Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

dimanche 22 juillet 2012

Rhyolite, ville fantôme du Nevada, Death Valley

J'adore les villes, mais encore plus les villes fantômes. Tout comme Los Angeles, au premier abord on peut se dire: mais qu'est-ce que je fais là? C'est nul, ya rien à voir...

Mais chaque pierre et chaque morceau de béton à une histoire, qu'elle ait 1000 ans ou 100 ans. Et étrangement, celles qui ont 100 ans m'intéressent d'autant plus, surtout lorsque l'histoire en question débute en août 1904 et se termine en 1924, avec la mort de son dernier habitant. Les meilleures sont les plus courtes!
Et Rhyolite, du nom d'une pierre volcanique que l'on trouve sur place, est presque plus jolie à l'état fantôme que lorsqu'elle était une jeune fille de 20 ans, abritant à son apogée quelques 10 000 habitants d'après les plus optimistes.
En août 1904, les prospecteurs Shorty Harris et Ed Cross trouvent de l'or dans le comté de Bullfrog ( qui tient son nom de la terre verte qu'on y trouve). Alors que les autres pseudo villes de la ruée vers l'or sont de simples campements, on construit Rhyolite en dur ( surtout que l'échantillon de terre analysé conclu que la mine peut rapporter jusqu'à 665$ par tonne extrait ).
Rhyolite fait partie du conté de Bullfrog, avec la ville de Bullfrog ( située à la frontière de Rhyolite, vous pouvez y voir la prison, et une étable. Le cimetière est commun aux deux villes ), Original Bullfrog, Amargosa, Bonanza, Jumpertown, Gold Center et Beatty, qui est la seule survivante de cette époque et où nous avons passé deux nuits. L'autre ville fantôme proche est Leadfield, à l'intérieur de la Death Valley, et date de 1926 ( avec son abandon en 1927 ) et une autre ville fantôme connue est Ballarat, de l'autre côté de la Death Valley.
Il y a 2 mines dans le comté: la mine d'Original Bullfrog ( où l'or était à flanc de montagnes et brillait au soleil ) et la mine de Rhyolite, Montgomery Shoshone.

Prison de Bullfrog

Les habitants désertent ( hahaha, vous avez vu celle-là? ) après 1908, sous le coup de plusieurs événements. Tout d'abord, la ville a été fondée sur l'espoir pour ses habitants de faire fortune. Seulement les mines d'or ne sont pas aussi prolifiques que prévu et les premiers mineurs jettent l'éponge. En 1908, elles produisent 600 000$ en or. Trois ans plus tard, on en tire plus que 46 000. Le tremblement de terre de San Francisco en 1906 dévie les fonds dédiés aux mines vers la reconstruction de la ville, la Californie est à sec et ne veut plus parier avec l'argent public. Liée ou non, la panique des banquiers de 1908 a la même conséquence. Les mines coûtent trop cher. Rhyolite, fondée sur les rêves d'or des habitants, devient un fantôme. Mais pas sans avoir vu naître quelque fortunes pour autant.


Rhyolite n'apparaît pas fascinante à première vue donc, mais son histoire reste passionnante et on peut mieux l'apprécier en se renseignant un minimum sur le pourquoi du comment ( comme pour Los Angeles donc :)  ). La difficulté, c'est encore et toujours la chaleur, qui m'a obligé à aller prendre des photos presque en courant, avec la voiture qui me suivait pour se réfugier dans la clim le plus rapidement possible. J'ai trouvé ce climat agréablement surprenant, même si infernal. On dépasse les 50°C. C'est à faire! (enfin refaire car nous avions déjà testé la balade à cheval dans une réserve indienne à Agua Caliente, près de Palm Spring ). Je ne suis pas la seule, car apparemment, un promoteur a décidé de construire un centre de remise en forme pour malades du cancer sur l'ancien site de Bullfrog. C'est également un climat idéal pour les malades de la tuberculose, nous le verrons un peu plus tard avec les histoires du Scotty's castle, le seul manoir de la Death Valley, et celle de Panamint Anne, dont nous avons trouvé la tombe.

Rhyolite en 1909

Rhyolite était donc une vraie grosse métropole, avec dans l'idée de devenir la Chicago de l'Ouest. Elle abritait 53 saloons et 7 bordels, une gare avec trois lignes de train qui transporte les débris contenant de l'or et devant être traité (Probablement à chloride city, qui portait bien son nom, et traitait les déchets miniers. Il pouvait en ressortir 10 000 dollars en or par jour. Le premier train part en 1906 avec 42 tonnes de chargement ), deux croque morts ( le premier assassinat à lieu en 1905 ), 13 cabinets d'avocats, 3 boulangeries, 5 banques ( dont une avec un coffre qui peut contenir un million de dollar en pièces ), 4 coiffeurs, 2 vendeurs de glace, 4 dentistes, 3 opticiens, une vingtaine d'agents immobiliers, 27 hôtels, 2 piscines publiques, un court de tennis, un stock exchange, une prison, une salle pour faire du patin à roulettes, des dizaines d'équipes de sport, clubs et fraternités...
Bref, une vraie ville où il faisait certainement bon vivre et où les maisons fleurissaient dans tous les sens du terme.

Rhyolite dans les années 20 ( la boutique des frères Porter à droite, la Banque Overbury a gauche, et la banque Cook derrière. La gare au fond à droite )

Rhyolite dans les années 20 ( l'école a encore son toit, et je crois bien que c'est la maison Strozzi au premier plan ou la prison )

 La mine Montgomery Shoshone de Rhyolite, or et argent, rapportait entre 200 et 300 dollars par tonne extraite. Elle ouvre en 1907 et ferme en 1910.


 Il n'en reste rien, mais vous pouvez voir la montagne creusée lorsque vous revenez de la Death Valley vers Beatty.


Pourquoi n'en reste-t-il rien ou presque aujourd'hui? Les matériaux de construction sont rares dans le désert, c'est pour cela qu'encore aujourd'hui, les villes du désert sont souvent composées de mobil home ou de RV ( les camping cars ). Dés qu'une maison était abandonnée, tout le bois lui été retiré aussitôt, le parquet, les fenêtres, le toit... Une histoire raconte qu'un habitant était parti prospecter quelques semaines dans la Vallée de la mort et que lorsqu'il revint à Rhyolite, sa maison avait disparu... Les kilomètres de voies de chemin de fer ont été démonté pour produire de lu fer et de l'acier pour la première guerre mondiale.
De plus, la ville n'a pas été abandonnée précipitamment, donc les gens ont eu le temps de revendre leurs biens.

L'église catholique, maintenant à New Ryan.

L'église catholique de Rhyolite est aujourd'hui dans la ville quasi fantôme de New Ryan; le bois, fenêtres et toit de l'école flambant neuve de Rhyolite ont servi à la construction du collège de Beatty, toujours debout. Il n'a donc rapidement resté de Rhyolite que le béton, et des tonnes de ce que l'on peut considérer comme des détritus ( boîte de conserves notamment ) mais qui sont des mines d'or ( je ne m'arrête plus aujourd'hui ) pour les archéologistes modernes. Donc ne touchez à rien, tout d'abord car ça ne vous appartient pas et que vous êtes tolérés sur des terrains plus ou moins privés ( la ville fantôme de Ballarat est entièrement privée par exemple, et certaines villes sont à vendre, avis aux amateurs ), ensuite, les villes fantômes sont des héritages précieux qui doivent être sauvegardés, et puis enfin, si vous êtes superstitieux, ça porte malheur, et les rangers reçoivent souvent des colis contenants des balles, des flèches et autres souvenirs emportés par des touristes les retournant par peur d'une malédiction.

Visite guidée:





La maison bâtie par Tom Kelly est faite en bouteilles de bière et médicaments ( à l'époque souvent à base d'opium, ce qui rendait les gens accrocs rapidement ). Comme les matériaux de construction étaient rare, il y avait trois maisons faites en bouteilles. Tom Kelly n'a jamais habité sa maison. Il a vendu des tickets de loterie aux habitants et l'a faite gagnée. Elle appartient toujours à la même famille. En revanche on ne peut plus entrer depuis les années 1980 et sa restauration majeure. Quelques autres photos:
L'intérieur de la maison

Tom kelly lors de la construction en 1905. Les bouteilles n'étaient pas lavées par manque d'eau. On peut  toujours y voir de la bière séchée et des criquets.


La maison Strozzi. Située juste à côté d'un chemin de fer, la famille Strozzi y dormait très mal.

Un four ou un coffre?

Le dépôt/gare de Rhyolite, construit en 1908:







Maintes fois abandonnée, la gare deviendra un mess pour des ouvriers, puis un dépôt, puis un casino-bar (en 1935, Mr Westmoreland rachète la propriété et repeint la pancarte: Rhyolite Ghost Casino. Sa soeur en hérite et en fait une boutique cadeau/musée )

1908

1924

1935

 Et en face, un wagon de l'Union Pacific:





Plusieurs maisons ont été réhabilités, et la gare sera très certainement dans les prochains plans.

 La boutique, presque un supermarché, avec sa grande vitrine:





La boutique Porter Brothers ouvre ses portes en 1906. Le bâtiment coûte 10 000$ et les frères, comme tous les habitants de Rhyolite, arrivent précipitamment à Rhyolite avec 30 tonnes de marchandises depuis Ballarat, ce qui signifie qu'ils ont traversé la Death Valley avec leur chargement. Leur fierté est de ne pas vendre d'alcool. Ils auraient probablement eu des problèmes si ça avait été le cas, avec les 53 saloons de la ville...
Les frères Porter étaient connus pour leur sens de la blague et de la farce. Ils possédaient également un entrepôt et du bois de charpente.

L.D. Porter part s'installer à Santa Barbara avec sa famille. H.D. Porter devient le postier de la ville après la fermeture de la boutique en 1910. Il quitte la ville en 1919, à la fermeture du bureau de Poste.




La banque Overbury, now and then:
Overbury Bank

1908

1926

1939

 L'école, construite pour accueillir 250 élèves, n'en accueillera jamais autant car la plupart sont déjà parti lorsqu'elle ouvre. Quasiment à l'épreuve du feu, il fallait trois minutes pour évacuer les élèves en cas d'incendie. Le toit et les fenêtres ont servit à la construction du collège de Beatty.






Dans les années 60/70, des gens viennent s'installer en bordure de Rhyolite. Ils ont apparemment décampé aussi vite qu'ils étaient venus:








Cook Bank:



La Cook Bank est construite en 1908 et devient le plus gros bâtiment de la ville. Il fait trois étages plus un sous-sol et coûte 90 000$. Comme c'est toujours le cas actuellement, les deux énormes coffre-forts sont installés et la banque est construite autour. Il y avait l'électricité, le téléphone, la plomberie... et des sols en marbre importés d'Italie. La First National Bank rachète la Cook bank quelques mois plus tard.
La Poste de l'époque cherchait désespérément un bâtiment pouvant l'abriter, car elle avait énormément de mal à gérer les besoins de tous les habitants. Elle s'installe au sous-sol de la banque et sera le dernier service à fermer ses portes en 1919, alors que les premiers éléments de la banque furent vendus en 1910.
1909, le dentiste au rez de chaussée

1964, décors ajoutés pour le film "the Reward "...

... qui seront retirés pour le film de 2005 " the Island "

Les ombres sont différentes car nous y sommes retournés plusieurs fois.




Pour voir les autres points d'intérêt du road trip:
Jour 1, Antelope Canyon et Horseshoe bend, Page, Arizona.
Jour 2, Bryce Canyon, Utah
Jour 3, Zion National Park, Utah
Jour 4, Le 4 juillet à Kanab, Utah, Et le Grand Canyon North Rim, Arizona
Jour 5, Kanab, décor de Westerns, repos ( The Wave était prévu, mais pas de victoire au tirage au sort pour nous )
Jour 6, route jusqu'à la Death Valley, Californie et Rhyolite, ville fantôme près de Beatty, California
Jour 7, Death Valley, Californie
Jour 8, Retour en Californie.


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas Rhyolite, merci pour la visite !
    Par rapport d'autres villes fantômes comme Bodie ou Calico c'est comment, bien moins touristique j'imagine ?

    Autre question, je vais traverser la DV en août (au plu schaud, ça je sais...) , question : habituellement je prend la 190 pour passer à Badwater & co, qu'en est il de la route 95 ? scénique ? agréable ? par rapport à la 190 biensur ...

    Merci merci !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis jamais allée à Bodie ou Calico ( on y est passé deux ou trois fois mais jamais arrêtés, peut-être la prochaine fois ). Rhyolite n'est pas déserte, je pense qu'il y a pas mal de monde aussi, pendan tla bonne période/

      Juillet est la pire saison, pas août!

      Pour la route, je n'en sais rien. On a fait au plus court à chaque fois, surtout que l'essence avait une grosse tendance à s'évaporer.

      Supprimer
  2. Idem, j'adore les villes fantômes et Rhyolite n'échappe pas à la règle ! La comparaison "avant/après" est sympa et les photos très jolies !

    RépondreSupprimer
  3. C'est fou la capacité des américains à abandonner certaines villes et tout reconstruire ailleurs!

    RépondreSupprimer
  4. J'adore trop les photos! J'espère bien passer par là en Août!

    RépondreSupprimer
  5. ce blog est géant !! merci !

    RépondreSupprimer
  6. Sympa ce blog sur Rhyolite :) La ville de Cairo aussi en bas de l'illinois ville un peu plus moderne, pas entièrement déserte il reste +/-3000 habitants sur les 40/50.000 d'avant mais la ville est trés flippante beaucoup de lieux abandonnés >>> https://www.youtube.com/watch?v=IJW8lOzJJPE

    RépondreSupprimer
  7. The "Rhyolite Mercantile" burned to the ground in September 2014 :-(

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...