Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mardi 20 mars 2012

Lake Arrowhead

On reste dans le froid avec notre week-end a la montagne, qui devait au départ être un week-end repos a canoë sur le lac, et qui s'est fini en tempête de neige. En effet, il y eu une vague de froid dans tout le Sud Ouest des Etats Unis, et comme nous étions a plus de 5 000 pieds ( 1 500 m ), nous avons eu le droit à 2 pieds de neige ( 60 centimètres ).


Deux heures ( et une séance de jacuzzi et sauna ) plus tard. ( oui, c'est bien moi qu'il vise avec sa boule de neige )

Vue de la chambre


On avait oublié un détail au moment de partir.

La taille des flocons/ grêlons


Il manque Silent Hills




























Bref, ca a été la grosse aventure, surtout avec la voiture pour le départ. Lake Arrowhead est à 2 heures de voiture de chez nous dans de bonnes conditions ( c'est à dire sans bouchons, sans pluie, et donc sans neige ). Au final, entre le patinage pas artistique du tout jusqu'à un supermarché pour trouver des chaînes, le scandale pour se faire rembourser les dites chaînes qui ne vont pas sur nos pneus sport ( pourtant, on a une " petite " voiture. Bon Dieu de gens de la ville! ), le re-patinage pour trouver un 7eleven qui vendait la bonne taille ( 7eleven, qui se trouvait évidemment en haut d'une côté que nous avons fait l'exploit de descendre à reculons malgré le frein à main ), abandon, donc on décide de tenter la grande descente sans chaînes. Evidemment, c'est une très mauvaise idée, donc Ben trouve un gentil jeune homme dans un gros pick-up ( on se sent ridicules dans notre minuscule 5 portes ) pour l'amener au 7eleven, puis le ramener à la voiture où je l'attends ( et où je verrai un autre pick-up glisser lentement et en travers à 30 centimètres de la portière avant de patiner dans les congères au bord du ravin o_o ). Accident en bas de la route, donc route bloquée par les pompiers ( je ne m'habituerai jamais aux gens qui m'appellent "sweetheart", même quand c'est pour me dire de faire gaffe à la valse des pick-up qui patinent en faisant demi-tour ). Démêlage des chaînes, installation, et redirection la petite pente du 7eleven pour prendre le chemin alternatif pour descendre. Re-patinage! Nous rentrons à l'hôtel pour trouver un plan et une route sans pente ( qui monte ), peine perdue. On s'aperçoit qu'il manque une chaîne ( celle que Ben a installée, la mienne tient très bien :p ). Ce qui explique le patinage. Nous retournons sur les lieux et retrouvons la chaîne ( quand même, c'est bien foutu le destin des fois. DES FOIS ). Re-installation de la chaîne au milieu d'un autre carrefour bien fréquenté ( essayez de mettre des chaînes sans tuer votre femme quand les roues dérapent ). Et enfin nous voilà partis :)

Une fois passée la pente du 7eleven, nous voyons une petite aire d'installation des chaînes, EN HAUT DE LA PENTE! Nous enlevons les chaînes un peu plus bas, avec une dizaines d'autres voitures et je remarque un truc étonnant: tous les hommes sont dehors allongés dans la neige avec du cambouis jusqu'aux coudes pour enlever les chaînes, tandis que ces mesdames restaient au chaud dans la voiture, en faisant semblant de lire une carte ou regardant ailleurs. J'ai trouvé ça incroyable. Peut-être que leurs maris ne les aident pas dans les tâches ménagères et que c'était une manière de se venger :)

En partant à midi, nous arrivons à la maison vers 16h30.
Nous y retournerons en été, en espérant faire vraiment du canoë cette fois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. ouh la, la quelle histoire! en tout cas j'ai bien ri!!
    bises!

    RépondreSupprimer
  2. Honnêtement on a bien rigolé aussi. On est resté zen et prudents et on a acquis des nouvelles compétences. Pour la petite histoire, il n'a même pas fallu plus de 5 minutes pour qu'un type me prenne en stop. Il a attendu tranquillement le temps que j'achète mes chaines puis m'a ramené en voiture en discutant avec moi sur le temps en Europe. Et il a refusé l'argent que je lui proposais pour payer l'essence et le dérangement.

    RépondreSupprimer
  3. De Nice où il fait fort chaud en ce 24 mars, votre quotidien me parait bien étonnant (climatiquement parlant), je compatis :-) > Votre billet sur le système de santé américain m'a beaucoup intéressé. Ciao les Frenchies.

    RépondreSupprimer
  4. Wouaw...c'était sport quand même o_O
    Je pense que moi j'aurais été en panique totale, je hais la voiture quand il neige :s bon...j'ai peur en voiture donc déjà à a base....
    " On a acquis des nouvelles compétences" looool ça fait très jeu de rôle ;) Bravo en tout cas!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...