Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mardi 1 juin 2010

Vivre aux Etats-Unis

Merci de lire cette page: http://www.maviealosangeles.com/p/partir-vivre-los-angeles.html
qui est plus récente est plus complète.




Je fais un article à ce sujet, ce n'est pas la première fois que je reçois des messages, sur youtube, facebook ou ailleurs, me demandant conseil pour venir vivre aux USA.

On peut légalement rester 3 mois sur place sans visas, avec un passeport normal. Il vaut mieux éviter de le dire à la douane en arrivant à l'aéroport. Ils risqueraient d'être très suspicieux, et ce n'est rien de dire qu'ils ont les pleins pouvoirs.

Pour résider à vie aux USA, il n'y a que 3 moyens:
- être tiré au sort pour obtenir une green card. L'inscription et le tirage se font en ligne. Merci de faire vos recherches tous seuls à ce sujet. La green card permet à la personne tirée au sort de vivre et de travailler aux USA avec sa famille.
- se marier avec un citoyen américain.
- avoir un enfant sur le sol américain, le droit du sol étant effectif. L'enfant sera alors américain automatiquement, et français ( ou autre ) après déclaration à l'ambassade française.
En théorie, l'enfant devra passer toute son enfance jusqu'à l'âge adulte pour pouvoir lui-même transmettre sa nationalité à sa femme ou à ses enfants en dehors du territoire américain.
En pratique, le certificat de naissance suffit.


Pour obtenir un visa, je ne vais mentir à personne, allez plutôt vous acheter une grille du Loto, vous pourrez traverser la frontière tous les 3 mois, ça ira plus vite.

Il existe une trentaine, peut être plus, de sortes de visa américain.
Si vous êtes un artiste, un grand cuisinier, une infirmière, vous avez des types de visas spécialement conçus pour vous. Vous aurez à faire vos preuves devant un jury, ou prouver que vous êtes connu nationalement. Pour les infirmières, le manque se fait sentir partout, votre diplôme vous ouvrira toutes les portes.

Si vous êtes un lambda, sans contact avec les USA, ça va être long et dur pour vous.

En effet, pour obtenir un visa qui vous permettra de vivre et de travailler aux Etats-Unis pour une durée de 3 ans renouvelable ( selon le type de visa ), il vous faut déjà avoir une promesse d'embauche en béton sur place. L'entreprise aura elle-même des comptes à rendre, sur le pourquoi embaucher un étranger plutôt qu'un Américain ( haha bienvenue dans le monde réel ). Votre dossier doit être également béton. Oubliez si vous avez déjà été condamné par la justice, on vous fait signer une autorisation pour vérifier toute votre vie.
Tout ça a un coût bien sûr: 3000 dollars pour avoir le droit de déposer votre dossier, 1000 dollars de plus pour être sur le dessus de la pile, et 1000 dollars de plus pour vous payer un avocat qui se chargera de toute l'histoire, à moins que vous ne vouliez devenir fou à lier.

Comme ça, nos premiers visas ( qui m'auraient permis de travailler ici ) nous ont été clairement refusé, après 2 mois d'attente ( 1000 dollars fichus en l'air pour le fameux dessus de pile, et 1000 autres dollars qui ont sûrement aidé l'avocat a redécorer sa maison. Et les 3000 dollars du dossier évidemment ).

2009 fût une année étrange avec la crise économique. Ainsi il restait foison de visas en novembre, quand nous avons décidé de retenter notre chance pour un autre type de visa, moins adulé par les avocats, plus facile à obtenir. On nous donne alors un numéro de suivi, pour savoir en direct où nous en sommes, ainsi que le nombre de visas encore disponible.
Nous avons su le 24 décembre que notre dossier avait été accepté. Il restait alors une quinzaine de visas seulement.

Mais ce n'est pas fini. On vous fait subir l'épreuve finale.
Le passage dans l'antre de la bête: l'ambassade américaine.

Nous avions ce jour là, sous la neige et dans le noir, commencé à faire la queue devant ce bâtiment blanc dont on ne peut pas s'approcher.
On regarde d'abord juste l'intérieur de vos sacs, toujours dehors, puis on vide quasiment l'intégrale de vos affaires ( on ne passe que 2 par 2 pour éviter le désordre ) qui atterri dans des petits sacs en plastique transparent. Les policiers sont français, l'ambiance est bonne, même si ce sont des hauts gradés, et pas des bleus qui s'occupent de violer votre intimité.
On vous déleste d'objets clefs ( on s'en rend compte plus tard ) tels que: vos portables, vos montres, tous les objets électroniques. Je crois qu'il ne restait que des mouchoirs dans mon sac au final.

Photo tirée du blog http://sly-in-usa.cowblog.fr/

Il doit donc être 7h du matin je crois. On entre dans une grande salle, drapeau flottant, photo d'Obama et d'Hillary Clinton ( affaire étrangères ). On nous donne un numéro. On a le 3 je crois bien!
C'est encore vide. Dans la salle: des sièges, une centaine. Tout autour, des fenêtres dans les murs, avec des numéros au dessus. L'affichage indique un numéro + le numéro de la fenêtre où on doit se rendre.
On est pris aussitôt. On donne notre dossier soigneusement rempli au stylo noir.
Au comptoir, une employée américaine comme partout dans les autres fenêtres ( oui, vous devez parler anglais ) nous renvoie sèchement.
Le dossier doit être rempli en ligne, puis imprimer.
On nous indique une dizaine de vieux PC dans la salle en contre bas. L'unique page disponible est indisponible, rien ne marche.
On attend une heure avant qu'une informaticienne arrive. Elle prend les souris à l'envers ( je le jure ). Je commence à voir rouge. Les deux salles se remplissent, il faut maintenant faire la queue pour avoir un numéro. On a perdu notre belle deuxième place.
Pour ceux  qui me connaissent, même un peu, s'en est trop, je confie discrètement ma colère au gars de la sécurité, qui essaye de me rassurer, mais surtout me dit qu'ils ne me donneront pas mon visa si j'agis comme ça.

Le temps passe. C'est là que je constate qu'on à pas l'heure. Le pourquoi de la confiscation des portables et montres. On n'a pas l'heure!!!!

Rien ne marche. L'informaticienne annonce à la vingtaine de gens qui attendent là depuis des heures, que ça ne marche pas depuis la veille, et qu'on peut rendre nos dossiers remplis au stylo noir.


Je crois que c'est à ce moment là qu'une veine a explosé dans mon cerveau.
Ben devient également très nerveux, je crois qu'on aurait pu en vomir!

On fait la queue pour avoir un numéro. On attend 3/4 d'heures je dirai, au milieu de bébés, d'Américains, de vieux... Une centaine de personnes, oui.
Notre tour arrive enfin. L'Américaine est très sympathique derrière sa vitre. Elle nous prend en photo, prend nos empruntes, pose quelques questions à Ben ( également si il part seul avec sa fille, oui, elle a cru que j'étais sa fille. Je ne sors plus jamais sans maquillage ).

Elle prend en photo nos passeports qu'elle gardera.

Ca a duré peut être 5 minutes, et c'était fini.
Quel cinéma.


Nos passeports sont arrivés à la maison exactement une semaine plus tard, dans l'enveloppe que nous avions fournie et timbrée, avec le précieux sésame à l'intérieur.

3 semaines plus tard, nous décollions enfin, après 4 mois d'attente ( ça devait être 15 jours ) et peut être 10 soirée d'adieux.

On a de la chance? Oui très probablement, parlez en à Jérôme, qui devait partir avec nous ( même dossier, même contrat, même entreprise ) et qui n'a jamais eu son visa. Je vous écris de ce qui devait être sa chambre.


Sachez également que si votre visa est refusé, vous ne pouvez vous rendre aux Etats-Unis pendant 6 mois.
Rendez-vous sur Hellocoton !

31 commentaires:

  1. Merci pour ces infos très intéressantes !

    La dur réalité en découragera plus d'un, et c'est certainement un des objectifs...

    Je ne suis pas de ceux là ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je pense que sans aucun appui administratif ou professionnel, on a plus de chance de gagner au Loto.

    Dans l'attente devant l'ambassade, il y avait surtout de jeunes étudiants qui partaient au pair ou en étude.

    Il faut se dire que c'est la même chose en France et dans tous les pays, on ne peut pas juste vouloir venir et prendre le travail d'un américain.

    J'espère en tout cas que certaines personnes se mettront à la place des travailleurs immigrés ( seulement, entre la France et l'Afghanistan, il y a encore une marge, il ne faut jamais sous estimé notre chance ) et des sans papiers qui vivent en France.


    Depuis le 11 septembre, il est pratiquement devenu impossible d'avoir un visa. C'était beaucoup plus facile avant, je tiens à le dire. L'immigration illégale aux US est devenue un sérieux problème, et l'obtention difficile de visas travailleurs n'y est pas pour rien.

    RépondreSupprimer
  3. Salut! merci, ton blog est sympa! Je vais commencer les démarches avec mon copain pour obtenir un visa. J'ai déjà fait des recherches et je sais à quel point c'est difficile mais on va tenter quand même; je me pose une question, j'espère que tu pourras y répondre : comment as tu fais pour partir en même temps que ton copain ?? quelles démarches et visa avez-vous obtenu? C'est que je peux très bien obtenir un visa dans un an et lui dans 3..et cela peut être 2 visas différents qui ne nous donne pas les mêmes droits..enfin avez-vous fait des demandes conjointement ?? merci beaucoup pour ta réponse!!! Sarah

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Sarah,
    déjà ce n'est pas mon copain, c'est mon mari.
    Sans être marié, effectivement, il y a très peu de chances que vous puissiez partir en même temps. En étant mariés, on ne fait qu'un seul dossier. Mon visa est le visa accompagnateur de celui de mon mari, c'est pour ca que je ne peux pas travailler.

    Il a un H1B ( assez facile a obtenir, mais il faut avoir un gros salaire ) et j'ai un H4 qui ne s'obtient qu'en complétement d'un H1B.


    Pour le délai d'obtention, c'est dans l'année, ou alors il faut recommencer. Ca ne prend pas plus d'un an surtout que les visas sont tous délivras rapidement.
    Selon le type de visa choisi, c'est en avril ou en septembre qu'il faut faire la demande il me semble bien. 2009 a été bizarre, donc on a fait des demandes plutôt en dehors des délais.

    RépondreSupprimer
  5. Salut et bravo pour ton blog, j'ai appris plein de choses !

    Tu dis que ca coute $3000 + $1000 pour déposer un dossier de visa, je comprends pas trop, c'est la première fois que je vois ca sur tous les blogs et les forums que je parcoure depuis quelques jours ...

    Tu paie vraiment ce montant ou c'est le coût total partagé entre ton employeur et toi (enfin ton mari) ?

    Merci pour ta réponse !!
    Profite de ta vie américaine.

    Ben

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Ben!


    Pour le prix du visa donc, les visas ne sont pas tous au même prix, je donnais l'exemple de notre dossier personnel, et celui de notre ami ( qui dans les mêmes conditions, a aussi vu son visa refusé ).

    Dans notre cas, pour notre visa, le dépôt de dossier coûtait 3000 dollars seul, 1000 dollars de plus pour passer sur le dessus de la pile ( intéressant quand il y a des quotas ) et 1000 de plus environ pour avoir les services d'un avocat.

    Nous n'avons rein déboursé, vu que c'est une mutation professionnelle, d'une boîte française en France, a la même entreprise, mais aux Etats Unis ( il y a différents bureaux dans le monde, mais l'entreprise est française ).


    Dans le cas où tu as trouvé un employeur aux Etats Unis par toi-même, le prix peut être divisé d'un commun accord, mais normalement l'employeur doit absolument tout prendre en charge, selon l'accord établi ( il peut prendre en charge ton déménagement, le billet d'avion... ).

    Donc là encore, ça dépend...

    Souvent, les gens qui me contactent s'imaginent qu'on demande un visa, et hop, ensuite on peut aller sur place pour trouver un job.

    Tu comprends que j'ai tenté de généraliser la chose sans entrer dans les détails.


    Comme j'aime répondre à présent lorsqu'on me pose trop de questions: je ne suis pas avocate. Sinon je prends 500 dollars de l'heure :p

    J'espère t'avoir un peu éclairée.

    Mais sache que la première étape est de trouver un employeur américain.

    Ce n'est que le début, ce n'est même pas le plus difficile...

    RépondreSupprimer
  7. Nous, ça nous a coûté 150 dollars par visa et 500 dollars de frais d'avocat, soit 1250 dollars en tout (nous sommes 5). Donc beaucoup moins cher.
    Et nous avons fait toutes les démarches en un mois, en n'étant pas en France.
    Comme quoi d'un visa à l'autre et d'une expérience à l'autre, ça change grandement ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous etiez deja aux US quand vous avez fait la demande ?

      Supprimer
  8. hey
    Je trouve ton blog très intéressant, je viens d'arriver à San Clemente au sud de LA pour y vivre avec un visa de touriste pendant 6 mois. j'ai 18 ans, je viens d'avoir mon bac, et il n'y a aucune "désillusion" en arrivant ici! en étant bien renseigné, partir après son bac est à mon avis une superbe expérience, du moment qu'on sait ce que l'on veut faire aux states; pour ma part ça se résume à une année sabatique (chose presque mal vue en France?!) , pour faire de la musique avec des amis américains. Je bosse mon anglais toute seule et vis dans une famille que je connais de cet été;
    Je trouve que c'est un peu exagéré de dire que c'est impossible d'avoir un visa, pour ma part je suis jeune et j'avais peu de chance d'obtenir le mien, et pourtant ça s'est fait, avec un RDV à l'ambassade tout à fait correct, sans gros stress.
    Voilà pour mon cas: je pense que pour chaque type de visa, l'expérience est différente, et je conseille plutôt aux gens de tenter toujours, car je n'aurais jamais cru réussir, et j'avais quasiment abandonné, excedée par les formulaires, etc, mais quand on s'accroche il est tout à fait possible d'obtenir un visa.
    Hanna

    RépondreSupprimer
  9. Oui, un visa touristique, quand on a de l'argent pour vivre un an sans travailler, quand on connait des gens sur place, oui c'est facile, je n'ai jamais dit le contraire.

    Maintenant, prend la même situation, sauf que tu n'as pas d'argent et que tu ne connais personne, et que tu veux travailler ici.

    Le mot "désillusion" sera approprié.

    RépondreSupprimer
  10. Certes. C'est clair que trouver un boulot ici est, je le vois bien avec mes amis américains, assez difficile.

    RépondreSupprimer
  11. Prétendre que c'est 5000 dollars à la charge du demandeur quand en principe c'est à la charge au moins pour la moitié, de l'employeur, ce n'est pas très très honnête hein...

    Encore une bonne mentalité française que de tenter de décourager les autres en donnant des informations inexactes pour rester les "seuls" à réussir...

    RépondreSupprimer
  12. Mais oui, j'ai que ça à foutre...

    Sache que j'ai fais ces deux articles pour aider les gens, gratuitement.

    On trouve toutes les infos sur google, ou mieux, on paye gentiment un avocat 200 dollars de l'heure pour ce genre d'info.

    Donc tu sais quoi? Les motivés, ils savent se démerder tous seuls.


    Si tu comptes sur un blog amateur pour te renseigner, t'es mal barré.

    RépondreSupprimer
  13. Donc enfaite , c'est hyper dur quoi ! Mais on peut réessayer plusieur fois , ou juste une seule ??? Peut t-on commencer l'opération dans son pays natal ?? Ou faut tous faire aux Etats-Unis ?? Et si on est étudiants , est-ce plus facile ?? Ou c'est la même chose ?? Combien de personnes prennent t-ils par mois/an ? Il tire au sort ou il prenne c'eux qui sont plus scolariser , qui on le plus de diplômes , le plus de chance de réussir ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous parlez de la loterie pour la carte verte ?
      -on peut la faire de n'importe où
      -tant qu'on est elligible, tout le monde a autant de chances de la gagner.
      -ils ne font qu'un tirage par an
      -voici le nombre de personnes qu'ils prennent :
      http://travel.state.gov/visa/immigrants/types/types_5715.html

      Supprimer
  14. Hello,

    Quand tu dis qu'il faut un gros salaire pour obtenir le H1B, c'est-à-dire? (sans pour autant donné le salaire de ton mari ;) mais une tranche? ) et pour avoir ce visa là, il faut juste ça alors, un gros salaire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais il y a un minimum salarial à respecter. C'est pour ça qu'on ne peut pas espèrer venir aux us pour devenir serveur ou garagiste.

      Supprimer
  15. Une petite question : Quels ont été les premiers visas qui vous ont été refusés ? Et quelle a été la raison du refus ?

    Il me semblait que le H1B était LE visa par excellence pour les diplômes de bac + 4 minimum qui allaient bosser aux US.

    Etait-ce le visa L, E2 ou J1 ? (Les seuls qui t'auraient permis de bosser)

    Le prob du H4 c'est que tu ne peux rien faire malheureusement... Vous pouvez demander une green card maintenant ou c'est trop tôt ?

    Bises de Toronto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'est fait refuser des visa L car notre avocat était mauvais. Oui c'est encore trop tôt pour une carte verte.

      Supprimer
  16. Je suis actuellement a saint-louis, missouri avec un visa j-1, avec mon patron on es entrain de faire la paperasse pour un H1b or un H3, c long et ca coute cher... mais quel pied de vivre a l'etranger !! J'encourage tout le monde a le faire, voyager est le plus beau metier

    RépondreSupprimer
  17. Article très intéressant, je vois que parfois tu as des commentaires assez négatifs, donc juste un nouveau commentaire pour te dire que ton article m'a donné des informations utiles. Profites bien des USA ;)

    RépondreSupprimer
  18. Je compte partir prochainement a L-A pour 3 mois pour but d'apprendre l'anglais et je demandais si je pouvais repartir a nouveau la-bas pour 3 mois?

    RépondreSupprimer
  19. je vaudrai une visa d'étude c'est défficile de l'obtenir .

    RépondreSupprimer
  20. Salut et merci pour ces infos! Je dois me décider pour passer en H1-B mais mon mari sera en H4 et ne pourra pas travailler. Est-ce que tu sais si le fait d'avoir un enfant autorise le H4 à travailler?Merci.

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour l'article.Je vais passer en H1-B et mon mari sera H4 et ne pourra plus travailler. Sais-tu si le fait d'avoir un enfant l'autoriserait à travailler? Merci.

    RépondreSupprimer
  22. Hello!

    Ha non pas du tout. Avoir un enfant aux US ne change rien à aucun statut.

    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  23. Le visa H4 !!! Aïe aïe aïe ! C'est une galère, on ne peut pas bosser. A moins de trouver une entreprise qui finance un visa de travail mais faut s'accrocher pour la trouver ! Nous sommes arrivés il y a un an aux states et nous nous sommes lancés dans les démarches de la green card il y a un mois (seul moyen pour permettre au conjoint de travailler) mais les délais peuvent être très longs. Un conseil, tentez de partir avec un L1 (conjoint L2) si vous le pouvez.

    RépondreSupprimer
  24. Merci pour tes conseils. .je suis avec un américain et on va s installer l année prochaine. .sais tu si je vais pouvoir avoir une carte sachant que je ne vais pas travailler. .merci pour tes conseils

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour
    Je travaille actuellement dans une entreprise française qui a une filiale aux usa. On me propose de partir 6 mois dans la filiale (pour la langue et certaines techniques de laboratoire)

    J'ai un master 2 (bac +5) et je suis dans l'entreprise depuis septembre 2014 (CDD) (+ un stage depuis mars dans la m^ême entreprise) donc bientot un an au total.

    quel visa dois-je demander? et surtout quel sont les delais?

    merci !

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour,

    C'est à l'entreprise de choisir un avocat et de s'occuper des formalités (et des coûts du dossier évidemment). Pour venir travailler 6 mois je dirai un J1 mais vous pouvez aussi déclarer cette formation en tant que stage et recevoir votre salaire en France, ce qui simplifierait les choses. Mais l' avocat est indispensable et le fait que l'entreprise doit s'occupe de tout est la base.

    À bientôt!

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour,

    La bureaucratie américaine, ça fait lever les yeux au Ciel. Mais n'oublions pas que c'est grosso-modo la même histoire pour un Américain qui souhaite obtenir sa carte française de séjour. Dossiers, temps d'attente, faire la queue en dehors de l'ambassade, rendez-vous qui finissent par se voir renvoyés du vitre par une femme grincheuse pour une toute petite erreur de quoi que ce soit ... Bref, les fonctionnaires sont un cancer où que l'on se trouve.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés et mettent un petit peu de temps à apparaître.
Vérifiez que la réponse à votre question n'est pas dans la FAQ (on ne peut plus y publier vos commentaires)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...