Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

lundi 12 mars 2012

Rampart

Le commissariat Rampart, sur la 6ème

Laissons de côté New York pour parler un peu de cinéma avec le film Rampart. Rampart est un commissariat de police situé sur la 6ème à Echo Park. A la fin des années 90, il a été le théâtre du plus gros scandale du LAPD voire de toutes les forces de police américaine. A l'origine, l'unité CRASH avait été créée dans le but de lutter contre les gangs. Le problème est que les policiers se sont pris pour des gangsters et/ou ont travaillé main dans la main avec ces derniers. Plus de 70 officiers de police ont été impliqués dans des affaires allant de la vente de drogue au braquage de banque et on suspecte que trois d'entre eux étaient mouillés dans l'assassinat de Notorious BIG. Ce sont ces évènements qui ont inspiré la série The Shield qui devait au départ s'appeler Rampart. Voilà pour les faits.


Le film Rampart se passe alors que les accusations et procès contre des flics véreux s’enchaînent. David Brown est basé à Rampart (joué par Woody Harrelson). Il n'est pas sur le banc des accusés mais il le mériterait car c'est un flic raciste, violent et corrompu. On le soupçonne d'avoir descendu un suspect de viol de sang froid. Il a deux ex-femmes qui sont soeurs, couche à droite / à gauche, fume comme un pompier et boit comme un trou. Les choses se gâtent quand il est filmé en train de tabasser un innocent après un accident de voiture. Les affaires internes y voient une bonne occasion de détourner l'attention du public sur l'affaire Rampart pour se focaliser sur un cas plus "léger". Plutôt que d'accepter la faute, David va se battre et tomber dans une spirale autodestructrice.


Le film a été écrit par James Ellroy qui aura d'ailleurs son article sur le blog un jour ou l'autre. Le bonhomme est fasciné par Los Angeles et spécialement par le LAPD. On vous recommande fortement la lecture de ce qu'on appelle le Quatuor de Los Angeles : Le Dahlia Noir, Le Grand Nulle Part, L.A. Confidential et White Jazz. Pour Rampart, il n'a pas cherché à décrire le scandale Rampart ou à faire des machinations politico-criminelles compliquées. Il a voulu raconter la chute d'un flic qui symbolise aussi la fin d'une époque. Dans ce sens, le film est une réussite. Woody Harrelson signe ici une de ses plus belles performances en interprétant un flic aussi frappé que détestable. Le film repose sur ses épaules. Le reste est finalement assez moins brillant. La trame principale est assez décousue, il n'y a pas vraiment de début ou de fin et les autres personnages sont nettement moins intéressants. Finalement et même si ce n'est pas le même format, The Shield est beaucoup plus efficace. La série propose un scénario bien plus riche tout ne négligeant pas le côté humain et en ayant aussi un personnage très fort, Vic Mackey.

Le film n'a pas encore de date de sortie en France faute de distributeur.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...