ça peut aussi être seulement une heure, ou 4 heures, tout dépend des endroits ), là encore ce sera très précis et vous n'aurez pas de battement. Ils tournent en permanence toute la journée. Vous ne pouvez pas déplacer votre voiture de seulement quelques mètres! Il est rare qu'ils mettent une amende pour ça donc vous aurez la première fois juste un mot sur le pare brise, mais vous devez bouger votre voiture d'au moins un bloc ( traverser une rue d'un côté ou de l'autre ), soit un dixième de mile.
Voici quelques règles pour le parking à San Francisco, qui doivent être sensiblement les mêmes à Los Angeles.

"Voilà! Comme ça les gens seront énervés et arriveront en retard à tous leurs rendez-vous!
- Oh, Jenny, vous êtes brillante! "
 Donc par exemple, pour le dernier panneau, si vous arrivez a 5.30pm, vous pouvez rester jusqu'à 9am le lendemain. Par contre si vous arrivez a 4.30pm, vous devez bouger à 5.30pm, même pour une petite demi-heure. Le dimanche, vous pouvez y rester toute la journée jusqu'à 9am le lundi. Si je me trompe dites-le moi, mais en faisant comme ça dans notre rue pour nos invités, nous n'avons jamais eu d'amende au petit matin, donc le "compteur" semble repartir a zéro le matin, même si on est déjà resté une heure la veille.

Il est interdit de se garer sur les trottoirs. Les trottoirs, c'est pour les piétons.

En gros, ne vous garez pas ici.


Je ne pense pas que ce soit à Los Angeles, car les panneaux ne ressemblent pas, mais n'oubliez pas de tourner vos roues dans les montée et descentes! Il y en a peu dans Los Angeles, mais je vous assure que vous pouvez vous prendre une amende pour ça. Donc si vous êtes en montée, roues vers la gauche, en descente, vers la droite ( je devrai me l'écrire sur un post it sur le tableau de bord, c'est toujours source d'engueulade ).


 Le stop

J'avoue que je ne me souviens plus comment ils sont en France, mais vu que Ben a raté son permis Californien la première fois à cause de ça, je pense que c'est différent. Donc le stop ici, vous devez vous arrêtez à la ligne, rester là si il y a du trafic, puis avancer doucement pour mieux voir avant de vous engager. Donc les lignes sont au niveau du stop, et il y a généralement la place pour un passage piéton imaginaire. Donc si vous devez passer le permis ici et que vous décider d'ignorer la ligne blanche, vous le raterez.
Les four-way stops, comme son nom l'indique, se situe à un carrefour. Il y a des stop pour tout le monde, là où en France on aurait sûrement un rond-point. Le premier arrivé à son stop passe. C'est donc encore un bel exemple de discipline. Dans ce cas-là, on s'arrête évidemment, contact visuel avec le conducteur que vous êtes sensé laisser passer ou qui doit vous laisser passer pour être sûr que tout est bien entendu. Au pire, vous n'allez pas bien vite, il est toujours temps de freiner pour éviter l'accident.

Il n'y a pas de priorité à droite ici ( j'avoue que je ne sais même pas en quoi ça consiste, malgré le nom... ). Parfois vous avez un yield ( cédez le passage ). Le seul que je connais hors autoroute, est celui qui va de Fairfax sur Sunset, pour aider les gens à éviter le rouge en tournant à droite.


Les autoroutes

Pour moi c'est clair, l'autoroute, c'est niet. Si je peux éviter j'évite. C'est toujours bouché, sans raison apparente, été comme hiver, le samedi soir comme le jeudi a 2pm. Maintenant mon gps comprend que ce n'est même pas la peine de me le proposer. Si je me retrouve dessus, c'est par accident et je sors immédiatement. A la rigueur, si j'ai un copilote ça va, mais toute seule, même après un an de permis ( bon anniversaire, permis! ), je ne peux pas. Donc la nuit, oui, c'est l'éclate, car il n'y a personne.
Trop d'information a enregistrer, les sorties mal foutues, les fous qui font n'importe quoi ou restent dans ton angle mort comme des débiles, ceux qui ne te laisseront pas passer, même si tu menaces d'égorger leur mère... Donc à part si je n'ai pas le choix, car des fois c'est la seule route possible, je n'y mets pas les pneus toute seule. Hors autoroute, l'ambiance est totalement différente et je préfère. Donc je n'en parlerai pas, allez-y pour le plaisir si vous voulez, mais ne venez pas juger du trafic dans la ville seulement en vous basant sur ça! Et regardez Roger Rabbit et Chinatown avant de venir, ça éclairera vos lanternes.

Divers et variés

Dans les inclassables, deux fautes graves:
- Vous êtes derrière un bus scolaire. Il s'arrête, déploie son panneau stop et ses feux clignotent: vous devez absolument rester derrière lui quoiqu'il arrive, jusqu'à ce qu'il éteigne ses feux et range son panneau stop.
Attention: vous devez vous arrêter également si vous êtes de l'autre côté de la route! C'est a dire que si vous arrivez à l'opposé d'un bus à l'arrêt avec le panneau stop qui dépasse, vous devez stoper. C'est évidemment pour protéger les enfants, d'où la faute grave.
- vous roulez et entendez l'une des sirènes caractèristiques américaines ( pompiers, ambulance, police ). Ralentissez tout d'abord, pour repérer le vehicule. Dés qu'il est proche de vous, vous devez imprativement vous arrêter, ou que vous soyez, dés que vous l'avez en visuel. Même si au milieu d'un carrefour, même si "oui mais le feu va passer au rouge". Mettez vous sur le côté et arrêtez vous aussitôt. Tout le monde le fera naturellement, donc vous n'avez qu'à suivre l'exemple.


Dans l'ensemble, Los Angeles est encore une fois une terre d'extrêmes. En terme de trafic, j'entends donc de tout. Soit cétait l'horreur et on est restés bloqués 3 heures sur l'autoroute sans pouvoir bouger ( voir ci-dessus ), soit vraiment c'était le pied de conduire en ville avec des gens aussi civilisés.
Je n'ai rien connu d'autre, donc je ne peux pas répondre à la question sur les automatiques ou manuelles ( mais de ma vie, si je peux éviter d'avoir à conduire une manuelle, je le ferai ).
Mais je me souviens que quand j'apprenai à conduire, et je ne pouvais conduire qu'avec Ben, ma mère en vacances ici avait pris le volant. Je me souviens de l'avoir entendu souffler sans raison et de lui avoir demandé ce qui n'allait pas... Elle m'a répondu: j'en ai marre de ce monde!!
Je trouvais que ça roulait vraiment bien pourtant...

Donc quand maintenant je reviens en France, outre le fait que j'ai essayé les manuelles, que je peux monter en 3ème et que je m'arrête en calant ( hey, j'ai essayé que deux fois, c'est déjà bien non? ), même en tant que passager, j'ai l'impression d'être dans un modèle réduit. Les routes semblent toutes petites, les voitures aussi, les places de parking n'en parlons pas... Les routes sinueuses, moi qui n'ai jamais été malade en voiture, c'est devenu très limite. La conduite en elle-même, je pourrai pas dire du coup.

Pour le parking, revenons à Paris une minute pour le petit coup de gueule du jour. Nous voilà donc dans je ne sais plus quel arrondissement ( je n'ai jamais été foutue d'en retenir aucun. Je vous dis pas les conversation que je loupe a cause de ça ), et miracle! une place. Juste en face d'un commissariat. Nous voilà avec nos pièces géantes d'euros, qui font que mon sac à main pèse 10 kilos à chaque fois que je reviens au pays. Arrivés au parcmètre, déception, on ne peut plus payer par pièces! Apparemment la faute aux petits roumains qui vidaient tout. Nous voici donc, toujours aussi heureux, dans un bureau de tabac pour acheter la fameuse carte pour payer au parcmètre ( hein?? ). La gentille dame nous dit très agréablement qu'il y a plusieurs montant, le minimum étant 10 euros je crois. Ben lui explique qu'on ne vit pas là et qu'on a juste besoin de se garer 2 heures et qu'on ne remettra pas les pieds ici en 2 ans, donc ca fait cher les deux heures ( et pourtant on à l'habitude de raquer, voir ci-dessus toujours ).
La gentille dame nous propose alors une solution magique: "bah vous n'aurez qu'à la donner à quelqu'un!"
Très reconnaissants de son conseil, parce qu'on n'est pas des ingrats tout de même, et surtout parce que l'heure tournait et que derrière nous attendaient deux gendarmes pour leur paquet de clopes ( on est en France ou bien? ), nous nous sommes décidé à payer les 10 euros, afin de permettre à cette charmante tenancière de pouvoir mener à bien son très chaleureux commerce de proximité, au service des gens.

On s'est dit que la prochaine fois, peut -être qu'on se risquera à ne pas respecter la loi, et à payer l'honteuse amende de....12 euros. ( vous suivez mon raisonnement là? ).

En ce qui concerne le trafic en lui-même, utilisez google maps pour voir ce qui sera bouché ou non. Difficile de prévoir. Google se base sur des statistiques, ce n'est pas du trafic en direct.
A savoir aussi que le trafic dépend de la période de l'année. Ce n'est pas un mystère, je déteste l'été à Los Angeles. Trop de monde, donc trop de trafic. Je comprends les gens qui viennent en vacances ici entre mai et septembre et qui ont détesté. C'est assez cauchemardesque, autant pour les touristes que pour les locaux (enfin sauf ceux qui bossent dans le toursime!).
Exemple récent: je vais a mon cours de roller derby le mercredi, de 6 a 7pm.
Durant l'été, je partais tout d'abord a 5h15 et arrivais vers 6h05. Donc je suis ensuite partie plus tôt, vers 5h, et j'y arrivais en 45 minutes, donc parfait ( oui, le trafic c'est a 10 minutes près... ).
Depuis 2 ou 3 semaines, en partant toujours a 5h précises, j'arrive a 5h20. Même route.

Voilà pour l'anecdote!
J'espère que vous n'êtes pas morts d'ennui.



Rendez-vous sur Hellocoton !

31 commentaires:

  1. Effectivement c'est utile de préciser certaines choses, on a notre discours prêt pour les visiteurs a chaque fois.
    J'ajouterais deux choses que je ne crois pas avoir vu :
    - ne vous garez JAMAIS a contre-sens, c'est le moyen de plus simple de prendre une amende
    - si au feu il y a une flèche vous devez y aller ne vous souciez pas de la voie en face vous êtes prioritaires et ils sont arrêtés (normalement).

    Reste que la circulation ici a ses très bons cotes (conducteurs civilises a 99%) et ses très mauvais cotes (la 101 et la 405 quasiment toute la semaine sauf très tard le soir ou très tôt le matin)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu pour le stationnement! C'est vrai que j'ai dû faire bouger des gens!

      Autre chose: le parking enforcmeent ne sont pas des gros méchants, si vous avez un doute vous les attendez un peu ( ils passent tout le temps ) et vous leur demandez.

      Supprimer
  2. super bien fait cet article !! Chapeau pour la patience !! "applaudissements" !!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour et merci beaucoup pour cette article ! Nous partons l'an prochain en voyage en Floride et nous avons loué une voiture mais, blonde que je suis, je n'avais absolument pas pensé à ce genre de détail ! je vais donc m'empresser de faire lire cet article à mon mari et me renseigner un peu plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Généralement, tout est indiqué. Mais si par exemple vous ne savez pas qu'on peut tourner a droite, c'est rare qu'on vous klaxonne pour ça ( sauf le gros énervé ).
      Je ne connais pas les règles en Floride.
      Je parlerai bien de l'Utah, mais ils ont 3 roues, donc c'est pas bien compliqué :)

      Supprimer
  4. Salut!

    Je dois dire que ce qui m'horripile en France c'est les voitures garées bien au milieu des trottoirs! J'habite en GB depuis 16 ans et au début, voir des véhicules garés sur le coté de la route me semblait vraiment bizarre, mais finalement c'est tellement logique: il est beaucoup plus facile de doubler une voiture garée sur la route que de s'attendre à ce que les pietons descendent du trottoir à cause des voitures abandonnées là!
    Quand aux autoroutes en Californie, je les connais bien car j'ai de la famille a Santa Monica...bonjour les sueurs froides!
    Très intéressant cet article! x

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les autoroutes sont vraiment mal fichues ici je trouve, il faut être vrament au taquet et ca me stresse. Donc je n'y vais qu'avec un co pilote, mais ca énerve Ben qui me crie: mais lit!!! c'est écrit!!

      Oui mais je passe mon temps a vérifier ma vitesse, mes rétros, mes angles morts, a stresser de ne pas trouver cette fichue sortie...

      Et quand enfin on trouve la sortie, 4 fois sur 5, je ne comprends rien a ce qu'il passe et je retourne sur l'autoroute sans le vouloir... Parce que l'entrée et la sortie sont très souvent au même endroit et tout le monde se croise, pas dangereux du tout.

      Et puis les histoires horribles d'accident, ca donne pas envie.

      Supprimer
  5. Superbe article!!! Ya 2-3 trucs qui auraient pu me servir l'an dernier! :)

    Par contre, point sur lequel je suis un peu moins d'accord, c'est l'autoroute! Ok, j'ai été que 3 semaines, en touriste, à L.A., mais comparé à la France, même en cas de bouchon, c'était un bonheur de conduire sur l'autoroute! Je suis une flipée en voiture, mais là bas, je n'ai jamais eu peur! (Bon, on était 2 en voiture, j'avais le GPS, ça aidait aussi je pense).

    J'ai le même constat sur les routes, places de parking et voitures!! Ca fait un choc quand on revient.
    Et les voitures auto, c'est la vie!! Ya vraiment rien de mieux! (Dommage que ce soit si cher en France! :( )

    Mais merci pour ce très bon article récapitulatif!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!

      Avec quelqu'un qui connait, je suis plus relax.

      J'aurai dû aussi parler du système hippodamien de rues qui se croisent. Assez pratique au quotidien au final! Mais je referai un article sur le trafic en lui-même. A force on se repère très bien dans la ville, et des visiteurs me demandaient: mais tu mets pas ton gps?

      Non seulement, c'est comme partout, on connai ses chemins par coeur, mais surtout si on rate, tant pis on fait le tour du bloc et on retrouve son chemin tout de suite. Enfin Ben fait des demi-tour sauvages sinon, ca marche aussi.

      Supprimer
  6. Salut "Laetitia", je m'appelle Madi, j'ai 18 ans. J'adore tes articles sur la vie quotidienne de Los Angeles sachant que je vais y aller dès avril, et ce, jusqu'en août!
    Je compte y aller avec un organisme de séjour linguistique qui me permettrait d'améliorer mon anglais, et ils me proposent plusieurs écoles sur LA. Je me demandais si toi et tes connaissances pourraient m'éclairer à propose de ce sujet.
    Je suis donc un jeune étudiant qui veut aller a LA pour améliorer son anglais mais surtout faire des rencontres (et surtout des filles de mon âge), aller dans des pubs, avoir une vie festive durant ce sejours qui j'espere, sera, inoubliable.

    On me propose :

    - Ecole a santa monica et le logement a coté ( qui me semble plutot pas mal et c'est pres de la plage)

    - Ecole a Wilshire boulevard avec logement a 20 min

    - une ecole pres du sunset boulevard

    - en plein centre de Hollywood Hills

    ou pour finir
    - une ecole à quelquees min a pied de UCLA

    Je fais donc appel a tes connaissances sur LA pour m'eclairer, ce serait vraiment très gentil et merci de m'avoir lu "Laetitia"!
    Sachant que je ne connais pas LA et que je viens essentiellement pour me detendre, ameliorer mon anglais et rencontrer des gens de mon age et donc faire la fete

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello!

      Je n'ai pas compris ta question.

      Tu veux savoir quel coin serait le mieux pour faire la fête?

      Je serai ravie de t'aider pour ça, mais sais-tu qu'il est illégal de boire de l'alcool si tu as moins de 21 ans?
      Tu me dira que dans les fac ici, ils s'en fichent un peu, mais tu ne pourra pas entrer dans des pubs, bars et certains restaurants à 18 ans ( surtout le soir en fait, la journée ça dépend ).

      Supprimer
  7. Oui, je suis au courant, j'aurais 19 ans quand je partirai mais j'en ai fait plus ( sauf s'ils demandent une carte d'identité biensûr)

    En fait, j'ai le choix entre plusieurs ecoles situés a differents endroits que j'ai cité, et je me demande lequel et le mieux placé, d'apres toi ?
    Pour faire la fête (donc pub et endroit jeunes), mais aussi shopping, le plus agreable a vivre quoi ? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas comme en France, ils te demandent TOUJOURS ta carte d'identité même si t'as 50 ans. Pareil si tu achètes une bouteille de vin. Si tu vas au restaurant et demande une bière, la serveuse te demandera ta carte d'identité.

      Je t'assure qu'à part si tu connais quelqu'un de plus de 21 ans qui t'achètera des bières ( c'est illégal ) tu ne pourra rien boire.
      Il est interdit de boire dans la rue également ( comme en France, sauf qu'ici tu te prends une amende salée car il vérifie, même à la plage ).

      Wilshire et sunset boulevard font 25 et 35 kilomètres de long, en passant des plus beaux quartiers aux plus pourris, donc j'aurai besoin de plus de détails. Santa Monica est très grande également, mais c'est sensiblement la même chose partout, sauf que ce n'est pas forcément près de la mer.

      Il faut que tu tapes toutes les adresse dans google maps pour voir où elles se situent. L'idéal est d'être près d'une ligne de métro ou de bus.
      Ensuite il faut voir le prix des logements, sauf si c'est payé.

      Supprimer
  8. Non, pour ce qui est de de l'ecole et du logement c'est bon, tous les noms que je t'ai cité sont avec logement compris ^^

    J'ai regardé a peu pres sur google, mais ca ne change rien, je ne sais pas si c'est cool la bas :/

    Cependant, être pres de Walk of fame, est forcement bien non ?
    Quel est le nom du quartier du centre ville ? (excuse moi pour toutes ces questions.. :/)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me répète, mais vu que tu ne pourra pas vraiment sortir le soir ( les boîtes de nuit, ce sera vraiment impossible pour toi ), il vaut mieux que tu sois a UCLA pour participer plutôt a des fêtes étudiantes.
      Après, Santa Monica n'est pas très loin de UCLA et je pense qu'il y a pas mal d'étudiants aussi.

      Sur Sunset, ca peut être près de UCLA, mais c'est toi qui a les adresses, a toi de voir où ça se situe exactement.

      Supprimer
  9. Mais que font donc les étudiants ? Ce n'est pas du tout comme en france alors ! :O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha si, ils font la fête entre eux du coup! C'est pour ça qu'il vaut mieux que tu sois avec d'autres étudiants pour faire des fêtes privées.

      Et si tu veux faire comme en France, reste en France :p

      C'est aussi d'un autre niveau les fêtes étudiantes ici, mais je n'en dirai pas plus :)

      Supprimer
  10. "Et si tu veux faire comme en France, reste en France :p" Pffff, tu as tout à fait raison, je suis bête ahah ^^

    Oui, de toutes manières, mon logement est avec trois autres étudiants quelques soit l'endroit ou je vais, donc ça ne pourra qu'êtree bénéfique pour.
    J'te remercie pour ces reponses!

    Continue tes bons articles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Ca ira de toute façon, t'en fais pas. En plus 4 mois ça ira.

      Supprimer
  11. j'ai déjà pas mon permis en France et bien je ne l'aurais pas non plus en Californie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas? Ca ne coûte rien, et c'est bien pratique d'avoir une ID américaine.

      J'ai mis 6 mois pour apprendre a conduire ici, je ne sais pas combien de temps et d'argent ca m'aurait pris en France. Et puis vivre ici sans voiture c'est assez courageux!

      Mais j'en connais.

      Supprimer
  12. Je ne sais pas si je vais dire un truc stupide ou pas, mais ça à l'air d'être sensiblement la même chose au Canada, et du coup j'ai envie de dire que moi ton article m'aide beaucoup :)!
    Je n'ai pas le permis ni français, ni canadien, ni même sorti droit d'une boulangerie mais pour moi certains trucs me m'échappait quand je suis arrivée au Québec notamment le nom des rues (j'ai réussi à comprendre au bout de quelques jours quand même yououh!), les flèches et les feux aussi. D'un coup je me suis dis que j'étais contente de pas l'avoir passer juste avant de partir - même si il m'aurais clairement bien aidé - parce que je me serais perdue et j'aurais été complètement déstabilisée.
    J'envisage de le passer dès que ce sera possible ça sera quand même bien pratique je crois. La vie de piéton oui j'aime mais parfois quand même c'est sportif (dans mon bloc parfois je me sent sent bien seule au feu au milieu d'un carrefour avec 20 voitures autour ^^).

    RépondreSupprimer
  13. Tu es d'une froideur et d'une méchanceté trépidante dans ta manière de répondre pfouuuaa! Cet anonyme de 18 ans, on dirait qu'il t'agace?
    Tu n'aimes pas les jeunes pcq tu te fais vielle LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeah, mon troll préféré est revenu!! Tu m'as manqué.

      Demande-lui au jeune homme, si il s'est senti agressé :)
      Je pense pas qu'il soit en train de chialer dans un coin avec un nounours dans les bras.

      Supprimer
  14. A Versailles aussi on a les feux-radars, la loose car quand tu dois le griller par mégarde (pile au moment où tu passes...) c'est 3pts en moins.. du coup méga stress à chaque fois !

    RépondreSupprimer
  15. Garés à Westmount Drive, on s'est pris 2 amandes. La 1ere on a dépassé les 9h du Lundi matin. Complètement zappé, grosse soirée la veille. La 2e, les pneus pas tournés vers la route pour cause de stationnement en montée. L'autoroute, mon pire souvenir, plus jamais si je peux éviter lol. Des fous!!!!!! Ils roulent vite sans respecter une vitesse précise. Si ça roule vite alors tout le monde roule vite. Du coup, comme les sorties sont super mal indiquées, si tu veux sortir et que tu es sur la voie de gauche ou même au centre, putain, tu serres les fesses et tu pries pr pas mourir pcq personne ne ralentis pour te laisser passer :s

    RépondreSupprimer
  16. et bien j'en ai appris des choses malgré mes 2 visites à LA ben on se rend compte qu'il y a des choses qu'on ignore. J'ai mis l'article dans mes favoris pour la prochaine fois

    RépondreSupprimer
  17. Super article très informatif! Merci beaucoup.

    Petite question supplémentaire. Je m'apprête à aller vivre à Los Angeles et j'aimerais acheter une moto pour me déplacer là bas. Lors de mes séjours touristiques, je n'ai croisé que rarement des deux roues et c'était souvent de larges motos type Harley Davidson. Je me pose donc la question de la sécurité à moto sur les routes ainsi que les coutumes adoptées par les motards. Peut-on, pas exemple, comme en France (ce qui est toléré) doubler les automobilistes lors des embouteillages ?
    Merci d'avance pour votre réponse,
    Clémence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on peut mais je serais encore plus prudent qu'en France. Ils n'ont pas l'habitude ses deux roues et contrôlent rarement l'angle mort donc je ne doublerais que par la gauche. Ils ont aussi tendance à oublier le clignotant.

      Supprimer
  18. Merci beaucoup pour toutes ces informations !!
    Ca me donne quand même un peu moins envie de venir... Je sens que je vais faire une faute et me prendre une amende à un moment ou un autre :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...