Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mercredi 9 novembre 2011

Grand Theft Auto 5

La rumeur courrait depuis un petit moment : le cinquième opus de Grand Theft Auto allait se passer à Los Angeles. C'est désormais confirmé et une première bande-annonce est disponible. La voici.


Contrairement à Grand Theft Auto : San Andreas qui proposait trois villes (Los Angeles, San Francisco et Las Vegas) ainsi que le Hoover Dam, un peu de campagne...., GTA 5 ne proposera "que" Los Angeles ou plutôt sa version fictive, Los Santos. Le "que" est entre guillemets car l'aire de jeu sera énorme. GTA 4 ne proposait "que" new York et était déjà plus grand que San Andreas. Rockstar a affirmé que GTA 5 serait leur jeu le plus grand et le plus ambitieux.

Ce qu'on voit dans la première bande-annonce fait sacrément envie. Tout d'abord la précision du détail est impressionnante. On reconnait Venice, Muscle Beach, Downtown, les puits de pétrole de La Cienega, Rodeo Drive, Hollywood, Koreatown... Rockstar se paye aussi gentillement la tête de pseudo-symboles californiens comme In'n Out Burgers. Elle montre aussi bien le LA d'aujourd'hui, coloré et contrasté avec d'un côté les clochards de downtown et de l'autre les décapotables européennes.

On ne sait pas encore qui sera le héros mais il sera probablement latino. Comme toujours on débutera le jeu en tant que mec qui veut se ranger et mener une vie pépère et on finira embarqué dans des histoires pas possibles à faire des trucs peu recommandables. En tout cas LA est un terrain de jeu parfait. On s'imagine déjà en train de faire des courses-poursuites sur Sunset ou sur la 405. Pourtant on notera que Rockstar ne s'est quand même foulé pour le choix de la ville. Il y a quelques temps, ils ont sorti un jeu appelé LA Noire qui nous met dans la peau d'un inspecteur du LAPD dans le LA des années 40 post-deuxième guerre mondiale. La reproduction de la ville était déjà bluffante et on retrouve dans le jeu des vrais criminels comme Mickey Cohen.



Mais ce n'est pas tout. Rockstar a sorti il y a quelques années un jeu appelé Midnight Club : Los Angeles. C'était un jeu de course en pleine ville qui prenait pour décor encore une fois Los Angeles. On roulait comme un dingue au milieu du trafic avec des caisses de rêve. Là aussi Rockstar a fait un boulot de fou pour reconstituer une partie de la ville.


A vrai dire, on comprend l'obsession de Rockstar pour LA. Non seulement la ville fascine le public, mais en plus elle est parfaite pour le type des jeux vidéo que produit l'éditeur. Elle est dédiée tout entière à la voiture, a une histoire criminelle très riche et offre une variété de décor assez unique (les studios de cinéma se sont installés à Hollywood pour la même raison). Qu'importe l'absence de variété, on sait qu'avec Rockstar la qualité est toujours au rendez-vous.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'ai hâte de pouvoir y jouer à ce jeu !!
    Le trailer donne bien envie en tout cas

    RépondreSupprimer
  2. Tout comme Amandine, je suis impatient de tenir cet opus no5 entre mes pattes !

    En attendant, je découvre Red Dead Redemption (GTA au far west)... SUBLIME !!!

    Coincoins !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...