Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

lundi 23 juillet 2012

Le cimetière abandonné du conté de Bullfrog et l'histoire de Panamint Annie

Un cimetière abritant les âmes des pionniers de la ruée vers l'or. Censé abriter une centaine de tombes, on compte facilement plus de 300 bosses que le temps n'a pas aplati. La plupart ne sont que des tas, d'autres ont leur nom gravé pour l'éternité dans du marbre ou de la pierre. Quand certains ont entamé leur repos il y a plus de 100 ans, d'autres sont de nouveaux venus, nés ici, élevés ici, difficile à savoir. Comme cette paire de tombes récentes côte à côte portant le même nom de famille: était-ce des frères et soeurs élevés à Rhyolite ( nés chacun en 1881 et 1885 et décédés en 1986 et 1967 ), un couple qui a vécu leur enfance là?
La tombe de Charles Henry Alton indique les dates: 1923 - 1978... Militaire ayant servi pendant la seconde guerre mondiale, sa tombe soigneusement bordée de chaînes est décorée de drapeaux américains. Il paraît qu'à Memorial Day, le cimetière est décoré également. Certaines tombes sont protégées par des barrières modernes, même si ce n'est qu'un monticule anonyme parmi tant d'autres...















Et toute seule dans un coin, sous un Joshua Tree ( je ne sais pas si on peut faire mieux, être enterrée sous un Joshua tree dans le cimetière d'une ville fantôme de la Death Valley ), Panamint Annie.


































Il y a encore trois ans, sa tombe n'était pas décorée par plus d'un pot en terre et des tas de pièces. Au choix, les pièces représentent son amour pour l'argent, elle qui n'a jamais dépendu de personne, ou la tradition remonte à plus loin, lorsqu'il fallait payer son voyage vers l'au-delà.

Mary Elizabeth White épouse Madison, naît en 1910 ( les sites disent 1912, mais la date est claire sur sa tombe ) à Washington DC, d'un père médecin militaire et d'une mère 100% Iroquoise.
Sa vie est sauvée lorsqu'à 12 ans, elle vole une mobylette sur la base militaire où sa famille vit et est privée de voyage. Sa mère et sa soeur partent en avion et s'écrasent, tuant les deux.
Ne s'entendant pas avec son père, qui veut qu'elle devienne infirmière alors qu'elle veut devenir chirurgien, elle se retrouve mariée ( le premier d'une longue série de maris et d'amants ) à 15 ans et vit à Boston. Elle a deux enfants, dont l'un meurt très tôt. Elle fini par fuir cette vie rangée pour aller conduire de l'alcool illégal entre le Canada et Chicago, puis part au Texas où elle fera la cuisine dans des ranchs. Arrivée au Colorado, elle comprend que la tuberculose attrapé adolescente ne lui laissera pas longtemps à vivre si elle ne part pas vivre dans un climat sec. Toujours dans les extrêmes, elle part pour l'endroit le plus sec du monde: la Death Valley. Elle arrive en 1931, à 21 ans donc, et commence à prospecter les mines où elle apprend le dur métier de mineur. Guérie de la tuberculose, elle retourne au Colorado où elle épouse un cow-boy. Malheureusement, il meurt alors qu'elle est enceinte de 7 mois. Elle décide alors de retourner dans la Death Valley, où elle deviendra une légende.
Doris, l'enfant qu'elle attend du cow boy, naît en 1938. Elles vivent toutes les deux dans un vieux pick up aménagé, avant de déménager dans une vieille ambulance.
La petite Doris grandit et doit aller à l'école. Sa mère l'envoie chez une tante qui la renverra chez sa mère pour l'été prochain.
Les mineurs commence à la surnommer Panamint Annie, du nom d'une autre pionnière oubliée depuis. Les deux venaient de l'Est, fumaient le cigare et avaient envoyé leurs filles à l'école. On se doute du caractère qu'il faut avoir pour mener ce type de vie, et les deux Panamint Annie juraient comme des charretiers et crachaient plus loin que les plus barbus des mineurs.
Elle découvre des veines contenant de l'or et dépense son argent durement gagné rapidement mais elle garde précieusement les premières pépites qu'elle a trouvé, même lorsque la faim se fait pressente. Elle part à la mine avec des bougies et elle et Doris mangent des lapins ou des serpents à sonnette.

Annie et son bébé Mary-Ann, et Doris.

Annie et Doris finissent par rejoindre un groupe de prospecteurs qui forment une grande famille. Doris est traitée comme une princesse. Le langage ordurier est banni lorsqu'elle est là, et son bain quotidien est assuré, même si cela signifie qu'il n'y aura pas assez d'eau pour le café du matin ( denrée indispensable à l'employé de bureau, et donc vital pour un mineur ). Annie s'occupe du linge, corvée qui dégoûte tous les hommes, ce qui lui procure de l'eau et de la nourriture supplémentaire. Elle réalise aussi son rêve d'enfant et devient le médecin du groupe, ressoudant les os, soignant les blessures profondes, et servant de sage-femme aux épouses des mineurs du groupe ( elle est la seule célibataire ).
Annie a donné vie à 8 enfants, dont seulement 4 lui survivront. Doris racontera que la seule fois où elle vit sa mère pleurer fût lorsqu'elle enterra la petite Mary-Ann, qui mourra après une chute à deux ans.

Annie enseigne tout ce qu'elle sait du désert à Doris, qui prétend détester la Death Valley. Annie lui apprend à ne pas mettre ses mains dans les trous ou sous les pierres, à s'orienter dans la vaste étendue, à ne jamais s'éloigner de son véhicule. Elle lui apprend également à ne cueillir que quelques fleurs lors que la vallée est décorée de 1000 couleurs au printemps, pour que tout le monde puisse profiter de la beauté que Dieu leur a envoyé. Venant d'une bonne famille, elle apprend également le savoir des livres à ses enfants.
Loin des lois des villes, les mineurs du groupe veillent les uns sur les autres. Ils suivent la seconde guerre mondiale à la radio.
Les autres maris d'Annie ne feront que manger, dormir et aller mourir à la mine. Certains sont gentils, se rappelle Doris, d'autres non.
Annie est d'une honnêteté rare à cette époque et lieu, et rembourse chaque dollar qu'on lui prète, repaye chaque bière qu'on lui a avancé. La grâce et la loyauté étaient de ses qualités, avec la force de caractère et la soif de liberté.

Son dernier enfant naît en 1947, le petit Bill. Et lorsqu'il atteint l'âge d'aller à l'école, Annie n'a pas d'autre choix que de quitter la Vallée de la Mort. Elle achète une maison délabrée à Beatty où s'accumuleront des tonnes des détritus et des douzaines de voitures ( toutes les maisons de Beatty ressemblent à ça ). Pendant que ses enfants vont à l'école, elle continue de prospecter avec sa nouvelle amie, Frederica Hessler, qui a hérité du terrain de la ville fantôme de Rhyolite par son frère ( Westmoreland, le propriétaire du Casino Ghost de Rhyolite ).

Elle trouve quelques veines assez riches pour qu'elle puisse payer l'éducation de ses enfants et rembourser ses dettes. Elle prend également soin des Indiens sur place, les Timbisha Shoshone ( qui vivent toujours dans la Death Valley ).
A 45 ans, elle tombe dans le jeu et l'alcool, et fait partie du folklore local. Un jour elle vient en ville pour vendre son or, mais bois tellement qu'elle oublie ce qu'elle en a fait. On lui a sûrement volé, ou elle l'aura parié et perdu.
Une autre fois, elle tombe et se blesse le dos. Elle conduit pendant trois jours jusqu'à Las Vegas pour se faire soigner, car elle s'arrête pour péniblement trouver un bar et soulager sa douleur et sa soif.

Féministe avant l'heure, elle est pour l'égalité totale des hommes et des femmes au travail comme en société, et ne comprend pas qu'on lui reproche ses nombreux amants. Les hommes le font bien!
Elle agit selon ses envies et ses humeurs et ne laisse jamais personne en travers de son chemin, 30 ans avant que les femmes modernes ne sortent de leur cuisine pour entrer dans les usines.

Lorsque son arthrite et son cancer l'empêchent de prospecter, elle vend des confitures et des chapeaux, et répare les voitures car elle est bonne mécanicienne.
Elle meurt en septembre 1979 et est enterrée à Rhyolite sous le Joshua tree. Il fleurira pour la première fois de mémoire d'homme, le printemps suivant son enterrement.

Doris et ses descendants vivent toujours à Beatty.

D'après "A Mine of Her Own (Women Prospectors in the American West, 1850-1950) by Sally Zanjani "



Pour voir les autres points d'intérêt du road trip:
Jour 1, Antelope Canyon et Horseshoe bend, Page, Arizona.
Jour 2, Bryce Canyon, Utah
Jour 3, Zion National Park, Utah
Jour 4, Le 4 juillet à Kanab, Utah, Et le Grand Canyon North Rim, Arizona
Jour 5, Kanab, décor de Westerns, repos ( The Wave était prévu, mais pas de victoire au tirage au sort pour nous )
Jour 6, route jusqu'à la Death Valley, Californie et Rhyolite, ville fantôme près de Beatty, California
Jour 7, Death Valley, Californie
Jour 8, Retour en Californie.







Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...