Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mercredi 11 avril 2012

Le port d’armes – Le deuxième amendement


« A well-regulated Militia, being necessary to the security of a Free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. » - Second Amendment

« Stay safe, stay second amendment » - Vendeur d’arme dans GTA 4

Le deuxième amendement de la constitution des Etats Unis régis la loi qui définis si les citoyens Américains majeurs non militaires ont le droit, ou non, de porter des armes, ainsi que les situations autorisant le port d’arme.
Le premier problème autour de cet amendement est qu’il laisse libre champs a interprétation, si bien que chaque Etat a décidé de le redéfinir en des termes précis, afin d’avoir une loi cadrant précisément l’achat, le port et l’utilisation des armes à feu. Le second problème, qui fait polémique depuis longtemps, est bien entendu la morale entourant l’utilisation et la libre circulation des armes dans le but de se protéger, avec toutes les dérives que cela peut engendrer.

Suite à la plainte légitime d'un de nos lecteurs, veuillez garder la chose suivante à l'esprit lorsque vous lirez cet article : un permis est obligatoire pour pouvoir porter une arme aux États-Unis. En revanche aucun permis n'est requis pour pouvoir en acheter une. (Merci U Corsu).


De l’histoire…

Le deuxième amendement de la constitution des Etats Unis a été adopté par le « Congress » (détenteur du pouvoir législatif fédéral des Etats Unis, regroupant le sénat et la « House of representatives ») lors de l’écriture du « Bill of Rights » des Etats Unis, dont la première adoption par la chambre des représentants date du 21 Aout 1789.Voici ce que dit ce deuxième amendement aujourd’hui : 

« A well-regulated Militia, being necessary to the security of a Free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. » 

« Une milice bien réglementée étant nécessaire à la sécurité d’un Etat libre, le droit au peuple de conserver et porter des armes ne doit pas être enfreint. »

Définition de milice : Une force militaire constituée de civils dont le but est d’épauler une armée régulière en temps de crise.

Il est bon de rappeler que ce texte a été accepté en 1789, alors que les Etats tous nouvellements Unis avaient besoin d’une milice, armée principalement de mousquets. On remarque déjà qu'armer des civils n'est pas une bonne idée...

Comme on peut le constater, la déclaration laisse libre champs à l’interprétation, surtout pour les  quatre premiers mots : « Une milice bien réglementée ». C’est aussi ce que se sont dits les représentants de chaque état, ce qui a donné lieu à des adaptations de l’amendement, dont on va retrouver surtout trois grands modèles d’interprétation.
Le premier modèle, dit du droit d’Etat (ou droit Collectif), indique que l’amendement ne s’applique pas aux citoyens, mais reconnait plutôt le droit à un Etat de fonder et armer sa propre milice. Les individus ne peuvent pas posséder ni porter d’arme en dehors de leur fonction dans la milice.

Le second modèle, dit du droit Collectif sophistiqué, dit la même chose que le premier modèle, sauf que les membres d’une milice ont le droit de posséder et porter une arme, même en dehors des activités de la milice.

Le troisième modèle, dit du modèle Standard, reconnait à chaque individu le droit de posséder et de porter une arme.

Dans les deux premiers modèles, ce qui importe est la première partie de l’amendement, c’est à dire la présence d’une milice unique contrôlée par l’Etat. Comme tous les citoyens majeurs d’un même Etat ne peuvent faire partie de la milice (l’Etat ne peut en aucun cas réguler une milice comprenant tous ses citoyens), le contrôle sur la vente et la détention d’arme est très fort et contraignant. On retrouvera la Californie et New York dans les Etats ayant adopté cette vision du second amendement.

Les défenseurs du troisième modèle disent que, au contraire, la première partie de l’amendement n’est utilisée qu’à titre d’exemple : l’Etat ne possède pas une milice unique et les citoyens peuvent fonder et participer à une milice, ou, par défaut, faire partie de la défense de l’Etat. Ainsi le droit est garanti pour chaque individu de l’Etat de pouvoir acheter, posséder et porter sur soi une arme à feu, pour sa propre défense et la défense de l’Etat. 

A la pratique.

Au 8 juin 2008, 40 Etats sur les 50 que comptent les Etats Unis, ont dans leur constitution une version plus ou moins modifiée du troisième modèle. Par exemple, certains Etats ont produit des lois afin de refuser le port d’armes dissimulées dans les lieux publiques (voir le port d’arme tout court). D’autres, comme la Pennsylvanie garantissent la détention et le port d’arme sans restriction.

Posseder une arme aux Etats Unis.


Il convient à ce moment de définir ce que « port d’arme » veut dire. Port d’arme sans restriction (Pennsylvanie donc) va signifier que vous pouvez vous promener avec votre Magnum ou votre Beretta ou cela vous chante, écoles et supermarchés inclus. L’utilisation d’arme sans restriction va aussi vouloir dire que vous pouvez sortir votre calibre .50 en plein lieu public si vous vous sentez menacé.

Port d’arme avec restriction, indique souvent que votre arme à feu doit être visible. On pourra aussi considérer comme appliquant des restrictions les Etats qui permettent que des lois locales soient votées pour interdire le port d’arme dans les lieux publiques ou dans les écoles (au Texas par exemple, où le port d’arme est interdit a moins de 300 mètres des écoles).

Vient ensuite la question de la morale...

Le marché des armes aux Etats Unis est énorme et est largement porté par la NRA : National Rifle Association. Avec 4.3 millions de membres il s’agit du plus fort lobby politique et économique pour les armes et le respect du troisième modèle, en général sans restriction (pour eux le seul modèle viable du second amendement).

N.R.A


Clairement positionnée dans le camp des Républicains, la NRA a dépensé 10 millions de dollar dans la campagne présidentielle de 2008 contre Barack Obama. Bien qu’étant une « non profit Organisation » la NRA va récolter beaucoup de fond provenant de ses abonnés, de personnalités fortunées (Charlton Heston était président de la NRA jusqu’en 2003), et du marché qu’elle soutient. Il est évident que plus la NRA pourra faire pression sur les politiques pour autoriser la vente d’arme sans contrainte, plus le marché sera florissant.

En dépit de sa façade sans reproche, la NRA se voit beaucoup critiquée par des associations et des avocats contre le droit de port d’arme. Certains de ses détracteurs (Brady Campaign to Prevent Gun violence) ont démontrés que le lobbysme de la NRA a fait monter en flèche le nombre d’attaques à main armée et qu’un ado peut s’acheter un AK-47 sans vérification d’identité ou de casier judiciaire.

Oui, vous pouvez acheter ca librement dans pas mal d'Etats si vous êtes un citoyen americain majeur

Dans une autre étude provenant de ces mêmes opposants, dans l’année de 2008 à 2009, près de 31.500 personnes sont mortes à cause des armes à feu, dont 12.000 personnes assassinées et 18.000 suicides, contre seulement 326 personnes abattues par la police. Il en va de même pour les blessures : 66.000 personnes blessées par balle, dont 44.000 lors d’une attaque, 18.000 lors d’une tentative de suicide et 680 par la police.

La récente affaire de l’assassinat par balle de Trayvon Martin par George Zimmerman tend à donner sens à ces enquêtes. Un résumé de l’affaire en français ici.

On y retrouve donc le terme « milice », mais pas dans le sens « milice unique », plutôt une milice de surveillance parmi tant d’autre (« George Zimmerman, chef auto proclamé de la milice »). En ce moment, cette affaire est vraiment l’incarnation du débat « pour ou contre » les armes à feu aux Etats Unis.

Sans même parler de milice ou d’auto défense, beaucoup de fusillades aux Etats Unis sont le résultat d’un marché des armes complètement ouvert et sans restriction. Par exemple les tristement célèbres massacres de Columbine et Viriginia Tech.

1999, lycée de Columbine, Colorado. Deux étudiants âgés de 18 ans pénètrent dans l’établissement scolaire armés de pistolets semi automatiques et fusils à pompe qu’ils auront acheté à des amis et connaissances. A eux deux, ils tuent 12 étudiants, un professeur et blessent 21 autres personnes avant de se suicider.

2007, université Virginia Tech, Virginia. Un étudiant de 23 ans, possédant alors un casier judiciaire et souffrant de troubles mentaux, parvient à acheter des armes par voie normale sans être détecté par une seule autorité compétente de surveillance ou de régulation. C’est avec ces armes qu’il attaquera son université, tuant 32 personnes et en blessant 25 autres.

Il m’est arrivé récemment de me faire secouer une arme chargée sous le nez, et bien ça fait tout drôle. J’étais allé rejoindre ma moitié au Texas pour un weekend et nous avions été invité à tirer dans un stand de tir le vendredi soir par une de ses collègues et son mari. Ayant fait cinq ans de tir sportif en France je me suis dit « aller hop, pourquoi pas, pour voir… ». Et bien cela n’a rien à voir avec ce que nous pratiquons en France puisque les armes utilisées sont celles que l’on peut voir dans les grosses productions américaines : Magnum, Glock, Desert Eagle... Le mari de la collègue avait même ramené un petit MP5 (fusil d’assaut) pour sa petite femme… Charmante attention. Le stand en lui-même possédait l’arsenal d’une petite armée rebelle Colombienne, avec des fusils d’assaut, des fusils à pompe et même un fusil sniper Barett.

Et aux Etats Unis vous pouvez louer ca avec votre passeport pour tirer dans un stand de tir. Pas de problème.

La session s’est plutôt bien passée dans l’ensemble, même si cet étalage de gros calibre me mettait plutôt mal à l’aise, puisque ce n’est pas l’idée que j’ai du tir sportif (armes homologuées, quasiment identiques, montée en arrivant au stand, démontée en partant et rangée dans une mallette fermée avec trois cadenas).

La séance de tir a été suivie d’un barbecue (spécialité du Texas), puis d’une partie de Poker. Durant la partie, le mari, qui avait bien 5 ou 6 bières dans le nez, a commencé à sortir son flingue pour « rigoler »… Au début l’arme n’était pas chargée (le chargeur n’était pas à l’intérieur de la crosse), mais au bout d’un moment comme par magie, il s’agissait d’une arme de poing avec des balles dedans que le bonhomme brandissait à tort et à travers. Ça m’a fait un choc.

Le droit de posséder et porter une arme sur soi est, aux Etats Unis, un débat de longue date, aussi bien politique qu’économique, qui a vu les Etats se diviser sur l’interprétation même du second amendement. Malgré les discours de la NRA et de la plupart des Etat considérant que posséder une arme à feu est un droit inaliénable a la protection de sa personne, on ne peut ignorer les problèmes liés à la libre vente et à la possession d’arme de tous calibres et tous acabits.

Sources :
http://en.wikipedia.org/wiki/Second_Amendment_to_the_United_States_Constitution
http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Congress
http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Bill_of_Rights
http://www.guntrustlawyer.com/2008/06/39-states-have-constitutional.html
http://ptexans.com/FAQ.htm
http://en.wikipedia.org/wiki/National_Rifle_Association
http://www.bradycampaign.org/legislation/gunlobby/
http://en.wikipedia.org/wiki/Columbine_High_School_massacre
http://en.wikipedia.org/wiki/Virginia_Tech_massacre
Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

  1. Merci! Super interessant...Ca repond a pas mal de questions que je me posais depuis que j'habite ici!

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Tu raconte vraiment n'importe quoi. Je suis franco-americain et suis armurier diplome, donc je me sens dans l'obligation de corriger tant d'absudite!
      Le port d'armes n'a rien a voir avec le 2eme Amendment. Le port d'arme est une license obtenue apres avoir passe une formation chez le sheriff et doit etre renouvellee. Le 2eme Amendment garantie seulement le droit de posseder une arme, pas de la porter! Un journal de ton coin qui typiquement est anti-armes te l'explique ici (http://articles.latimes.com/2008/jun/27/nation/na-scotus27)
      De plus, les 8 premiers amendments definissent bien tout les droits des Individus. Une milice, qui est une entite n'a aucuns droits constitutionels. Dans ce cas la, seuls les journalists, les pretres et les organizations officielles seraient couverts par le premier amendment... absurdes!

      "Port d’arme sans restriction (Pennsylvanie donc) va signifier que vous pouvez vous promener avec votre Magnum ou votre Beretta ou cela vous chante, écoles et supermarchés inclus."
      Toutes les ecoles sont gun-free zones et chaque lieu publique definis ses regles sur les gens qui ont un port d'arme. Si tu rentre avec ton arme la ou c'est interdit, c'est trespassing, prison et peut-etre interdiction d'avoir un arme a vie.

      "Certains de ses détracteurs (Brady Campaign to Prevent Gun violence) ont démontrés que le lobbysme de la NRA a fait monter en flèche le nombre d’attaques à main armée et qu’un ado peut s’acheter un AK-47 sans vérification d’identité ou de casier judiciaire."
      Rien dans les statistiques ne supporte une telle ineptie. Chicago et Washington DC sont les villes avec le plus grand nombre de crimes par armes a feu et sont celles qui ont le plus de restrictions sur les armes. Le port d'arme, meme avec une license, y est strictement interdit.
      Un ado ne peut pas acheter une arme dans tout les US, il faut avoir 18 ans, passer un background check federal et une periode d'attente de 10 jours. Si tu as fait de la taule ou a ete un pensionnaire d'hosto psy. impossible d'en avoir. Il faut 2 pieces d'identite officieles et 2 preuves de residence. Certains etats sont plus strictes.

      "Sans même parler de milice ou d’auto défense, beaucoup de fusillades aux Etats Unis sont le résultat d’un marché des armes complètement ouvert et sans restriction."
      Le marche des armes legales n'est pas ouvertes (voir ci-dessus). Tu ne rentre pas au 7-11 du coin et ressort avec un AK! Par contre, comme en france, le marche illegal existe. Interdire les armes regulees aux bons citoyens n'empechera pas les truants d'en avoir. Tu t'es deja balladee dans le 93?

      Encore une fois, le 2eme Amendment n'est pas le droit de port d'arme (CCW).

      PS: Magnum n'est pas une arme, c'est un type de charge de munition (.357 Magnum, .22 Magnum, ect...) Quelqu'un qui aurait fait du tir sportif devrait savoir ca.

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Déjà ce n'est pas très très gentil de répondre sur ce ton à Andréa, qui, j'en suis convaincu, ne raconte pas d'absurdité dans ces recettes de cuisines, qui ont l'air très bonne soit dit en passant, sur son blog.
      Donc je vais considérer en toute logique que cette réponse m'est destinée.

      Je suis certains de ne pas être un expert en la matière du port d'arme des États Unis, cet article provenant de recherches, non d'une science infuse. Je concède aussi avoir fait quelque raccourcis, comme pour le Magnum dont vous parlez à la fin (d'un autre coté quand on a fait du tir sportif 10 et 25 mètres en France, on tire surtout au plomb et au 22LR hein, on sort pas son flingue de bourrin qui fait des gros trous dans le plafond du stand, bref...).
      Je vais donc me permettre de me corriger et rectifier tout au long de votre commentaire.

      "Tu raconte vraiment n'importe quoi. Je suis franco-americain et suis armurier diplome, donc je me sens dans l'obligation de corriger tant d'absudite!"
      Enchanté, ravis de vous connaitre aussi. Ah on se tutoie ? Non, merci.

      "Le port d'armes n'a rien a voir avec le 2eme Amendment."
      Donc encore une fois, vu que je ne l'ai répété que quatre fois dans l'article, dont une fois en Français, le second amendement dit que :
      « A well-regulated Militia, being necessary to the security of a Free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. »
      Selon le Thesaurus :
      Keep :
      to place somewhere for safekeeping or ready availability
      Garder à la maison, jusque là on est d'accord,
      Bear :
      to wear or have on one's person
      Ils citent même l'exemple du second amendment.
      Alors effectivement ce qui n'est peut-être pas clair dans l'article, c'est que beaucoup d’États on rajouté dans la constitution leur "redéfinition" du second amendment, la plupart du temps pour enlever la partie concernant la milice, afin qu'il n'y ai plus d’ambiguïté.

      "Le port d'arme est une license obtenue apres avoir passe une formation chez le sheriff et doit etre renouvellee."
      Il est vrai que je n'ai pas assez insisté sur ce point. Pour vous compléter : 36 États suivent la loi du "Shall issue" qui effectivement, impliquent, en dehors d'avoir l'âge nécessaire et d'être résident de l'Etat, de passer un rapide Background Check ainsi qu'une journée de formation. Nulle part dans l'article je n'ai dit le contraire. Comme vous le soulignez, ces verifications sont faites lors du demande du permis, mais pas lors de l'achat de l'arme. Et puis il est effectivement très simple de répondre à ces critères.

      L'article dont vous parlez ensuite ne fait seulement mention que de la lutte interminable autour du terme milice, que je tente de décrire dans l'article.

      "De plus, les 8 premiers amendments definissent bien tout les droits des Individus. "
      Si vous voulez parler du Bill of Rights, il s'agit bel et bien de 10 amendements, et non pas huit. Et il y a 27 amendements principaux sinon.

      "Une milice, qui est une entite n'a aucuns droits constitutionels. Dans ce cas la, seuls les journalists, les pretres et les organizations officielles seraient couverts par le premier amendment... absurdes!"
      Quelle étrange lecture du premier amendement :
      "Congress shall make no law respecting an establishment of religion, or prohibiting the free exercise thereof; or abridging the freedom of speech, or of the press; or the right of the people peaceably to assemble, and to petition the Government for a redress of grievances. "
      On y parle de religion et de liberté d'expression et de la presse, pas spécifiquement d'un corps religieux particulier ni d'un ensemble de journalistes. Par contre dans le 2nd amendement il est bien fait mention d'une milice.

      Supprimer
    3. "Rien dans les statistiques ne supporte une telle ineptie. Chicago et Washington DC sont les villes avec le plus grand nombre de crimes par armes a feu et sont celles qui ont le plus de restrictions sur les armes. Le port d'arme, meme avec une license, y est strictement interdit."

      A vrai dire je parlais du lobbyisme de la NRA dans sa globalité. Et puis, je ne suis pas contre l'idée d'un cercle vicieux avec une ville dans laquelle, le port d'arme étant interdit, les citoyens ne peuvent se défendre, et donc les crimes par arme à feu augmentent. Sans craindre de riposte, contrairement au Texas par exemple ("We don't call 911"), les criminels peuvent se la couler douce.

      "Un ado ne peut pas acheter une arme dans tout les US, il faut avoir 18 ans, passer un background check federal et une periode d'attente de 10 jours. Si tu as fait de la taule ou a ete un pensionnaire d'hosto psy. impossible d'en avoir. Il faut 2 pieces d'identite officieles et 2 preuves de residence. Certains etats sont plus strictes."
      C'est en partie vrai, mais vous reconnaîtrez que beaucoup d’État sont extrêmement laxiste sur l'achat des armes à feu. Désolé pour le terme mal choisi, mais un gamin de 18 ans est toujours un ado pour moi.

      Dans beaucoup d’État, le background check ne se fait justement pas à l'achat (comme vous pouvez le constater sur la carte dans l'article). Et dans encore plus d’États, le temps d'attente est minime (cf même carte).
      Par exemple, de confession de collègues, vous pouvez entrer dans un Big5 (magasin de sport) et repartir avec un fusil de chasse (à savoir, fusil à pompe) dans la foulée.
      D'autre part dans beaucoup d’État les parents peuvent acheter une arme pour leurs enfants (et le font).
      Nous sommes d'accord je pense qu'il s'agit de la responsabilité des parents après cela, mais rien n’empêchera un gamin qui se fait attaquer psychologiquement et physiquement à l'école par exemple de vouloir se servir de cette arme.

      "Le marche des armes legales n'est pas ouvertes (voir ci-dessus). Tu ne rentre pas au 7-11 du coin et ressort avec un AK! "

      Comme vous l'avez dit vous même, dans la grande majorité des États (>40) vous pouvez vous acheter une arme sans trop de problème si vous êtes résident de l’État, âgé plus de 18 ans, etc... . Ça me parait assez libre comme marché.

      Supprimer
    4. "Par contre, comme en france, le marche illegal existe. Interdire les armes regulees aux bons citoyens n'empechera pas les truants d'en avoir. Tu t'es deja balladee dans le 93?"

      Je suis extrêmement content que vous me posiez cette question puisque j'en viens, du 93. J'y ai vécu 22 ans sans entendre un seul coup de feu, et j'en suis sortis plutôt en vie. Je ne dit pas que c'est le paradis tous les jours, mais si vous commencez à armer tout le monde respectant les critères (plus de 18 ans, Français et sain d'esprit ? vraiment ?), vous allez vite finir avec un paquet de cadavres sur les bras.
      Le nombre d'homicide avec arme à feu en France s'élève à 190 en 2006.

      "Encore une fois, le 2eme Amendment n'est pas le droit de port d'arme (CCW)."
      En effet merci d'avoir mis l'accent sur la nécessité d'avoir un permis pour pouvoir porter une arme sur soi aux US, selon les États. Je me permets à mon tour de préciser quelques points :
      - avoir un permis, un background check, et une formation n’empêchera jamais un individu de vous agiter un flingue sous le nez alors qu'il est saoul,
      - ne pas avoir de permis n’empêche pas physiquement de porter son arme sur soi, que l'on a acheté parfaitement légalement,
      - si le 2nd amendement n'autorise pas d'office le port d'arme, il est quand même à son origine. D'ailleurs quand les association se battent pour le port d'arme, elles se battent pour le respect du 2nd amendement.

      Je vais corriger l'article afin de refléter ce permis qui vous tient tant à cœur, et qui je dois l'admettre est très important, mais la prochaine fois que vous postez, soyez un peu plus courtois. Je comprends que cela touche directement à votre travail et comme je l'explique dans l'article, il s'agit d'un sujet qui prête à polémique.

      Sur ce je vous laisse, mon lapin a fait pipi partout et il faut que je nettoie.

      A+

      Supprimer
    5. J'ajouterai que tu pourrai être portugo-kazhak, ça nous ferait le même effet. Ce n'est pas parce que t'as un passeport américain que t'es incollable sur le pays.
      T'as l'air plus franco qu'americano.

      Supprimer
    6. Mon intention n'etait pas d'offenser quelqu'un d'aussi sensible sur le fait de ne pas vouvoyer quelqu'un sur internet, ce qui me fait largement douter de la connaissance des cites ou des US apres moins de 3 ans. Tu est anti-arme, comme beaucoup de francais, soit. Mais il ne faut pas raconter n'importe quoi. J'ai achete des armes a Big5 dans le passe, il faut attendre 10 jours de background check. Point. Si tu as des amis qui te raconte des conneries, soit, mais si tu publie un "article", fait bien tes recherches. Les resources du Brady Foundation c'est comme demander a un taulard ce qu'il pense du systeme carceral. Sinon, merci de me rappeler ce que c'est que le Bill of Rights, qui comprends en effet les 10 premiers amendments dont les 8 premiers definissent bien tout les droits des Individus (bonne lecture).
      Bref, l'interdiction de vente d'arme regulee aux citoyens qui respectent la loi ne fera strictement rien sur les crimes commis par armes a feu. Les statistiques le montrent, que l'on soit pour ou contre, ce ne sont que des chiffres.
      Quant a la p'tite dame qui semble etre bien gentille, elle jouait encore aux poupees lorsque je suis venu creer une boite ici, donc je ne me braque pas vraiment sur ses remarques ignorantes. Ce n'est pas une insulte, donc inutile de monter sur ses grands chevaux, j'ai eu 24 ans aussi et pensait tout savoir... :)
      Et apres on dit que nous les Corses sommes suceptibles!

      Supprimer
    7. Bonjour (décidemment…),

      Je pense que nous avons bien marques nos différences, ainsi que votre hostilité, mais j'aimerai ajouter quelque précisions :
      Depuis quand la tenue du langage permet de déterminer l'origine géographique de quelqu'un ? Et puis vous n'êtes pas blessant quand vous me tutoyez, vous êtes blessant quand vous dites que je suis débile, que je ne raconte QUE des conneries, alors que je peux vous garantir la véracité de mes dires (et je vais continuer à le faire)
      Pensez Etats : en Lousianne, par exemple, le temps d'attente pour acheter des fusils est de 0 jour : http://law.findlaw.com/state-laws/gun-control/louisiana/ . Quelqu'un avec deux DWI (driving while intoxicated) a du quand même attendre le temps incroyable de... 5 jours ! : http://answers.yahoo.com/question/index?qid=20110923210308AAM2tEZ . En Oklahoma, les ventes privées sont autorisées, et il n'y a pas d'attente non plus. Dans l'Utah, pareil. Dans le Winsconsin, seulement 48 heures !
      Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Gun_laws_in_the_United_States_(by_state)
      Si les ressources de la Brady Foundation sont comme "demander à un taulard ce qu'il pense du système carcéral" (et je pense qu'on aura toutes les opinions selon les prisons mais bon...) que valent les commentaires d'un armurier pro arme ? J'essaye au moins de faire des recherches sur Internet, je pèse le pour et le contre. Je fournis des chiffres, des sources, des détails et ne me contente pas de lancer des affirmations.
      Je ne parle pas uniquement de crime dans mon article, mais aussi d'accidents, de suicides. Je parle aussi de jeunes gens souffrant de leur entourage, de leur psychologie, qui ont commis l'irréparable sur une perte de leur moyen, car ils avaient justement accès à des armes à feu. Peut-on tuer 24 personnes "in a raw" avec un couteau ? Aller soyons fou, peut-on commettre de telles massacres avec un arc et des flèches ?
      Il y a, heureusement, des gardes fous, ceux que vous citez. Bien entendu que les citoyens qui respectent la loi ne vont pas mettre le pays à feu et à sang, ça me parait l'évidence même. Mais la facilité même d'obtention d'une arme est telle que, oui vous allez augmenter le nombre de blessés par balle. C'est logique : plus vous armez de gens, plus de gens peuvent se servir de leur arme.
      C'est aussi pour cela qu'il y a une aussi grosse différence entre le nombre de morts par balle en France et aux US. Il y a aussi une grosse différence de mentalité : laissez vendre des armes en France comme elles se vendent aux US et ça va être un massacre… Sérieusement vous imaginez des gens avec des armes sur le périphérique parisien un lundi matin ? ;)
      Il n'est pas question dans cet article de contester la liberté du peuple assurée par le 2eme amendement.
      D'ailleurs au passage le neuvième amendement définis un certain droit supplémentaire pour le peuple, tout comme les 14, 15 et 16eme amendements (donc les 8 premiers ne définissent pas TOUS (avec un s) les droits des individus, bonne lecture).
      La "p'tite dame" n'a pas tort : vivre ici depuis 10,20 ou 30 ans ne vous empêche pas, en tout cas je vous le souhaite, de découvrir et apprendre des choses. Par exemple j'ai vécu 27 ans en France et je ne suis allé que deux fois sur l'ile de beauté :) Si des étrangers me parlent de la Corse, je n'aurai pas idée de leur donner l'impression que je connais sous prétexte que je suis français.
      Rassurez-vous, cet article n'est pas anti-américain, tout comme ce blog (bien au contraire, vous l'aurez peut-être remarque).
      En toute honnêteté je suis content que vous vous soyez exprimé sur cet article. Non pas que je sois heureux d'avoir été traité d'abrutis tout le long de vos commentaires, mais il est nécessaire d'avoir un autre point de vue pour faire avancer les choses.
      Je vous remercie donc, et si vous voulez continuer cette discussion, vous pouvez m'envoyer un email car je crois que nous avons fait le tour.
      A+

      Supprimer
  3. Je reste au Québec (Canada) et ici, l'achat d'arme est relativement restreinte. On peut se promener pratiquement partout, même dans les grandes villes, sans avoir peur que quelqu'un nous sorte un pistolet dans la figure. Et... oui, les statistiques disent que plus il y a d'arme en circulation, plus il y a de mort par arme à feu, n'en déplaise à U Corsu! Manouane

    RépondreSupprimer
  4. Salut , es que un francais avec une carte verte a le droit de possédé des arme et d'avoir le port d'arme ?

    RépondreSupprimer
  5. Quelques données sourcées intéressantes ici :

    http://mythes-et-realites-sur-les-armes.blogvie.com/

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...