Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

jeudi 4 novembre 2010

Coca light et diet coke

Une discussion m'a fait penser à ce détail intéressant de la vie américaine.

Si vous aimez le Coca, vous allez forcément vouloir en demander au restaurant.


Comme 90% des étrangers, vous allez commander un coca light, en vous disant que Coca se dit pareil partout dans le monde, et que Light est un mot anglais.

Et bien non, votre serveur ne comprendra pas du tout ce que vous voulez...

Parce qu'il faut demander un Diet Coke!


Et vous vous retrouverez ( avec de la chance, car la plupart du temps, les soda et boissons non alcoolisées sont distribuées à la fontaine en illimité ) avec cette canette:


Ne vous en faites pas, ce n'est pas une sous marque, mais bel et bien du Coca Light comme à la maison!

Par contre, n'en demandez pas trop non plus à votre serveur, et ne lui demandez pas un Pepsi plus orange, ou un Coca citron...

N'oubliez pas non plus, que pour toutes les boissons que vous demanderez, vous allez vous retrouver avec un verre rempli de glace. Ce n'est pas forcément très bon, mais même quand je reçois du monde à la maison, on me réclame de la glace ( j'en ai toujours trois bacs... ). Alors précisez-le au serveur.



L'histoire de Coca Cola est assez intéressante.

Tout d'abord, sa composition. La cocaïne fût présente dans la composition du Coca Cola jusqu'en 1929. La boisson était vendue comme stimulant le cerveau. La feuille de Coca, qui pousse principalement en Bolivie, est mâchée telle quelle par les locaux, notamment les mineurs, afin de résister à la fatigue de la journée.
La compagnie achète toujours aujourd'hui ses feuilles de coca en Bolivie. Les feuilles sont décocaïnisées, bien évidemment. Ce n'est donc plus la coca qui donne l'effet stimulant de la boisson, mais la caféine contenue dans la noix de Kola ( voilà comment on obtient le nom: Coca Cola, les deux plantes qui la compose ).

Les autres ingrédients principaux sont naturels également, avec du sucre, de l'orange, du citron, de l'eau pétillante et de la vanille.

Pour la vanille toutefois, la découverte de la vanilline ( arôme artificiel de vanille ) est responsable de l'effondrement de l'économie de Madagascar en 1984.

En effet, la compagnie achetait pratiquement toute la production de vanille de l'île.

Les autres ingrédients interviendraient moins dans le goût, comme, le colorant E150d et l'acide phosphorique, qui lui donne toutefois son goût acide.
L'acide phosphorique est mis en cause dans les dysfonctionnements rénaux sévères constaté chez les gros consommateurs ( rien de ce genre n'a été retrouvé chez les consommateurs d'autres sodas ).


Très souvent, le Coca est distribué à la fontaine. Les distributeurs reçoivent des énormes flacons de poudre de Coca Cola, et la fontaine y ajoute l'eau pétillante. Un système utilisant un filtre UV, permet de retrouver au mieux le goût du Coca en canette, l'eau ayant différents goûts selon l'endroit où on se trouve.


Dans les années 1980, Coca organisa des blind tests en comparant le Coca classique, avec leur principal concurrent: Pepsi Coke.
Les tests démontraient clairement que les testeurs préféraient Pepsi...
C'est donc en 1984 que sort le New Coke. Un échec cuisant, malgré que les tests montraient maintenant une préférence pour celui-ci par rapport au Pepsi.
Coca Cola est donc rapidement revenu à son ancienne formule, le consommateur étant nettement influencé par le packaging et la pub, plutôt que par le goût.

EDIT: j'ai appris récemment par le biais du zapping de canal+ ( il faut bien se tenir au courant ), que les américaines dans les années 40 à 60, buvaient du coca cola avant les rapports, et pratiquaient une douche vaginale au coca cola après celui-ci, en pensant détruire les spermatozoïdes.

Bien sûr, c'est loin d'être une méthode de contraception efficace, sachant que les spermatozoïdes raffolent du sucre.

Amis de la poésie. 




Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. à Singapour en tout cas (et en Asie du Sud-Est en général), c'est du "Coke Light" qu'on boit. :p
    M'enfin, perso, quand j'avais le choix, je prenais plutôt du Coke Zero.
    Sinon, pour la glace, c'est pareil (sinon pire). C'est agréable quand on est dehors, mais quand on est dans un restau/food-court ultra-climatisé c'est pas génial.
    Et pour les boissons qui sont servies directement dans le verre (fruits pressés, milkshake, etc), on paie un supplément si on ne veut pas de glace.

    Maintenant, j'essaie de limiter un peu, parce qu'après un an de coca gratuit (parce qu'ils sont un généreux sponsor des Jeux Olympiques), j'ai un peu fait une overdose. :s

    RépondreSupprimer
  2. Il paraît qu'on dit Coke aussi dans certains pays européens!

    Si quelqu'un sait...

    Pour l'Angleterre par exemple, je suis pratiquement sûre qu'ils disent Diet Coke.

    Vraiment, je n'ai jamais rien vu estampillé " light ".

    RépondreSupprimer
  3. Moi j'aime beaucoup le "diète coke" du quebec :p

    RépondreSupprimer
  4. Le serveur du resto avait dit qu'ils disent la même chose au Mexique (coca light).
    Le pepsi Max, c'est du diet pepsi aussi. En même temps, j'ai jamais bien compris pourquoi on l'appelle max.
    En tout cas, je suis bien contente d'être débarrassée des glaçons ! Vive le coca light tiède !

    RépondreSupprimer
  5. bonjour,

    je viens de regarder votre blog qui est vraiment génial, j'adore.
    Je voulais savoir si vous êtes partis aux etats-unis à cause du boulot? comment cela se passe pour trouver du boulot? est-ce difficile de trouver étant français?
    merci et bonne continuation

    RépondreSupprimer
  6. Oui on est parti car j'ai été muté ici.

    Laetitia a fait deux article expliquant comment partir travailler ici :

    http://maviealosangeles.blogspot.com/2010/06/vivre-aux-etats-unis.html

    http://maviealosangeles.blogspot.com/2010/07/desillusion-ou-reponse-classique-aux.html

    Le deuxième est assez négatif mais il est surtout réaliste.

    Pour trouver du boulot c'est comme en France (petites annonces...) sauf qu'en plus il faut que l'entreprise accepte de sponsoriser le visa. L'idéal c'est de trouver une entreprise qui a des bureaux en France et aux US et qui veut bien vous envoyer ici.

    RépondreSupprimer
  7. bonjour,
    je souhaiterai me rendre à Los Angeles pour parfaire mon anglais, à l'école Kaplan en as tu entendu parlé?

    je voudrais savoir quelle température il fait entre janvier et mars et s'il pleut vraiment trop souvent?

    faut-il un gilet ou un manteau?

    toute seule à Los Angeles, penses tu que je pourrais visiter aisément sans voiture, et est-ce dangeureux?
    merci pour tes renseignements et conseils.

    Bonne continuation,
    ton blog est vraiment bien!

    RépondreSupprimer
  8. Jamais entendu parler de l'école Kaplan.

    Il fait environ 20 degrés. Les matinées et les soires sont fraîches donc un petit manteau peut être utile mais durant la journée c'est t-shirt.

    Il est possible de visiter LA sans voiture. C'est un peu moins facile mais globalement les bus fonctionnent plutôt bien. Un vélo peut être très utile.

    Est-ce dangereux ? Non. Il y a quelques quartiers glauques à éviter mais globalement en restant dans le westside on ne risque pas grand chose. Certains quartiers sont tranquille de jour mais deviennent plus craignos la nuit (typique Venice et Downtown).

    RépondreSupprimer
  9. merci beaucoup pour tes renseignements, 20 degrés en janvier et février c'est parfait!!

    par contre j'ai une dernière question, les logements proposés par l'école étant très cher, et pour pas grand chose en plus, je souhaiterai louer un truc, genre petit studio, ou appart'hotel,proche de l'école Kaplan International Center - Westwood
    1133 Westwood Blvd. Suite 201
    Los Angeles, CA 90024
    c'est dans le westside??
    il y a des sites sur internet pour trouver cela?
    ou peut être que je peux chercher directement sur place?
    merci pour vos précisions!

    ps: profitez bien de vos 20 degrès à paris on en est loin!!

    RépondreSupprimer
  10. C'est en plein westside dans un quartier très sympa : Westwood. Vous serez juste à côté de l'UCLA.

    Il y a des tonnes de sites Internet pour trouver des appartements du genre :
    http://www.westsiderentals.com/

    Mon conseil serait de trouver quelqu'un qui cherche un colocataire.

    RépondreSupprimer
  11. La colocation est quasiment indispensable, effectivement.

    Tu peux aussi chercher près de la ligne de bus pour UCLA.

    Il y a aussi des "familles d'accueil " qui proposent des chambres en attendant de trouver un logement.

    Craigslist peut être utile.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...