Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mardi 19 juin 2012

La grande bouffe

Leur pinard et leur camembert
c´est leur seule gloire à ces tarés -Renaud, L'Hexagone

En discutant avec les amis et la famille en France, on nous a rarement posé des questions sur le quotidien, le travail ou les loisirs de notre petite vie californienne. Non la principale préoccupation était "mais vous mangez quoi là-bas ?". Quand on parle à d'autres expat', le premier truc auquel ils pensent quand ils rentrent en France c'est de manger du fromage et du pain arrosé de vin. Même ceux qui viennent nous voir ont peur de ce qu'ils vont manger et se demandent s'il ne faut pas faire des réserves. On ne va pas cracher sur les produits français mais cet attachement à la bouffe est quand même assez sidérant. Faisons un peu le point.

Graines germées, arugula (un genre de mâche en bien meilleur), petites patates, haricots rouges, olives et un smoothie banane-pomme-mangue. On est loin du hot dog-frites-coca.

Alors qu'est-ce qu'on mange à Los Angeles ? On a déjà fait plusieurs articles sur le sujet mais globalement on mange très bien. Au niveau fruits et légumes, la Californie est le grenier de l'Amérique. On peut donc manger des fruits et légumes pas trop chers tout en sachant qu'ils sont produits localement. Au pire ils sont produits au Mexique. Bonjour l'impact carbone des bananes qu'on mange en France... Mieux : la règle des Farmers' Market (des marchés) est que les produits qui y sont vendus sont cultivés à moins de 200 km. Le seul truc incompréhensible est le prix exorbitant de l'huile d'olive alors qu'ils en produisent des tonnes. La chaîne de supermarchés Whole Foods ne proposent que des produits bio et généralement aussi commerce équitable. C'est un peu plus cher que d'aller au supermarché classique mais c'est aussi bien meilleur.

Gluten free et végétalien. Une petite tuerie en cas de petite faim.

En France les produits végétariens et gluten free sont relégués au rayon "diététique" car on n'a toujours pas compris que les gens ne mangent pas forcement cela pour maigrir. En Californie, non seulement il y a bien plus de choix mais en plus ces produits sont souvent à côté de leurs équivalents. Les pâtes gluten free sont à côté des pâtes classiques et les burgers végétariens sont avec les autres surgelés. Il y a même des rayons de glace aux laits de soja, riz, noix de coco et chanvre ( qu'on trouve également en brique de lait classique, souvent au rayon thé et café ). En France quand on ne mange ni porc ni boeuf, il ne reste plus beaucoup de choix en matière de viande. En Californie la dinde et le poulet sont omniprésents et déclinés à toutes les sauces : boulettes, saucisses, pastrami, bacon... et même chose au restaurant, il suffit de demander.

Bio et sans lait. Note : les juifs ne mélangent pas le lait et la viande pendant un repas. Les producteurs de bouffe ont bien compris qu'il y avait une clientèle et indiquent donc sur leurs produits s'ils sont "parve" (sans lait).

Au niveau alcool, c'est à peu près pareil mis à part que la tequila remplace le pastis. Le vin californien ne vaudra jamais le vin français mais on trouve régulièrement des bonnes bouteilles pas chères. La surprise vient surtout de la bière. Il faut savoir qu'aux US il est légal de faire son propre alcool en dessous d'une certaine limite sans avoir de license et qu'obtenir une licence commerciale n'est pas difficile. Du coup les bières locales ont fleuri et on trouve dans les supermarchés plein de bières de petits producteurs souvent aux noms rigolos et d'excellente qualité. Les bars à bière ont d'ailleurs une carte très fournie qui ferait baver les plus belges d'entre vous. Le champagne étant nettement moins sacré qu'en France (vu que ce n'est pas vraiment du champagne), ils font beaucoup de cocktails délicieux avec.

Le Chandon est une sous-marque de la maison Moet. Il est fort agréable. On le conseille en coktail avec du Saint-Germain et une framboise.

L'intérêt d'aller dans un autre pays est aussi de manger des choses différentes de son pays d'origine. Je ne m'attend pas à trouver des crêpes dans un diner. Par contre je peux déguster des pancakes aux myrtilles. Je peux dire au revoir au kebab-frites à chaque coin de rue. Par contre bonjour les tacos au poisson accompagné d'haricots blancs épicés. La France a beau être le pays du pain, les US sont celui du sandwich décliné sous toutes ses formes depuis le classique burger au sandwich pastrami chaud/pain de sègle. Il n'y a quasiment pas de restaurant marocain à LA mais on trouve une infinité de barbecues coréens aussi fins qu'exotiques. Vous en avez marre des frites classiques ? Essayez les onion rings, les curly fries, les hash browns, les frites de patate douce... Ras le bol du burger de base ? Essayez en avec de l'ahi tuna, de l'avocat et du fromage de chèvre.

Le "kebab local", un bourrito de chez Wahoo's. A gauche, une Tecate, la Kro mexicaine.

On peut aussi noter qu'en France on est très enclin à défendre le patrimoine culinaire en paroles mais pas vraiment en actes. Connaissez-vous beaucoup de monde qui va dans des resto français et pas dans des japonais/chinois/italiens ? Connaissez-vous beaucoup de monde qui cuisine et qui sait faire un gratin dauphinois ? C'est bien triste de réduire la bouffe aux fromages/pains/vins/croissants. C'est encore plus triste de penser que la bouffe américaine c'est McDo... Les angelinos ne cuisinent pas plus mais ils sont curieux. Ils aiment tester des nouveaux restaurants et des nouvelles saveurs. Et ceux qui cuisinent sont de sacrés chefs. On pense toujours à notre amis Kristi qui a découvert l'existence de la tartiflette et qui la fait comme j'en ai jamais mangé en France ( et qui en fait plusieurs versions selon nos besoins, allergies et religion ).


The Little Next Door sur la troisième rue. Ils font un moules-frites du tonnerre mais ont arrêté de faire un couscous qui était terrible. C'était la cantine de l'équipe de The Artist pendant le tournage.


Les américains pensent encore que le repas est sacré en France et que chaque dîner est une petite fête. Les pauvres seraient déçus en apprenant qu'en France on ne cuisine plus beaucoup et qu'on mange devant la télé. Ils seraient aussi déçus d'apprendre que le Japon compte désormais plus de restaurants étoilés que la France. Si on est vraiment en manque de bouffe française à LA, il suffit d'aller dans un des nombreux restaurants français pour se taper un moules-frites. Il n'est pas dit que je retrouve facilement des breakfast burritos à Paris... Le gag est que dans ces restaurants français on trouve une majorité de français, des touristes ou expat' qui ont probablement peur de découvrir la cuisine locale. Même les serveurs parlent français pour ne pas trop vous dépayser. A l'inverse il y a les français qui découvrent la cuisine locale en faisant le tour des fast-food. Sérieusement, vous imaginez des touristes aller chez Flunch ou à la cafétéria du Leclerc ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Bonjour,

    Tout d'abord je tiens a dire que je trouve votre blog très intéressant et rempli de bons conseils.
    Même si je suis en accord avec certains points,je trouve que vous réduisez de plus en plus les français a une bande de beaufs incultes. Personnellement j'ai la chance d'avoir pu voyager a travers la France et à l'étranger et je mets toujours un point d'honneur a découvrir la culture locale. Mon entourage et moi même prenons plaisir a cuisiner et le repas est toujours un moment convivial et sans télé. Je ne pense pas être la seule. Chacun est libre d'exprimer son avis mais s'il vous plaît pas d'amalgame. Au même titre que vous ne voudriez pas que les français en fassent vis a vis des Etats-Unis.
    Merci encore pour ce blog et bonne continuation.
    Sandrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve justement les français plein d'à priori sur les US et notamment sur la bouffe donc je tenais à faire un article pour faire le point.

      Supprimer
  2. Moi aussi j'adore la bouffe française, j'ai plaisir à aller de temps en temps dans des restos français ici mais aussi des allemands, tout comme essayer d'autres trucs, même si ma valise est pleine de fromages/saucissons/craquinette à chaque retour de ma Lorraine natale. :-) Et quand je voyage j'essaie de manger local, même si des fois le budget fait que je me retrouve dans des fast food...
    Bel article en tout cas :-)

    RépondreSupprimer
  3. C'est toujours avec grand plaisir que je lis vos articles sur la vie à LA. Je voyage derrière mon écran et je découvre énormément de choses.
    J'ai un peu voyagé mais pas jusqu’en Amérique du nord, un jour peu être. Merci pour cette intermède sur la "bouffe" bien différente qu'ici. Oui c'est vrai que l'on ne cuisine plus trop, plus trop de temps non plus.
    La France restera toujours LE pays de la gastronomie mais il ne faut pas oublier que l'on mange aussi très bien à l'étranger, c'est comme tout il faut prendre le temps de chercher et aussi le vouloir.
    Bonne continuation et au plaisir de vous lire à nouveau.

    RépondreSupprimer
  4. "arugula" c'est de la roquette, et cela n'a rien à voir avec la mâche !
    j'aime bcp votre blog, mais je suis du même avis que Sandrine (1er commentaire) : pas de généralisation s'il vous plait ! nous ne sommes pas tous des veaux jamais sortis de leur prés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien dit d'aussi radical :) C'est cool si des familles continuent de faire des repas élaborés tout en discutant de leur journée mais il faut reconnaître que c'est une vision du passé.

      Quant aux gens qui nous ont demandé ce qu'on mangeait aux US, je ne parle pas de paysans de la creuses mais d'amis éduqués qui ont pourtant voyagé. Ce n'est pas méchant : c'est juste que les préjugés ont la vie dure.

      Supprimer
  5. Meme sentiment que Sandrine et Annie sur les francais un peu catalogues comme ‘’beaufs’’ dans votre esprit... mais bon passons...

    2 choses a signaler : wholefood ne fait pas que du bio....et parfois, les produits qu'ils affichent comme organique viennent de Chine....donc mefiance par rapport a ce que vous achetez....Ils ont eu des problèmes dans le passe..je ne sais pas ou ils en sont....http://www.bloomberg.com/news/2011-04-21/whole-foods-lawsuit-over-chinese-frozen-vegetables-can-proceed-in-florida.html
    Par ailleurs, pour acheter du bio sur LA, il y a aussi SPROUT et la coopérative de Santa Monica qui sont de chouettes endroits. Sinon, je ne suis pas choquée par par ca '' A l'inverse il y a les français qui découvrent la cuisine locale en faisant le tour des fast-food. Sérieusement, vous imaginez des touristes aller chez Flunch ou à la cafétéria du Leclerc ?''. Ca me parait faire partie de l'attraction californienne que s'aller faire un tour chez ''in&out'' ou même Denys ou hip Hop....Non ?
    Sinon, quand je regarde les pubs de nourriture/restaurant a la tele, sérieusement, je trouve que les pubs américaines ne font pas vraiment envie....ca ne fait pas raffiné et ca a l'air plutôt de mauvaise qualité...donc, franchement, je trouve qu'en France, oui, on mange globalement beaucoup mieux, ne serait-ce que dans la qualité des produits proposes. (Je parle de l alimentation au quotidien et des repas au restaurant). Ca dépend évidemment du niveau d'éducation des gens dans ce domaine, oserais-je dire, mais dans l'ensemble, la nourriture dans les supermarchés français me parait de bien meilleure qualité (Pour comparaison, voyez le rayon boulangerie d'un Auchan/Leclerc a celui d'un Alberstson/Ralphs ..rien a voir...peut-etre seulement wholefood pourrait rivaliser..et encore, avec moins de choix... et les prix dans ce magasin sont un peu prohibitifs.......). Enfin pour les restaurants marocains, il y en quelques uns dans le Westside. Beaucoup font de la cuisine marocaine sous l'appellation de ''lebanese restaurant''. En general, c'est super bon et les quantités sont enormes...
    Sinon, quand on habite en Californie, bien sur, les fruits et legumes, c’est du pain beni coome tu l’as souligne!!:) et ce serait bien dommage de ne pas en profiter..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne regardons pas vraiment la télé, mais effectivement les pubs nous font toujours beaucoup rire! Je pense que bientôt, on verra la nourriture au microscope!

      On ne va que très rarement chez wholefoods, on n'a pas budget illimité...
      On achète tout au 99 cents et chez Ralph's :)

      Peut-être trouves-tu les supermarchés français de meilleure qualité car tu y habituée depuis toujours...
      Pour ma part, je ne vois pas de différence. Il y a des produits américains dont je pourrai difficilement me passer aujourd'hui et dont il est fait mention dans l'article!
      Et des produits français dont tout le monde fait l'éloge et donc je me contrefiche...
      Après c'est ton point de vue. Je ne vois pas cette différence de qualité dont tu parles... Un peu de snobisme peut-être! Je te charrie.

      Pareil pour les resto, j'étais honnêtmeent triste en France en regardant les cartes... Rien ne me faisait envie, alors que je craque sur les tacos, burritos, graines germés, salades etc ici.
      J'ai perdu deux kilos pendant mon séjour! ( bon, j'ai aussi attrapé une forte fièvre qui m'a mise KO pendant 4 jours, j'attrape toujours quelque chose en France ).

      Après, Denny's, on adore, c'est typique, mais on en a fait des diners, même des familiaux réputés. Et on revient toujours chez denny's où selon nous, la qualité est toujours au rendez vous. Ihop ( international house of pancakes ) est vraiment dégueu en Californie, et bon au Texas.
      Denny's, c'est pour le brunch ou la fin de soirée. Et ce n'est pas de la fast food.

      Supprimer
    2. En fait en France, pour être plus précise, car ce n'est pas mon article, j'ai eu l'impression de ne manger que des féculents... Je n'ai vriament pas eu l'impression de bien manger.

      Ha ca, du fromage, il y en avait. Alors déjà, je ne mange pas de pain, gros sacrilège. Déjà petite, je me souviens que je mangeais toujours mon camembert sans pain. Je trouvais que ca gachais le goût. J'avoue avoir du mal aujourd'hui a comprendre cet engouement pour le pain...
      Surtout que maintenant que j'ai découvert que je suis intolérante au gluten! ( mon corps me le disait depuis longtemps on dirait ).

      L'article ne voulait pas du tout faire une comparaison ou une critique, juste expliquer que nous ne comprenons pas cet engouement français pour la bouffe. C'est limite une obsession.

      Pour nous ce n'est vraiment pas quelque chose d'inportant.

      Supprimer
  6. Ah oui, comme tu dis, c est vraiment une question de gout...Perso, j' habite aux us depuis 11 ans...donc je ne trouve pas ''les supermarches francais de meilleure qualite car j' y suis habitue'' mais bien car j' ai eu le temps de comparer pas mal de choses depuis le temps...malgre tout, je m' apercois a te lire qu'on reste vraiment dans du subjectif quand on parle de nourriture....:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pareil pour tous les sujets...
      Dés qu'on donne son avis sur quelque chose, c'est là qu'on explose les statistiques et les commentaires.
      Donc merci à tous d'être passés :)

      Supprimer
  7. Alors moi je vais parler de ce que je connais, le Canada, où on trouve une majorité de produits américains. Le problème principal ici, c’est la processed food. Tout, absolument tout est processé. Pour trouver des pâtes sans additifs, il faut taper dans l'import. Sans parler du sel, des colorants et des conservateurs. Je mange beaucoup bio, beaucoup végé, mais peu de truc tout prêts, comme les Burritos, parceque la liste d'ingrédients me donne des sueurs froides (regarde ce qu'il y a dans du Seitan...brrrr). Et les normes de pesticides et autre anti-germinatifs en Amérique du Nord? Les normes bio USDA qui ne sont absolument pas bio? Oui, en France, je mangeais mieux et plus facilement, et on cuisinait beaucoup dans ma famille, contrairement aux familles québécoises...Après c'est vrai que nous, niveau fruits et légumes, on est, comment dire, limité? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris la liste des ingrédients de mon burritos surgelé si tu veux voir! Je te la mets sur facebook.

      Supprimer
  8. Effectivement je pense que c'est plus une question d'habitude et peut être d'une certaine ouverture d'esprit qu'autre chose.
    Je reviens de 4 mois passé aux US et je me suis très bien adapté à la gastronomie. Alors qu'une connaissance à moi ayant passé une année complète pas du tout, mais lorsqu'on voit son train de vie en France on comprend vite ( mange tout les midis au resto (pour au moins 20 euros), n'achète que des produits de première qualité etc.)
    Après,c'est vrai que sur pas mal de produits, la qualité française dépasse largement la qualité américaine. Mais sinon, personnellement, il y a des produits américains que j'adore et dont je ne peux me passer.

    RépondreSupprimer
  9. Je pense que la nourriture dépend plus de l'éducation que du pays. Dans ma famille, on a toujours mangé à table, il est très rare de ne pas faire à manger (bon j'avoue il y a des jours où on passe au kebab du coin ou à la pizzeria mais ce sont des exceptions). En revanche, chez ma meilleure amie, cela fait plusieurs années qu'ils mangent essentiellement dans le canapé devant la télé, sur la table basse du salon. Impensable chez moi. Impensable chez mes beaux-parents également.
    Et pour la variété alimentaire...Un élève hier "Ce midi j'ai mangé nuggets et cordon bleu" ....... et avec ? "non juste ça".... Ah...ok (quartier très populaire)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...