Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

dimanche 19 août 2012

Les lundis Christian Bale; 3:10 pour Yuma

Vu le petit succès de ma critique de la biographie non-officielle de Christian Bale, je me dis qu'il y a un paquet de fans qui sont passés par là.

Je vous jure, j'ai une super liste de trucs à faire à L.A. Mais nous aussi on a une canicule qui dure depuis deux ou trois semaines, et on évite de sortir ( sauf pour aller se réfugier dans la clim. On l'a a la maison, mais on a jamais touché au filtre en trois ans, j'ose pas l'allumer ).

Ce sera totalement aléatoire, mais je me suis dis que je pouvais faire une critique de ses films pour continuer sur la lancée.
Donc aucun ordre en particulier, pas d'ordre de préférence, pas d'ordre chronologique ou autre, je prends le premier qui me passe par la tête.



3:10 pour Yuma donc, raconte l'histoire de Dan Evans ( Oui, parti pris dés le début ), un ancien soldat de la guerre civile à qui il manque un pied et qui possède une petite ferme au Nouveau-Mexique. On apprend qu'il a quitté Washington à cause de son fils tuberculeux ( je me demande si des gens seraient venus s'installer dans le désert s'il n'y avait pas eu cette maladie ). Il galère niveau argent à cause de la sécheresse et ses usuriers brûlent son écurie. Dan passe pour un loser aux yeux de sa famille, mais surtout à ceux de sa femme et de son fils aîné, fan des histoires des fameux hors-la-loi de l'époque.
Il trouve l'occasion de faire ses preuves lorsqu'il se propose d'accompagner le grand méchant Ben Wade ( Russel Crowe ) à Yuma, pour qu'il prenne le train-prison.

3:10 pour Yuma est le remake du film du même nom. Beaucoup western, un peu thriller, Dan se verra tiraillé entre plusieurs sentiments: quel exemple doit-il montrer à son fils? Doit-il sacrifier sa morale irréprochable par appât du gain? Mais surtout, comment peut-il ressentir de l'amitié pour Ben, le plus cruel des gangsters? Il envie peut-être cet électron libre qui ne se soucie pas des lois ou de la moral et vit comme il l'entend, qui séduit les femmes et force le respect des ado en manque de figure paternelle, mais peut-être se fait-il juste manipuler comme les autres...

Dan et son fils William ( je vais encore passer pour une perverse, mais bon )


J'aime beaucoup les films pères/fils, et après avoir récemment vu A Better Life ( l'histoire d'un père immigré illégal à Los Angeles qui essaye de survivre comme d'autres Mexicains ici, tout en voulant élever un fils tenté par les gangs ), je me suis rendue compte de la portée universelle du sujet.

Autrement, c'est un action-packed movie, avec du suspens et peu de temps morts. Le mélange Russel Crowe/Christian Bale fait son effet et les deux acteurs qui se sont adorés ( tu m'étonnes ) rivalisent de talent.
Ce n'était pas un rôle facile pour Christian qui devait jouer un personnage assez peu charismatique ( surtout après Batman Begins ) sans se faire effacer par Russel Crowe qui a tendance à crever l'écran à la moindre occasion.























Donc si vous aimez l'Ouest Américain et les gangsters, mais avec un fond de réflexion utile et du suspens, ça aura de fortes chances de vous plaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Et les lundis Christian Bale alors ? Depuis la France, j'attends la petite chronique et puis ... rien ! Allez, au boulot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais, c'est en ligne depuis hier soir :)

      Supprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...