Jerry : No, I'll be back.
Kramer : Jerry, it's L.A., nobody leaves. She's a seductress, she's a siren, she's a virgin, she's a whore.
Seinfield, "The Finale"

mercredi 29 juin 2016

The Broad Museum

Le Broad Museum à Downtown a enfin ouvert ses portes en septembre 2015. Alors pourquoi l'article ne sort que maintenant? On laisse les lecteurs sans update sur ce qu'il se passe à LA?

Et bien parce qu'à chaque fois qu'il y a quelque chose de nouveau qui ouvre ici, c'est la cohue pendant des mois, un peu comme quand le Leclerc a ouvert dans ma petite ville natale dans la campagne de l'Est.
On ne va même pas ajouter que le musée est gratuit car même des événements hors de prix sont bondés. Le truc pour voir l'exposition de présentation du musée avant sa fermeture (le musée offrira des expositions temporaires et permanentes) était de réserver bien en avance, ou de faire la queue des heures. Du coup après réservation en ligne, on obtient 2 tickets pour un samedi après midi 2 mois plus tard.

Donc voilà pour vous une visite guidée, où je promets de ne pas vous soûler comme ça arrive parfois aux gens qui osent venir au musée avec moi. L'avantage de cette visite et qu'il n'y a pas vraiment besoin d'y connaître grand chose pour apprécier.



Glenn Ligon, America 2



Jeff Koons, Tulips, 1995-2004



Andy Warhol, Big Electric Chair, 1967-68

Andy Warhol, Selfportrait, 1966

Jasper Johns, Flag, 1967




Ellsworth Kelly,
Blue Red,
1968
John Baldessari
Tips for Artists Who Want to Sell
1966-68

Ed Ruscha, Norms La Cienega on fire, 1964
Vous DEVEZ découvrir Ed Ruscha si vous aimez Los Angeles.

  Joseph Beuys, Schlitten, 1969 
Beuys et Hirst sont mes chouchous, ravie de pouvoir en voir en vrai

Et peinture de
Anselm Kiefer, Deutschlands Geisteshelden, 1973
Roy Lichetenstein, Rouen Cathedral, Set 3, 1968-69
Etude d'après Monet qui lui-même étudiait la lumière mouvante
Et 
Fish Bowl, 1977

Lichtenstein est un autre chouchou beaucoup plus reconnaissable et moins déprimant. J'avais eu la chance de voir son expo au centre Pompidou en 2013, que j'avais raté à Chicago l'année d'avant.
  



Roy Lichtenstein
Coup de Chapeau II
1996



Jeff Koons
Party Hat
1995-97



Jeff Koons,
Michael Jackson and Bubbles, 
                         1988                            

 On sait que vous le voulez pour votre salon.
 Jeff Koons
Balloon Dog (Blue)
1994-2000
et
Rabbit, 1986

 
Jeff Koons, Jim Beam - J.B. Turner Train, 1986
et
Lari Pittman
Like You
1995
 


Barbara Kruger, Have Me Feed Me Hug Me Love Me Need Me, 1988
Rarement vu plus déprimant que les œuvres de cette dame, je vous épargne le reste.




 Robert Therrien,
Under the Table
1994



Jean‐Michel Basquiat, 
Horn Players, 1983



Cady Noland, Make a Picnic Out of You, 1993

 John Baldessari, Green Kiss/Red Embrace (Disjunctive), 1988



Deux images à observer en détail




L'une des plus importantes photo d'art moderne.
Jeff Wall,  
Dead Troops Talk
 (a vision after an ambush of a Red Army Patrol, near Moqor, Afghanistan, winter 1986), 
1992

Mark Tansey, 
Forward Retreat, 
1986




Mon chouchou Hirsh


Damien Hirst
Something Solid Beneath the Surface of All Creatures Great and Small
2001


Damien Hirst
Away from the Flock
1994



Damien Hirst
Chlorpropamide (pfs)
1996


Kara Walker 
African't 
 1996
Des gens y entraient avec leurs enfants avant de se rendre compte de leur erreur.











 El Anatsu
Red Block
2010


rez de chaussée



Robert Therrien, No title, 1993
Le monsieur à la grande table. La pile d'assiettes fait 2m38 de haut. Il faut tourner autour dans le sens contraire des aiguilles d'une montre

Urs Fischer
Untitled
2012


Cette peinture fait 3m de haut et 25m de long, vous pouvez la voir en entier ici

Takashi Murakami
In the Land of the Dead, Stepping on the Tail of a Rainbow
2014

Dob in the strange forest (Blue dob) 1999


Détail de
Takashi Murakami 
End of line 
2011


In the realm of the Mothers II, 
Jenny Saville, 2014 
Un coup de coeur pour cette peintre.



Thomas Struth, 
Museum photo





 Yayoi Kusama
Infinity Mirrored Room - The Souls of Millions of Light Years Away
2013

Alors non, je n'avais pas prévu qu'il y avait possibilité que l'eau réfléchisse ce qu'il y a sous ma robe. On a deux minutes chrono dans cette pièce ce qui ne permet pas de faire des photos correctes car l'appareil ne comprend rien à ce qu'il se passe.
Comment on est entrés dans ce qui est le clou du spectacle de ce musée? On a attendu l'heure de fermeture, quand tous ceux qui avaient réservé leur passage dans la pièce étaient passé. Et ça sans attendre!




Le Broad se situe en face du MOMA et à côté du Disney Concert Hall de Frank Gehry. La firme responsable du design du Broad (Diller Scofidio + Renfro) devait à la fois offrir à la famille Broad un design unique et digne de ce que son intérieur expose, tout en respectant le chef d'oeuvre voisin.
Offrant un maximum de lumière naturelle (les lumières artificielles s'adaptent à ce qui pénètre), l'extérieur choisi se veut comme un voile.
Même si comme le fameux haricot de Chicago dont tout le monde ignore le vrai nom, on appelle déjà le road la râpe à fromage, ou la ruche.



En chiffres:
- 140 million de dollars
- un bail de 99 ans pour 7.7 millions de dollars
- la ville rembourse Monsieur Broad les 30 millions de dollars qu'a coûté la construction du parking souterrain pour en devenir propriétaire à terme.
- 2500 panneaux en fibre de verre pour le "voile"supportés par 650 tonnes d'acier
- 4700 mètres carrés de surface d'exposition: 3300m carrés sans colonnes au deuxième étage et 1400 au rez de chaussée. Le premier étage contient la réserve et stockage des autres œuvres:
Il est à la mode maintenant dans les musées de montrer leur face cachée
- 0 guichet d'accueil
- 0 dollar l'entrée
- pas mal de mauvaises critiques, En effet, Los Angeles a du mal à devenir la maison de véritables chefs d'oeuvre et abrite surtout des collections privées. Ainsi les médisants ne se sont pas fait prier pour critiquer une fois de plus la ville et sa culture "pauvre".
Voici 10 des trésors que vous pourrez pourtant venir admirer ( en numéro 6 vous trouverez le portrait du Dr Pozzi, papa de la gynécologie moderne. Et accessoirement coureur de jupons, logique)
On a toutefois la chance d'avoir de magnifiques musées, même si on ne peut pas être soufflés par les collections. Se promener dans chacun d'entre eux est déjà une super expérience. Donc n'hésitez pas à visiter le Norton Simon, le LACMA, le Getty center, la Getty villa, le ScienCenter, la Huntington Library, etc, selon vos goûts.


En sortant du musée, c'était le lendemain des attentats en Belgique

Mairie de Los Angeles

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 28 mars 2016

Downtown, McArthur Park, Cathedral of Our Lady of Angeles et Walt Disney Concert Hall.

McArthur park se situe dans le quartier de Westlake, juste avant Downtown quand on arrive de l'Ouest. A ce moment là il y avait une "expo"de balles géantes peintes par des enfants de l’hôpital de la ville.
Vous avez vu ou entendu parlé de McArthur park dans GTA San Andreas (Glen Park), et dans L.A. Noire, ou dans le livre World War Z où le park devient une ferme de patates. Vous le voyez dans The Shield et American Horror Story, le film Volcano, et un épisode de Numb3rs.
C'est un coin sensible, il est donc possible que l'un des ponts soit l'inspiration pour la chanson Under the Bridge des Red Hot Chili Peppers, même si je ne pense vraiment pas puisque l'expression under the bridge veut dire être au 36ème dessous.
Une petite recherche google vous aidera à en savoir plus sur la relation du parc avec les gangs locaux.
Malgré tout, il illustre assez souvent des guides touristiques avec sa grande fontaine au milieu et Downtown en fond.








Un petit plus sympa et culturel même si ca ne fait pas vraiment vendre et que L.A. c'est moche, une petite visite de la Cathedral of our Lady of the Angels, affectueusement surnommée COLA.
Elle remplace la Cathedral of saint Vibiana construite en 1876 et très endommagée par le tremblement de terre de Northridge en 1994. elle se situait là où vous trouvez maintenant la bibliothèque de Little Tokyo un peu plus loin. Après des décennies de batailles judiciaires et administrative, l'ancienne cathédrale classée monument historique est démolie et la ville octroie le nouvel emplacement, tout près de l'Opera et du Broad museum.
Ouverte en 2002, elle peut accueillir 3000 personnes et a coûté 250 millions de dollars. L'architecte, Rafael Moneo, opte pour une architecture post-moderne avec des éléments forts issus du déconstructivisme.
En gros, ce bâtiment est enrobé de scandale, de la démolition de l'ancienne cathédrale, en passant par le choix du style d'architecture, jusqu'au coût astronomique du nouveau lieu de culte. Surtout qu'une cathédrale n'était pas essentielle pour accueillir les croyants, les églises aux alentours s'en chargeant très bien depuis l’endommagement de St Vibiana.


La bâtiment avec la spirale fait partie de l'école d'art de la ville, de l'autre côté de l'autoroute.







Baptêmes en cours




Ca rappellera à certains un niveau d'Assassins Creed dans l'Animus.

Et puis un peu plus haut, la mairie et le Walt Disney Concert Hall.

Grand Park












Si vous trouvez ca beau, remerciez Frank Gehry, architecte également du Guggenheim de Bilbao (EDIT, celui de New York a été imaginé par Lloyd Wright) et Lilian Disney qui au départ offre 50 millions de dollars en 1987 pour la construction d'une salle de concert en l'honneur de son mari Walt. Frank Gehry, l'un des papas de Los Angeles et probablement le plus grand architecte de notre époque, livre ses plans en 1991 et les travaux débutent en 1999 pour s'achever en 2003. L'opéra coûte 150 millions de dollars, et on ajoute 110 millions pour...le parking. Le design de base prévoyait de la pierre mais le budget déjà largement dépassé aurait explosé, il a donc été décidé de faire une enveloppe d'acier à la place. Il y a eu beaucoup de donations privées pour terminer le projet, dont une participation du philanthropiste Eli Broad, qui vient d'ouvrir son musée juste à côté du concert hall! Et dont le design a été pensé pour ne pas éclipser son voisin super brillant.
Fun fact: une partie des panneaux en acier étaient à la base brillants comme des miroirs pour contraster sur les autres plus mattes. Les problèmes ne se sont pas fait attendre: la température dans certains bureaux et appartements autour du bâtiments atteignait jusqu'à 50 degrés à cause de la réflexion, et le même soucis provoquait l'aveuglement des conducteurs et des accidents de la route. Les panneaux coupables ont alors été adoucis au papier de verre.

Son acoustique et évidemment son design sont adorés à travers le monde.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...