Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

vendredi 4 mars 2011

Expressions et légendes, spécial cinglés

Tant qu'on est dans les films!

Savez-vous d'où vient la légende des chapeliers fous??


Le mystère des chapeliers fous n'a été résolu qu'au XIXème, quand on a compris que les pauvres artisans étaient victimes de graves intoxications au mercure. Le mercure bouilli était utilisé pour traiter les fourrures qui remplissaient les chapeaux, et avec la mode de l'époque, ils en utilisaient énormément! Les chapeliers sombraient petit à petit dans la folie furieuse, empoisonnés par les fumées, jusqu'à ce que la mort viennent les soulager...
On peut quand même se réjouir, car grâce à cette maladie terrible, on a vu naître l'un des meilleurs personnages de fiction: the mad hatter! 
Lewis Carroll toutefois, ne l'appelait que The Hatter, car il était impossible de trouver un chapelier qui ne soit pas atteint ( dans tous les sens du terme ).


Restons dans la folie, avec une expression qu'on ADORE : going postal!

Elle n'est pas très utilisée malheureusement, puisque les autorités ont essayé d'empêcher les gens de l'utiliser ( oui, quand même!! ). On l'a vu utilisée officiellement ( pour la faire interdire ) en 1993, mais c'est le film Clueless ( qu'il faut que je revois ) qui va vraiment faire entrer l'expression dans le langage courant.

Elle fait référence à ces séries de meurtres de masse, opérées par des postiers à bout de nerfs. C'est en 1983 qu'à un lieu la première tuerie, suivie de 19 autres un peu partout aux Etats-Unis, la dernière ayant eu lieu en 2010.
En gros, going postal veut donc dire, devenir cinglé au point de prendre un flingue et de buter tout le monde.

L'expression a été reprise dans énormément de films et séries, car elle est vraiment populaire.

Evidemment, c'est dans Seinfeld qu'on la préfère:


Newman a d'ailleurs fait l'acquisition du sac du premier facteur à avoir pété un câble.

L'expression est très répandue également chez nos amis les geeks, où l'expression est souvent utilisée dans les jeux vidéos:

En 1996, le niveau 6 du quatrième volet du jeu Duke Nukem 3D s'appelle going Postal. Il s'agit d'aller dans un bureau de poste, et de tuer tout le monde.
Evidemment, le jeu et le film Postal font référence à l'expression ( le jeu a été banni dans plusieurs pays. Vous pouvez en voir des extraits dans le clip des black eyed peas: where is the love? ).
Dans True Crime: streets of LA, l'une des missions consiste à attraper un employé de la Poste après une tuerie.
Dans Saints row 2, un mini jeu appelé FUZZ consiste à abattre un employé de poste devenu cinglé.
Dans Dead Rising 2, Chuck Greene doit se débarrasser d'un employé de la poste armé d'un shotgun qui dissémine des paquets explosifs.

Evidemment, je ne parle pas des films et des bouquins qui y font allusion ou en sont inspirés directement, ni des livres qui parlent sérieusement de ces tueries, mais je retiens aussi l'épisode des Simpsons, où Flanders rêve qu'il tire sur un postier, qui se défend aussi sec en sortant son 9mm de dessous le comptoir...

Sur les 19 tueries, 6 ont eu lieu en Californie, où le port d'armes est pourtant strictement illégal.
Pour une raison assez étrange, les Américains auraient donc plutôt tendance à buter tout ce qui passe quand ils pètent un plombs, quand les Français se pendent gentiment dans leur douche.
A quand l'expression " devenir Orange " en France?





Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. J'ai découvert ton blog grâce à Laurel et je ne vais plus le lacher!
    En tout cas merci pour cet article très instructif!
    Anaïs

    RépondreSupprimer
  2. Pour le Mercure est ses effets secondaires, je savais.
    En revanche "going postal" est une découverte. Largement dans une moindre mesure nous avons en France l'expression,certes un peu vieillotte, "mais...t'es complètement timbré" o_O
    Biz :)

    RépondreSupprimer
  3. Traduction fort judicieusement reprise pour un titre d'un bouquin de Terry Pratchett : Going Postal en anglais traduit par Timbré en Fr.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...