Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

vendredi 23 juillet 2010

6 mois!!

Voilà, ca fait 6 mois aujourd'hui qu'on est à Los Angeles!

Ca passe vite, une demi année.


Demain, on reçoit Elisabeth, Laurent et Naomi, en août on reçoit Benjamin B et Marie Laure, en septembre, c'est Jérôme qui vient nous voir, en octobre, Aurélie et Nicolas, en novembre personne, et en décembre ma mère vient 3 semaines avec mon frère!
Et ça fera un an qu'on est là, le 23 janvier 2011!
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 22 juillet 2010

Los Angeles, la ville d'Amérique du Nord la plus accueillante pour les végétariens

Los Angeles vient de recevoir une grande récompense bien méritée:



Ce n'est pas volé, puisque dés les premiers jours passés ici j'ai pu me rendre compte rapidement que les végétariens sont non seulement bien vus, mais surtout respectés, et qu'il y a toujours des plats végétariens a disposition dans tous les restaurants, même le saddle ranch, qui je le rappelle est un ranch de cow boys avec taureau mécanique et match de boxe.


Etre végétarien est de mieux en mieux accepté à travers le monde occidental. Je rappelle que la moitié des Indiens d'Inde ( les Hindous ) sont végétaliens, c'est à dire qu'ils ne mangent absolument rien provenant d'animaux, ni œufs, ni lait, et ce depuis leur naissance et depuis des siècles. Ils sont en parfaite santé ( même meilleure, les produits laitiers provoquent l'ostéoporose par exemple, mais chut, faut pas le dire ) et vivent sans soucis d'obésité ou de maladies cardio vasculaires jusqu'à leur 80 ans.
Le premier président de greenpeace est devenu végétalien strict à 20 ans. Il a vécu jusqu'à 90 ans sans problème de santé, ni carence ( ou nous sort tout le temps cette histoire de protéines...Et les vitamines alors? Il n'y en a aucune dans la viande )


Je rencontre souvent sur le net de plus en plus de jeunes adultes qui ont fait ce choix de ne plus manger de viande ( c'est déjà un bon début, mais ça peut aussi être une finalité, une régime sans viande doit être équilibré et se met en place petit à petit  ), et j'en suis vraiment fière. Il y a une vraie prise de conscience, qui j'espère s'étendra aux autres générations.

Je ne ferai pas ici d'étalage sur les millions de raisons qui font qu'être végétarien devrait devenir quelque chose de logique et de préconisé pour tous, une simple réflexion personnelle devrait déjà permettre d'arriver à des conclusions, qui même si elles ne vous feront pas devenir végétariens, vous feront diminuer votre consommation de viande ( la consommation de poisson est également en train de devenir un gros problème en Europe, avec une demande beaucoup plus forte que l'offre de la nature. Mais la surabondance de nourriture pour une élite planétaire ( vous et moi ) est scandaleuse: on mange trop, on gâche, on se rend malades ) ou au moins respecter ces gens étranges ( pour les Français du moins ) que sont les végétariens.
Si vous vous sentez coupable face à un végétarien, si vous avez envie qu'il se taise, si il vous énerve, c'est que vous avez peut être une pointe d'envie en vous, une pointe de culpabilité qu'il est toujours possible d'arranger.

Il n'est jamais facile de remettre en question des habitudes de vie qui sont naturelles depuis toujours, mais même si je les aime beaucoup, aucun être humain intelligent ne devrait devenir un mouton, et faire quelque chose " parce que c'est comme ça ".



Merci de m'avoir lue, et bravo à L.A, merci à PETA pour cette récompense!
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 12 juillet 2010

Le Griffith Observatory

Dimanche, le beau temps était revenu, mais c'était toujours gloomy.

Comme on n'a pas trop traînasser, on a été au Griffith Observatory, comme environ 200 autres personnes :p


Ces photos pour dire que voilà, LA est peut être une ville très peuplée ( la population n'a pas augmenté en 15 ou 20 ans, alors qu'elle a augmenté de 10 millions de personnes en France... Je dis ça je dis rien ), donc très polluée ( quoique... ) et souvent on l'accuse d'être justement, une ville très bétonnée, très urbaine. On peut voir sur d'autres photo que ce n'est pas vraiment le cas, c'est très fleuri, il y a des parcs, et ça sent bon!
Mais surtout voilà, 20 minutes de route, et nous voilà, ici:



Ca c'est Hollywood Hills, c'est en plein milieu de la ville. C'est un parc naturel protégé, qui a été récemment sauvé de la construction, par notre ami à tous ( entres autres donateurs ) Hugh Hefner, oui, le patron de Playboy! Le signe Hollywood menaçait de disparaître entre deux buildings.

Bref, c'est le paradis des randonneurs, et il y a des coins beaucoup plus joli que ça, on est loin d'avoir fait le tour.


Little Armenia



 Le Griffith Observatory

 J'ai pas pu m'en empêcher, c'est une blague ici aussi. D'ailleurs ils ont renommé cette planète pour stopper les moqueries, maintenant elle s'appelle Urectum ( OK, c'est directement piqué de Futurama )



Comme c'était vraiment gloomy, on ne voit pas grand chose sur les photos...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 juillet 2010

Tremblement de terre

Je ne les compte même plus, mais je dirai qu'il y en a en moyenne un par mois!

Un petit tremblement de terre à l'instant.

A vrai dire, j'entendais des choses bouger, plus du genre " tiens, il y a un courant d'air" (comme la première fois, quand j'ai entendu les portes de la douche bouger alors que la fenêtre était fermée ). Donc ça bougeait, surtout les colliers accrochés a ma porte.

Et puis peut être 15 secondes après, ca a vraiment remué un bon coup. Je suis sortie, mais le temps d'arriver à la porte, c'était déjà fini, donc 10 secondes de ressenti " humain ", plus longtemps vers le nord, à juste quelques kilomètres d'ici.
Ensuite j'ai entendu mes vitres trembler doucement pendant une 20 aine de secondes.

Ben est dans sa tour, au 25ème, il me raconte qu'il était au téléphone avec un client qui est plus au sud de la ville, et il lui a dit qu'il y avait un tremblement de terre. Ben ne comprenait pas, et la tour a tremblé juste après.

On nous parle souvent du big one, le fameux gros tremblement de terre qui détruira toute la Californie, raz de marée, etc...

Mais au fil du temps, les tremblements de terre se déplacent vers le sud et ont souvent lieu au Mexique, on en a donc que les résidus.
Je ne pense donc pas qu'il y aura de big one, ou alors pas en Californie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 4 juillet 2010

Week end à San Francisco ( La ville )

J'ai des centaines des photos de San Francisco, je vais en remettre quelques unes qui me plaisent ou qui ont déjà été vues cent fois!

On nous dit toujours que San Francisco est mieux que LA. Sachant qu'on a jamais été vraiment des touristes ici et qu'on a donc jamais été objectifs, c'est difficile de répondre.
Par contre je peux dire plusieurs choses. Déjà comparer SF à LA c'est comme comparer Londres à Marseille. C'est trop différent pour juger. Ce n'est pas la même ambiance, ce ne sont pas les mêmes gens, évidemment les choses à découvrir sont complètement différentes. Mais alors, quand on me dit que LA n'est pas à taille humaine, vraiment ça m'énerve.

Les premières fois que j'ai entendu ça, (on était pas encore ici ) j'imaginais des portes pour les géants ( bon, ça vaut pour les voitures de géants :p ), des marches d'escaliers de 5 mètres de haut...
Et puis j'ai fini par comprendre que ça voulait dire que la ville était immense et que donc on ne pouvait pas aller d'un bout à l'autre simplement.
Donc pourquoi ça m'énerve. Déjà, pourquoi vouloir aller à l'autre bout de la ville? Quand vous êtes à Versailles, vous voulez aller visiter aussi Melun? Faudra m'expliquer, car à part si vous voulez vivre à Malibu et travailler à Orange County, il n'y a aucune raison de faire 4 heures de route!
C'est la même chose pour SF, est ce que ça vous intéresse de faire le tour des limites de la ville? C'est immense également, et ça n'a aucun intérêt non plus.
Donc c'est l'argument à la noix, un de plus, contre LA.
On nous sort souvent: ho oui, je pourrai visiter, mais pas y vivre.

Alors de la part de gens qui sont chez nous, ça peut passer encore, ils ont pu voir où on vit, on visité un peu. Mais de la part de gens qui n'ont jamais quitté leur petit chez eux, je trouve ça fort.
Je vois pas ce qu'il y a de si effrayant à LA pour que les gens détestent à ce point.
On nous sort que les gens ne sont pas sympa ( houla, vous êtes allés passer vos vacances à south central ou bien? ), que ce n'est pas beau ( certes...même Paris a des coins vraiment pas beaux du tout. Il faut être difficile ou aveugle pour détester absolument tous les endroit à LA, sachant qu'il y a des endroits qui me coupent encore le souffle, et qu'on a pas tout vu - mais on prend des adresses en note - ), que ce n'est pas à taille humaine ( oui alors, faudra m'expliquer :p Parce que c'est pas des Schtroumphs ou des Ogres qui vivent là, c'est bien des humains ). On nous sort aussi souvent le style de vie trop différent.

Et là je suis d'accord, la Californie en général, c'est à dire SF compris, c'est bien trop cool pour des Français. Les gens prennent le temps de vivre ( et ils envient ça aux Français? Je n'ai jamais été aussi zen qu'ici ).
Ce week end était donc un week end de 3 jours. Il y avait plein de gens des états voisins. A un moment, Ben est sorti d'une place de stationnement, de façon tout à fait normal. Et un gars s'est mis à klaxonner comme un fou derrière nous, au lieu d'attendre gentiment qu'on sorte de notre place.
Quand il est passé devant nous, on a compris: la plaque indiquait Oklahoma.

Ca c'était mon coup de gueule contre les arguments débiles contre LA. Je préfère qu'on me dise carrément: j'aime pas cette ville, ce qui est parfaitement compréhensible et personnel. Mais pitié, ne me sortez plus d'inventions! Si 18 millions de personnes vivent là ( et il y en a très peu qui sont d'ici ), il y a bien au moins une raison...


Revenons à SF:

Il fait froid à San Francisco! Les deux premiers jours ont été glacials, il devait faire 13°, température non ressenties depuis très longtemps. Mais il faisait très beau, donc on ne va passe plaindre pour une ville qui est souvent couverte. Le jour du départ était bien plus chaud, il faut donc être chanceux.

Le city hall a été reconstruit sur le modèle des Invalides. Il avait été précédemment détruit lors du tremblement de terre d'avril 1905, l'un des fameux tremblements de terre de San Francisco. La ville a été maintes fois reconstruites, mais c'est vraiment très joli. Quand on arrive par le sud, on voit le long des collines les petites maisons carrés parfaitement alignées, comme sur un dessin d'enfants, car elles sont en plus de toutes les couleurs.

La ville est connu pour sa population gay. La mairie a d'ailleurs célébré quelques 5000 mariages durant les quelques mois où le mariage gay a été autorisé en Californie. Tous ces mariages ont été cassés par la suite...

C'est à taille humaine ça?

Pas la peine de vous voir dans la peau de Bullitt, il y a des feux et des stop partout

 La Lombard crooked street

 N'essayez pas de la prendre, il faut attendre un bon moment, ce qui doit être infernal pour les gens qui vivent par ici et qui voudrait bien prendre cette route... Par contre les gens, se prendre en photo devant... Faut pas pousser, c'est pas le golden gate non plus!

 Y-a-t-il une ville plus cool qu'une ville où les gens se reposent sur les trottoirs?


 Cette ville est un cauchemar pour les architectes... On peut raboter les portes, mais on ne peut pas raboter les boîtes aux lettres ou les boîtes à journaux!

 La photo prise 40 000 fois

 Non, ya pas de vent. On a juste mis trop de gel le matin

 Voici la plage de San Francisco. Au bout tout là bas sur les rochers, s'élevait la Cliff House, magnifique maison coloniale détruite par un feu en 20 minutes. Sans doute comme nous, vous vous demanderez: "mais, il n'y a personne sur cette plage? Pas de boutiques rien? "
"Heu... Ca vous direz pas d'aller boire les bières dans la Mustang ( attention, c'est illégal ) avant qu'on soit ensablés jusqu'au cou?"
L'enfer!!

Nous voilà repartis le lendemain matin. Il y a des oliviers de ce côté là, alors qu'il y a plutôt des vignes et des fruits le long de la PCH. Ca sentait vraiment les oliviers.
Peut être que les chiens mâles sont comme les hommes, et qu'ils ont besoin d'un truc pour faire dessus, sinon ça vient pas...

Comme toujours, n'hésitez pas à visiter le lien de wikipédia pour en apprendre plus sur San Francisco: http://fr.wikipedia.org/wiki/San_Francisco
Rendez-vous sur Hellocoton !

Happy 4th of July!!! ( + permis en Californie )

Aujourd'hui, c'est le 4 juillet, la fête nationale des USA.

Comme en France, il y a des feux d'artifices ( on est allés voir celui de Santa Monica samedi dernier, ils le font toujours une semaine à l'avance ), on a un jour férié ( il y a peu de jours fériés aux Etats Unis, lorsqu'une fête tombe un dimanche ou un samedi, le lundi est férié ), et on fait un barbecue!

Encore une fois nous faisons un barbecue avec nos voisins. Il fait très chaud, alors je suis venue me rafraîchir un peu dans l'appartement.

On a donc un week end de 3 jours et ca fait du bien!!

Nous sommes allés nous baigner deux fois dans le Pacifique. Hier encore, à Venice Beach, l'eau est plutôt bonne!

Il y a vraiment des bonnes vagues, alors je bois la tasse souvent. Je pense qu'on va s'acheter des body boards!
On pensait vraiment que l'eau serait gelée, mais en fait ça va! Et comme l'air extérieur est chaud, on a pas froid en sortant, c'est donc agréable.


Pour en revenir aux fêtes nationales, le 14 juillet, on va refaire une soirée crêpes, et maintenant qu'on a des amis Belges, on va également fêter la fête nationale Belge, le 21 juillet ( oui, c'est toujours en juillet! ), avec une soirée...gaufres!!


Ha, on a aussi fait des confitures de fraises tout à l'heure!

Les fraise coûtent peu cher ici, on a vu les champs a perte de vue en allant à San Francisco. Pas besoin de serres!
D'habitude on les prend au 99 cents, mais là j'en ai trouvé a 88 cents, car elles commençaient a être trop mûres.

Comme j'avais de la pectine ( 99 cents :p ), on a acheté des pots, 2 kilos de fraises, et voilà!
Je pense qu'elles sont bien réussies, on verra bien.


Encore une chose, je vais passer mon code la semaine prochaine!
Je ne crois pas l'avoir expliqué ici, mais en fait, le permis est complètement différent de la France.

Voilà comment ça se passe:  il n'y a pas de cours de code, on doit apprendre le livre du DMV. Si on est encore au lycée, on a des cours de code et de conduites, donc gratuits. En fait l'Américain moyen n'aura jamais a payer de cours de conduite, ils sont donnés gratuitement au lycée.
 Ensuite on doit passer le code. On s'inscrit donc à un DMV ( auto école ), ce qui coûte la somme astronomique de 36 dollars ( attention, ça ne s'applique que à la Californie. Lorsqu'on change d'état pour plus de 10 jours, on doit repasser le permis en Californie. Un permis étranger est valide pendant 3 mois ), pour donc: 3 essais dans la même journée pour le code ( un QCM de 36 questions avec 6 fautes maximum qu'on peut passer dans n'importe quelle langue ), et 2 essais pour passer le permis ( sinon il faut repayer....6 dollars et attendre une semaine! ).

Le code est très facile à passer, il n'y a pas de piège, pas de questions mécaniques, pas de diapo. On a donc 3 essais dans la même journée pour l'avoir. Une fois le code en poche, on peut conduire avec quelqu'un qui a le permis de conduire californien. Je pourrai donc conduire avec Ben!
Les ado apprennent avec leurs parents. A 16 ans ils ont donc leur code, ils peuvent conduire avec leurs parents jusqu'à leur 17 ans. Ensuite ils peuvent passer le permis de conduire pour conduire seuls.

Le permis se passe avec sa propre voiture. Ce qui explique que généralement, les parents achètent une voiture à leur ado pour ses 16 ans.
Il  n'y a pas clairement de grosses différences avec le code de la route français...
Peut être juste que la vitesse de conduite est à l'appréciation du conducteur. Ainsi si il y a du brouillard, le conducteur doit réduire sa vitesse d'au moins 15 MPH, sinon il aura une amende. De l'autre côté, si il n'y a personne sur la route et que le temps est dégagé, vous pouvez vous en donner à coeur joie et dépassé sans problème les limitations de vitesse. Les zones école, résidentielles et commerciales ne comptent pas évidemment.
Autre chose, on peut tourner à droite au feu rouge. Il n'y a quasiment que des 4 ou 6 voies, ce qui permet une grande fluidité dans la conduite.

Ne prenez par contre jamais l'autoroute pour rester dans la ville, c'est toujours bouché. Le réseau routier est immense, les itinéraires bis ne manquent pas. N'écoutez donc pas votre GPS mais prenez plutôt une boussole!
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 juillet 2010

Désillusion, ou réponse classique aux message que je reçois.

Bon alors, fini de rigoler. Jusqu'à maintenant, mon blog était un peu marrant, et léger. Je reçois pas mal de messages qui me demandent comment venir vivre aux Etats-Unis, et très franchement, aussi gentille que je puisse être, ça me gonfle un peu. J'aime aider les gens, ceux qui ont déjà démarrer la procédure, qui attendent leur visas avec impatience, qui sont près à venir et qui ont des questions précises (où faire les courses, qu'acheter comme voiture... ).

Mais je ne suis pas non plus une agence de renseignements ni un avocat. J'ai peut être répondu à 30 messages de ce genre le mois dernier, et je réponds souvent vaguement, parce que trop long à expliquer.

Aujourd'hui j'ai répondu longuement à M. qui veut venir vivre ici après son bac. Comme je sais qu'on est tout plein d'espoirs quand on vient de l'avoir et qu'on s'imagine que le monde nous appartient, je lui ai répondu longuement, parce que la pire idée qu'on puisse avoir, c'est bien de vouloir partir vivre aux USA avec toute la désillusion que ça peut vous faire courir.

Donc voilà le message que j'ai pondu à M. en espérant que ça la fera réfléchir. En espérant surtout que d'autres viendront sur ce blog pour voir ce message.


Bonjour M,


Avez vous visité mon blog? J'y ai fait un article concernant l'installation aux Etats Unis. Ca pourrait déjà vous donner un point de repère.

Ensuite, je vais quand même répondre a votre cas en particulier.

Et je vais être franche.

Déjà vous semblez avoir moins de 21 ans. C'est la majorité ici. Ce qui veut dire qu'en dessous de cet âge ( j'en ai eu 23  il y a peu, et on me demande toujours mon ID même si je ne bois jamais d'alcool ) vous ne rentrez quasiment nulle part et vous n'avez pas forcément beaucoup de crédit aux yeux des gens.

Ensuite, il faudrait vraiment mieux que vous fassiez des études en France, elles sont gratuites ou peu chères, c'est une chance dont vous ne vous rendez pas compte. Je ne crois pas non plus que vous vous rendez compte des choses qui se passent aux US en ce moment.
Par exemple, il n'y a pas de sécurité sociale, vous payez absolument tout, et le médecin généraliste, c'est 70 dollars minimum ( si vous y aller juste pour une prescription et qu'il ne vous regarde pas ). Un passage aux urgences c'est 800 dollars pour une carie qui ne sera pas soignée.

Bref, j'en passe et des meilleure, mais une assurance maladie coûte environ 300 dollars par mois et vous n'êtes remboursés qu'à partir de 2000 dollars dépensés, exactement comme la franchise d'une assurance voiture. Des collègues de mon mari, travaillent, ont plus de 30 ans, et ne peuvent pas se permettre d'aller chez le dentiste.


Pour le travail, je vais encore une fois être franche. C'est la crise. Et là, des messages comme les vôtres me mettent assez en colère. Vous venez clairement prendre le travail des Américains! L'année dernière, 76000 personnes ont été renvoyées.
Et si je suis en colère aujourd'hui, c'est parce qu'hier encore, deux collègues de mon mari ont été renvoyés, et ici, c'est comme a la télé, on travaille tranquillement, 1 heure plus tard on est dans sa voiture avec ses affaires et tout est fini.
Alors merci de prendre du travail français, surtout si vous n'avez aucune compétence qui pourrait servir ici comme infirmière par exemple ( c'est une idée de formation! elles peuvent aller partout dans le monde, car très recherchées! ), vous ne serez pas les bienvenus.


Pourquoi je me permets de vous dire ça? Moi-même je ne travaille pas ici. Les autorités ne m'ont très justement pas donner de visas travailleur. Et c'est très difficile a obtenir. Pensez aux travailleurs sans papier en France, c'est la même chose, sauf qu'ils sont pauvres, et que je ne le suis pas.


Je ne sais pas où vous rêvez ( pardon, ce mot m'échappe... Je ne vois pas où est le rêve. La ruée vers l'or est terminée ) de partir exactement, côté est, côté ouest, Texas... mais sachez que comme en France, les loyers des grandes villes sont très élevés.
Ici on paye 1600 dollars par mois pour un appart de 70m² avec 2 chambres à LA donc, la destination qui vous plairez.


Pour les questions pratiques que vous m'avez posées, je vais être claire, avoir un visa pour les US depuis le 11 septembre, depuis la crise, c'est mission impossible. On peut y venir pour y faire ses études ( pensez à ça, c'est une bonne idée! il faut voir ça avec une université en France qui a un programme d'échange! ). De plus vous n'êtes pas mariés, ca veut dire qu'il faudra faire deux dossiers, ca veut dire qu'on double les prix!
Un dépôt de dossier seul coûte 3000 euros. Pour une procédure en accéléré, c'est 1000 euros de plus et pour un avocat qui s'occupera de tout ( il existe des tonnes de visas différents), c'est encore 1000 euros.
On a dû recommencer la procédure 2 fois, car mon premier visa n'est pas passé. Il m'aurait permis de travailler, ils l'ont refusé, c'est normal, j'ai renoncé à ça pour pouvoir venir.

Pour trouver du travail, sans formation, sans parler anglais? Allez plutôt en Tunisie en été...
Je ne sais pas dans quel monde vous vivez, alors que même ici certains profs sont obligés de postuler pour des emplois de maîtres nageurs pour vivre...
Vous pensez peut être qu'en arrivant ici, et en faisant le tour des restaurants sans parler un mot d'anglais, et avec toute votre bonne volonté, on va vous embaucher?
Je suis désolée, mais avez vous déjà essayé de chercher un travail en France? Moi oui.
A la rigueur, votre copain aurait peut être éventuellement une chance en temps que graphiste, mais si il est très doué et qu'il a déjà de l'expérience... Il y a du niveau ici.


Même en admettant qu'avec toute la chance du monde, vous avez réussi a trouver un employeur.
Alors là on en arrive a l'article que j'ai écrit le mois dernier. C'est à dire l'obtention des visas. C'est la galère!

Je vais répéter l'histoire de notre meilleur ami qui devait venir vivre avec nous à LA.

Bon alors tout d'abord, mon mari et notre ami sont collègues. Leur entreprise en France a une filiale à LA et pour plusieurs raisons, on leur a proposer de partir pour s'installer à LA. Après une courte réflexion, on s'est lancé dans la procédure. Comme je l'ai dit plus haut, la première tentative a échouée, pour tous les 3. On a décidé de retenter le coup, juste pour moi et mon mari et ensuite de faire venir notre ami, histoire de ne pas encore gaspiller 5000 euros en frais de papier.
Nous avons été acceptés à Noël dernier, nous étions dans les derniers dossiers acceptés. Mais pour notre ami, c'était raté, il n'a pu trouvé aucun moyen de venir ici. Pire encore, lorsque votre visa est rejeté, vous ne pouvez pas venir aux US pendant un an, pour éviter les immigrés clandestins. Il lui faut donc une autorisation pour venir nous rendre visite...


Pour la carte verte, j'avoue avoir souri quand vous l'avez mentionnée... Vous ne vous êtes pas renseignés du tout.
La carte verte, il y a plusieurs moyens de l'avoir: se marier avec un américain, avoir un enfant sur place, la payer, être tiré au sort dans la loterie annuelle ( inscription a la rentrée ).

Ce n'est pas quelque chose qu'on a comme ça. Déjà qu'un visa juste pour venir vivre ici, ou rester plus de 3 mois est ardu à obtenir, alors une carte verte ( qui je le rappelle permet de vivre avec sa famille et de travailler à vie ).

J'ai été la plus franche possible. J'ai été polie, j'ai fait l'effort de répondre dans le détail et j'ai pris du temps pour ça.

Vivre aux Etats-Unis est une très grande chance, mais vivre en France aussi ( ce n'est pas l'Afghanistan non plus ). Peut être que votre rêve de venir vivre ici se réalisera plus tard car la vie est longue, mais pour le moment, vraiment, laissez ça de côté, faites des études, trouvez un travail, apprenez l'anglais...
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...