Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

dimanche 5 août 2012

Euphoria Loves Rawvolution / Venice Artwalk

Les sites type Groupon ou LivingSocial offrent des réductions en tout genre sur de la bouffe, des cours, des spectacles, des voyages... S'y abonner signifie avoir une boîte mail pourrie à vie mais ça permet de découvrir des nouvelles choses notamment en matière culinaire. Récemment on a testé Euphoria Loves Rawvolution, un restauraut sur Santa Monica où la nourriture est crue, végétarienne et gluten free. Ne partez pas ! C'était super bon, copieux et pas trop cher.


With a little hemp from my friends

En boisson, Laëtitia a pris une limonade à la baie de goji (??) tandis que je me suis rabattu sur un smoothie à la fraise. Dans le deux cas c'était délicieux et peu sucré. Au niveau plat, j'ai pris un "burger" méditerranéen. J'insiste sur les guillemets car ça ressemblait autant à un burger que l'euro à une monnaie stable. Les buns était des graines de sésames collées ensemble et la viande était un assemblage de houmous, d'olives et de feta. Quant à Laëtitia, elle a dégusté la version hippie de l'enchilida. L'enchilida en elle-même était en pâte de coco. Elle contenait de la mangue, du poivron et de l'avocat le tout accompagné du traditionnel pico de gallo (tomates, oignons, jalapeños).


Le Venice Art Walk est un évènement artistique qui a lieu à Venice chaque année. Il y a différentes mini-expos dans tout le quartier, des concerts et les éternels food trucks. Comme on était à deux pas de Venice Beach, on a décidé d'aller y faire un tour histoire de digérer un peu. Comme souvent à cette période, le ciel était tout gris au bord de la mer à cause d'un phénomène appelé June Gloom qui a de plus en plus tendance à s'incruster aussi en mai et en juillet.




C'était sympa mais pas tellement différent d'un autre samedi à Venice Beach. Il y avait quelques artistes en plus venus vendre leurs toiles mais dans l'ensemble on retrouvait le même patchwork d'artistes de rues, de musiciens, de touristes gras, d'illuminés et de skaters accompagnés de leur chien. Même si l'endroit s'est sacrément assagi et embourgeoisé, on ressent toujours cette énergie créatrice matinée d'effluves de marijuana.


"Hey madame ! T'aurais pas des feuilles par hasard ?"

Le clou du spectacle était des Moais aussi massifs que les vrais posés au centre de la promenade près du poste de police. Il y avait aussi un canapé jaune, des structures en couches pour bébés et des dessins faits au sable peint. Le grand V métallique ne faisait pas partie de l'artwalk : il est toujours là.




La nouvelle fresque sur Venice était aussi terminée et elle est aussi rétro que classe. Venice est vraiment un endroit qu'on adore et où on aimerait habiter. Il nous manque juste quelques millions de dollars pour avoir une baraque sur les canaux.


Et pour organiser votre voyage aux Etats-Unis, on clique là!
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Il avait l'air sympa cet événement sur Venice Beach... Quant au "resto", ça m'aurait intrigué de le tester...

    RépondreSupprimer
  2. j'avais vu un reportage où Anthony Delon habitait une de ces maisons donnant sur la plage à Venice Beach....et ses enfants se levaient le matin et allaient faire du surf....Allez, enjoy!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...