Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

jeudi 2 septembre 2010

Se nourrir - deuxième partie : les restaurants

(Première partie)

Vous l'aurez compris, l'américain fait rarement la cuisine (ce qui ne l'empêche pas d'avoir une cuisine immense) et mange la plupart du temps dehors. Il faut dire qu'ici, c'est le paradis de la bouffe. L'offre étant démesurée, essayons de mettre tout cela dans des catégories. Mais avant parlons vite fait des pourboires. La règle est très simple : vous en filez (15 à 20% de la note) si vous êtes servi à table. Si vous amenez vous même votre plateau depuis la caisse ou que vous prenez à emporter, il n'est pas nécessaire de filer un pourliche même si lâcher un billet d'un dollar et un sourire ne fait de mal à personne.

-le stand : le petit bouiboui classique. Il y a des mini-stands ambulants de fruits et de hot-dog, des petites barraques à frites/hamburgers (genre tout le long de Venice Beach) et des tonnes de camions qui circulent dans tout LA pour vendre tout et n'importe quoi depuis les burgers aux crepes en passant par les nouilles chinoises et les sandwichs. Étonnamment, je n'ai jamais vu de camion de pizza. Ces camions se garent en bas des immeubles de bureau le midi et vont participer aux évènements genre concerts en extérieur. On peut savoir où ils sont en suivant leur Twitter. Ils organisent même des festival où tous ces camions se regroupent pour goûter à toute sorte de bouffe. Plusieurs enseignes célèbres de LA ont leur camion comme le Canter's.

-les fast-food. C'est comme en France à deux détails près : la boisson est à volonté et il y a des tonnes de chaines différentes : McDonald's, Burger King, Carls Jr, Taco Bell, Subway, DelTaco, Quiznos, Baja Fresh, Papa John's, Domino's, Pizza Hut, El Pollo Loco, KFC, Wendy's, Panda Express, In-N-Out, Fatburger, Jack In The Box... et j'en oublie surement la moitie. Ils ontchacun leur specialite (burgers, poulet, mex, chinois, sandwichs, pizza...) et les menus oscillent entre 4 et 10 dollars. Il y a de tout depuis le BBQ coréen jusqu'au fast food végétarien. Chaque chaine à son ennemi qui vend à peu près la meme chose (McDo contre BK, Taco Bell contre DelTaco, Subway contre Quiznos, Papa John's contre Domino's, KFC contre El Pollo Loco...) et abuse de la pub comparative. Après avoir passé 7 mois ici, on se rend compte que c'est finalement assez cher et pas très bon (excès de gras, de sucre et de sel). Il n'y a que Subway qui sort du lot. C'est nettement moins cher qu'en France et la bouffe est presque saine. Il y a quelques fast-food non franchisés mais c'est tres rare.

-les restaurants familiaux ou le milieu de gamme. La plupart du temps c'est du self mais il y a un service pour certains restaurants comme les Denny's. La encore c'est la fête des franchises même s'il y en a moins que des fast food : Arby's, Denny's, Shakey's, P.F. Chang's, Chipotle Mexican Grill, Little Caesars, Olive Garden, Red Lobster, Sizzler, California Pizza Kitchen, Applebee's, IHOP, Wahoo's Fish Taco, Dick Clark ... A cela il faut ajouter une tonne de petits restaux italiens/japonais/chinois/Tai/Mexicains non franchisés ou peu franchisés. On y mange bien pour entre 10 et 20 dollars et la nourriture est de bonne qualité. La encore chacun à sa spécialité mais cette spécialité est bien plus marquée que pour les fast food. On recommande particulièrement Denny's si vous voulez faire un brunch (le Grand Slam !). La tendance actuelle est de tirer les prix vers le bas avec des nouveaux menus pour attirer la clientele habitué aux fast food. Certains proposent des buffets à volonté mais généralement uniquement le midi.

-les restaurants classiques : le haut de gamme et le très haut de gamme. Il y a encore quelques franchises comme Planet Hollywood, Hard Rock Cafe, Marie Calender's, Saddle Ranch ou Bubba Gump Shrimp Company. Les prix du PH, HRC et du BG sont plus du à l'ambiance qu'à la qualité de la bouffe avec une exception pour Saddle Ranch (bon, cher mais copieux). Il y a rarement des menus (ou alors ils démarrent à 40 dollars) et les plats démarrent à 15 dollars (sans TVA, pourboire, boisson...). La bouffe haut de gamme c'est à peu près comme en France (et d'ailleurs c'est souvent de la cuisine française) : des choses fines, du poisson, de la nourriture exotiques... La seule grande différence c'est la viande. En France, une bonne entrecôte chez Buffalo Grill coute une quinzaine d'euros. Ici c'est presque le double. Le fameux New York Steak est très cher. Ca peut paraître paradoxal dans un pays qui élève autant de bétail mais toute cette viande va dans les burgers. La vraie bonne viande pour les steaks est importée.


Quelques trucs en vrac qui sont différents de la France :

-les portions de bouffe étant trop copieuses, il n'est pas du tout impoli à la fin du repas de demander une boite pour emporter les restes. Tous les restaurants le font et ça évite de gâcher de la bouffe. D'ailleurs ouvrez le frigo d'un américain de la classe moyenne et vous y trouverez surement un tas de boites.
-c'est très rare qu'un restaurant serve du pain. Quand c'est le cas, c'est souvent un truc mou/pas bon/au fromage. C'est bien le seul truc que les ricains ne savent pas faire (et qu'ils ne mangent pas) : le pain.
-le vin. A force d'entendre des louanges sur le vin californien, j'ai fini par goûter. Ils font surtout du Merlot (rouge) et du Chardonnay (blanc). Dans les deux cas ce n'est pas bon et c'est hors de prix au restaurant. Quand on en achète au détail c'est nettement moins cher mais ce n'est toujours pas bon. En France pour 10 euros vous avez un Bordeaux très correct. Ici pour 10$ vous avez un vin de table rapeux et blindé de cochonnerie. D'ailleurs les vrais amateurs de vin ici ne boivent que du vin français. Si vous voulez picoler, restez à la bière. Mis à part la Bud et les bières light immondes, les US ont toute une série d'excellentes bières comme la Blue Moon et importent massivement des bières européennes (Heineken, Beck, Boddington,...).
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. C'est marrant mais j'etais arrive aux meme conclusion en 2 mois, moi aussi :D

    Denny's pour un brunch.
    Les vins Californiens ne valent pas un copec, il paraitrait qu'il faut s'y connaitre et la facon de choisir de l'individu lambda c'est de rechercher la medaille d'or ou d'argent au concours machin.

    RépondreSupprimer
  2. Je continue de tester de temps à autres mais c'est de la pisse. J'ai une collègue améericaine qui est actuellement en France. Premier truc qu'elle me dit : "tu avais raison, les vins francais sont largement meilleurs".

    Tu m'étonnes :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...