Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

dimanche 15 juillet 2012

4th of July à Kanab, Utah et Grand Canyon North rim, Arizona

Dés la veille au soir, des chaises pliantes décorent le bord de la rue principale de Kanab où nous avons passé 5 nuits sur 8 lors de notre voyage. Le feu d'artifice aura lieu le lendemain soir dans le parc de la ville, et le matin, il y aura une parade et un barbecue de petit déjeuner. Je ne sais pas si on pouvait faire plus typique, même si je pense que l'ambiance est la même dans toutes les villes des Etats Unis ce jour-là. Tout le monde a sorti les habits du dimanche, si possible bleu et rouge, et attend depuis des heures sous le soleil qui a heureusement du mal à percer sous les nuages ce jour-là. Nous avons une heure et demi de route jusqu'au Grand Canyon, donc nous ne nous attardons pas plus.

De la pluie, il y en avait à une heure au Sud de là.





Effectivement, nous avons de la pluie sur la route ( dans la forêt de Kaibab ) et nous n'avons pas vraiment les tenues adéquates, mais le temps sera un tout petit peu meilleur sur place. Ce sera ma balade préférée car je pouvais enfin faire des efforts physique sans trop souffrir. Bizarrement, ce sera celle dont les garçons se plaindront le plus après coup, alors qu'ils n'avaient pas décroché un mot pendant les autres balades ( enfin sauf pour me dire de me la fermer, mais c'est une autre source d'emmerdements que la météo ).

Nous faisons tout d'abord la petite balade sur le bord du Canyon, ma foi très fréquentée et bruyante ( je n'ai rien contre les motos ( probablement car je n'ai jamais conduit en France ) mais même si je peux comprendre que la moto soit un moyen de transport des plus agréables, certains viennent pour se reposer, écouter la nature et profiter. Pas sursauter à chaque démarrage en trombe ).
Jérôme est plus en forme que nous et continue la balade jusqu'au bout ( elle finit dans un camping ) pendant que nous improvisons une petite sieste dans l'herbe ( on entend les rafales de vent avant de les sentir... Rien de tel que de fermer les yeux pour écouter le canyon ).




Notez les gens en haut

On crève de faim et on décide d'aller manger un vrai bon morceau au restaurant qui se trouve dans la lodge, avec une immense baie vitrée avec la vue que vous voyez ci-dessus. On est comme des oeufs en gelée. Les prix sont incroyablement bas une fois de plus ( la North rim n'attire que 10% des visiteurs du Grand Canyon, il y a relativement peu de monde donc ). Je ne sais pas si je dois avoir honte ou pas, mais ce n'est pas souvent dans ma vie que je pourrai manger un chili de Elk ( du wapiti ) et je ne regrette pas. Ce n'est pas a proprement parler de la bonne viande mais c'est de loin ce que je mangerai de meilleur pendant le séjour. Donc peut-être de la honte, mais pas de regrets.

Je le voyais comme ça pour de vrai.

Et puis comme on avait le bidou plein de chili, de sandwichs, de thé et de coca, on était en forme pour faire une grosse balade ( on a encore pris une heure à se décider laquelle faire ). Donc on a attaqué l'uncle Jim trail, qui se fait aussi en mules, mais c'était cher et on avait raté l'horaire de départ de toute façon. La mule, c'est un peu le symbole du Grand Canyon, tout comme vous le verrez plus tard, le burro est le symbole de la Death Valley ( mais les mules aussi en fait ).

Donc en gros, on a pataugé dans du caca de mules pendant deux heures et demi, descendu, monté, descendu, monté, traversé des forêts crâmées maintes fois, mais on a fini par atteindre le point de vue de la boucle.




Et puis on a repris la route. Comme c'était encore nuageux, on a eu des vues magnifiques, assez difficiles a rendre en photo. Dans tous les cas, la North rim est humide et nous a changé du reste des paysages, mais la chaleur est tout aussi dévastatrice en cas de beau temps, et les rangers doivent sécourir une dizaine de personne par jour. Buvez, buvez et buvez. De l'eau hein. Même si vous êtes en Arizona et qu'en Utah c'est la sécheresse niveau désinfectant interne.

Les dindes avec leurs petits. Toute ressemblance ne serait que fortuite. Pas GRATUITE, FORTUITE.
On nous donne de faux espoirs en nous annonçant le passage de bisons, mais rien.

Juste des hectares brûlés


Fredonia, la dernière ville de l'Arizona avant le passage dans l'Utah.

Ensuite nous passeront la soirée du 4 juillet à attendre le feu d'artifice des habitants. En effet, le feu d'artifice à été annulé ( à cause des feux de forêt, pas à cause de la pluie comme en France :d ) et l'artificier ne pouvais pas déplacer les feux qu'il avait installé. Alors les habitants ont tous donné des feux qui ont été tiré sur un terrain plus sûr.

Ce soir là, nous sommes littéralement entourés ( j'allais dire envahi, je deviens polie ) de Français.

Je décide de ne pas raconter les aventures avec ceux-ci, ca va encore me retomber dessus et comme c'est le 14 juillet, ce sera mon cadeau!



Pour voir les autres points d'intérêt du road trip:
Jour 1, Antelope Canyon et Horseshoe bend, Page, Arizona.
Jour 2, Bryce Canyon, Utah
Jour 3, Zion National Park, Utah
Jour 4, Le 4 juillet à Kanab, Utah, Et le Grand Canyon North Rim, Arizona
Jour 5, Kanab, décor de Westerns, reposThe Wave était prévu, mais pas de victoire au tirage au sort pour nous )
Jour 6, route jusqu'à la Death Valley, Californie et Rhyolite, ville fantôme près de Beatty, California
Jour 7, Death Valley, Californie
Jour 8, Retour en Californie.



Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. C'est vrai qu'être importuné par des bruits de moteurs quand on est en pleine nature, c'est rageant...

    RépondreSupprimer
  2. Bah bravo, j'aurais bien vu d'autres photos moi....! Très belles images bien sûr, et ton assiette me fait saliver....
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  3. Merci à vous!

    Il reste encore quelques articles à faire, dont le gros coup de foudre du séjour: la Death Valley!
    J'ai déjà envie d'y retourner. Je n'ai pas encore traité les photos, j'espère qu'elles ne seront pas trop mal.

    RépondreSupprimer
  4. Bon je sais je suis vraiment naze si je n'ai retenu que ça de ce post MAIS .... du wapiti ??? tu n'étais pas un peu végétarienne avant ce road trip ?????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'ai jamais été végétarienne. Même si il m'arrive de ne pas manger de viande pendant des semaines sans problème. Sinon je ne mange quasi exclusivement que du poulet.
      Et tu ne peux retenir que ce que tu veux, tu ne seras pas la première à le faire!

      Supprimer
  5. Je découvre ton blog par le coin des voyageurs (via un de tes commentaires)... c'est dépaysant! C'est sûr que ça change de l'Inde ... et je ressens une pointe d'envie (même si je découvre que la fête du 14 juillet est nulle à LA!)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...